Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le suivi de mémoire à distance via la classe virtuelle

1er décembre 2020 par Living Lab Sofa Veille 452 visites 0 commentaire

Un article repris de https://living-lab.cnam.fr/index.ph...

Chantal est la responsable de la formation Diplôme d’État de Conseiller en Économie sociale familiale (DECESF) au Cnam. Depuis plusieurs années, elle assure, à l’IFORIS qui est un des instituts du Cnam, le suivi des mémoires de ses élèves en présentiel dans les salles de cours. Avec le confinement, elle s’est adaptée pour continuer à faire ce suivi de mémoires.
Le Living Lab Sofa s’est entretenu avec elle.

Concrètement, comment faisais-tu avant le confinement ?
« Avant nous le faisions en petits groupes en présentiel. Il s’agissait de groupes de 5 étudiants avec un formateur. Dans ces groupes, chacun faisait un état des lieux de là où il/elle en est, ses réussites, les difficultés rencontrées et comment elles ont été surmontées/résolues au cas échéant. Un tour de table qui permettait à chacun de partager sa démarche et les étudiants et le formateur réfléchissaient ensemble à la suite à donner. C’était un travail collaboratif. »

Avec le confinement Chantal a dû adapter ce suivi, qui se faisait jusque-là en présentiel, à un contexte de formation à distance.
« A partir de la plateforme de formation Moodle, j’ai créé des classes virtuelles pour chaque formateur avec des créneaux individuels pour chaque étudiant. Puisqu’il s’agissait d’une première expérimentation à distance et en début de démarche mémoire, j’ai préféré dans un premier temps tester un suivi individuel. Chaque apprenant s’est connecté à l’heure indiqué pour rejoindre le formateur de son groupe grâce au lien de classe virtuelle. Chacun a pu faire état de son avancement, ses réussites, ses difficultés. Le formateur a pu le/la rassurer et l’orienter dans sa démarche en lui proposant par exemple des solutions pour faire face à ses difficultés ou en lui donnant des intitulés d’articles ou de livres susceptibles de l’aider. Le fait de commencer par un suivi individuel a permis de rassurer et de sécuriser les étudiants. »

Quel retour peux-tu donner de cette première expérimentation ?
« Tout s’est très bien passé, aucune difficulté particulière. Je suis satisfaite de cette solution pédagogique même si l’interaction a manqué sur ce temps d’échange ».

As-tu d’autres projets d’utilisation de la classe virtuelle ?
« Oui bien-sûr, nous sommes toujours en confinement. Nous faisons tous nos cours à distance. Le début a permis de montrer à chacun que malgré la distance le lien individuel peut être maintenu et quand on a 65 étudiants, c’est un vrai challenge. En ce qui concerne le suivi mémoire, nous allons donc passer d’un suivi individuel à un suivi de groupe à distance. Cela rendra les échanges beaucoup plus riches car les étudiants sont demandeurs de retrouver cela. Ils vont pouvoir s’entraider mutuellement et en période de confinement, ils ont besoin de cela. »

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom