Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Activons les sciences !

15 mars 2021 par Cécile Blanchard Veille 65 visites 0 commentaire

Un article repris de http://www.cahiers-pedagogiques.com...

Le samedi 27 mars de 9h30 à 13 heures, la Fondation La main à la pâte organise en ligne un forum national « Activons les sciences en classe ! » auquel le CRAP-Cahiers pédagogiques sera associé. David Jasmin nous présente ce forum et les objectifs de la Fondation, dont il est le directeur.

Pouvez-vous présenter le forum : quel objectif ? comment il va se dérouler ?
Ce forum se veut un lieu d’échanges, de partage et de valorisation des professeurs et formateurs de terrain, et plus largement de tous ceux qui se reconnaissent dans les principes d’une éducation aux sciences innovante, attrayante, contemporaine, invitant tous les élèves à découvrir et comprendre le monde qui les entoure. Notre objectif est d’offrir une tribune à des praticiens innovants et de rendre accessibles leurs travaux au plus grand nombre. Nous souhaitons ainsi mettre en lumière des pratiques pédagogiques dans l’enseignement primaire et secondaire, mais aussi dans l’éducation informelle (périscolaire, associations…), comme autant de réponses aux enjeux et défis d’un apprentissage des sciences et de la technologie ancrées dans les enjeux de notre époque.

Suite à un appel à contributions, nous avons reçu un grand nombre de propositions d’interventions, la plupart pratiques, concrètes et originales, et avons sélectionné une cinquantaine d’entre elles autour de quatre grandes thématiques : les sciences en classe (matériel, activités innovantes, escape game, jeux sérieux, éducation informelle, supports numériques), lien avec la communauté scientifique (sciences participatives, participation des scientifiques aux activités de classe, ouverture vers le monde professionnel), la formation des professeurs (au sein de l’école, à distance, dans les laboratoires) et les réseaux d’apprentissage (projets d’établissement, sciences intégrées au collège, implication des parents et des acteurs locaux).

PNG - 80.4 ko
Les thématiques du Forum

Ces ateliers devaient se tenir pendant toute la journée du 27 mars sur le campus de Sorbonne-Université, mais la crise sanitaire est passée par là et nous avons choisi d’organiser cette année un forum complètement à distance. Les principes d’interactivité, de convivialité, d’expérimentation seront bien présents et nous avons envisagé un dispositif pour qu’ils puissent se matérialiser devant écran.

C’est ainsi qu’entre 11 et 13 heures, nous avons prévu trois tranches pour douze ateliers ou mini-conférences en parallèle de trente minutes (soit trente-six ateliers). Ces sessions seront précédées et étayées entre 09h30 et 11 heures par des regards croisés de scientifiques et de pédagogues qui pensent et questionnent la place et la transmission des sciences dans l’éducation des enfants et des jeunes.

Claudie Haigneré, Sylvain Connac, Étienne Ghys, Étienne Klein et Jérôme Rosinski participeront pendant une heure et demie à une table ronde à partir d’interventions courtes suivies d’un échange avec les participants.

Plus de 400 personnes ont déjà confirmé leur présence, mais les inscriptions restent ouvertes jusqu’au 18 mars.

Quel rôle veut jouer La main à la pâte pour « activer les sciences », en un temps où la science est parfois soumise à rude épreuve ?
La main à la pâte a toujours encouragé un enseignement actif et attrayant des sciences et un lien fort avec une science vivante et ses acteurs. Cette idée simple que les sciences peuvent être accessibles, intelligibles et vecteur de curiosité, d’émerveillement et de créativité chez l’enfant et l’adolescent reste présente dans les activités que propose notre Fondation.

Au-delà de ce regard porté sur le monde proche et sensible, les sciences interviennent dans de nombreux enjeux sociétaux et la récente crise sanitaire est là pour nous le rappeler. Elles font l’objet de débats et de controverses qui vont bien au-delà du champ scientifique. Toutefois, et en toute modestie, il nous semble important que ce débat puisse s’appuyer sur des connaissances scientifiques et des raisonnements rigoureux. L’éducation scientifique et technologique a un rôle tout particulier à jouer pour apporter aux élèves et à leurs professeurs des outils méthodologiques et conceptuels qui leur permettront de s’approprier ces questions sociétales et d’agir à leur échelle de manière éclairée.

Le partenariat avec les Cahiers va se prolonger après le forum. Pouvez-nous en dire plus ?
La richesse et la diversité des contributions reçues nous engagent à aller plus loin que la demi-journée de forum et à poursuivre cette dynamique dans la durée. C’est pourquoi, le partenariat avec les Cahiers pédagogiques devrait donner lieu à un dossier hors-série sur l’éducation scientifique. À partir de la question anodine « pourquoi et comment enseigner les sciences aujourd’hui ? », nous souhaiterions rassembler et partager des contributions issues du monde de l’éducation formelle et informelle.

L’apport de l’interdisciplinarité en sciences, le rôle de l’expérimentation en classe, les sciences dans les médias, le numérique comme support d’apprentissage et d’enseignement, les liens avec la science vivante et ses acteurs du monde académique ou industriels, le contact avec le réel et la nature, le dialogue entre science et société, l’évaluation, l’apport de de la fiction et du récit, sont autant de thèmes qui pourraient être abordés à ce sujet.

Propos recueillis par la rédaction


Formulaire d’inscription au Forum


À lire également sur notre site :
« La tendance à avoir un avis non éclairé sur tout gagne en puissance », entretien avec Étienne Klein

Enseigner le climat, un défi pour le futur, conférence de Mathilde Tricoire aux Rencontres d’été 2020 du CRAP-Cahiers pédagogiques

Éducation nouvelle et sciences : des liaisons dangereuses ?, conférence de Philippe Meirieu à la Biennale internationale de l’éducation nouvelle 2019

La Main à la pâte en éducation prioritaire, dans la durée, par Nicolas Demarthe

Sur la librairie


Créer et expérimenter en sciences et technologie
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.
Sommaire en ligne

Licence : CC by-nc-nd

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom