Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

La classe inversée en mode workshop collaboratif

21 mars 2019 par Living Lab Sofa Veille 610 visites 0 commentaire

Un article repris de https://living-lab.cnam.fr/index.ph...

Pour amener les apprenants à s’interroger sur les métiers RH de demain et pour développer leurs compétences autour du travail collaboratif et l’animation de groupes, une enseignante a pris l’initiative de demander à un groupe d’élèves d’organiser et d’animer une séance pour leurs collègues de promotion, sous la forme d’un atelier collaboratif.
A partir d’une base documentaire fournie par l’enseignante, les élèves concernés doivent réfléchir à un atelier participatif et collaboratif sur la thématique, l’organiser et l’animer. A l’issue des restitutions des travaux, le groupe animateur viendra compléter les productions par des apports de contenus.

La séance se déroule en 5 étapes :

Première étape : Les élèves animateurs de la séance présentent les objectifs et le déroulé de la séance. Ils présentent ensuite les consignes de l’activité proposée, les attendus et les ressources matérielles à leur disposition.

Deuxième étape : En sous-groupes, les élèves réfléchissent à la problématique et produisent collectivement un livrable. Par exemple, un groupe d’élèves animateurs a organisé une réflexion sur les compétences des RRH de demain en mode Word Café. Un autre, a fait réfléchir le reste du groupe sur les métiers RH de demain par l’intermédiaire du jeu « Qui est-ce ? ».

Troisième étape : Les sous-groupes présentent de manière structurée leurs productions aux autres.

Quatrième étape : Les animateurs de la séance viennent compléter les productions par des apports de contenus, à partir de ressources documentaires fournies par l’intervenant-e, de recherches et de leurs connaissances personnelles. Ils font part également de leur ressenti en tant qu’animateurs : préparation, animation, posture, difficultés rencontrées, points forts et axes d’amélioration.

Cinquième étape : un temps de synthèse sur la séance et conclusion par l’intervenant-e

Pourquoi choisir cette modalité d’animation ?

Cela amène les élèves du groupe animateur à s’emparer du sujet et à l’approfondir. Il s’agit pour eux de bien comprendre le sujet pour être capable de guider les autres élèves dans leur réflexion. Cela leur permet d’expérimenter l’animation d’ateliers en mode collaboratif et ainsi de mobiliser ou développer d’autres compétences transverses telles que l’écoute active et la pédagogie.

Pour les autres, le fait de travailler en mode collaboratif favorise le travail d’équipe, l’échange et l’écoute. Cela les amène à mobiliser leurs connaissances et donc à les conscientiser.

 

 

 

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom