Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

« Panik à bord » : acceptez-vous votre mission pour mener à bien votre UE ?

12 novembre 2018 par Living Lab Sofa Veille 223 visites 0 commentaire

Un article repris de https://living-lab.cnam.fr/index.ph...

Il était une fois une UE nommée « ESC103 – veille stratégique et concurrentielle » et une enseignante, Adeline Isach, qui se demandait comment motiver les élèves pour suivre jusqu’au bout cette UE entièrement à distance. Un jour, l’idée lui vint : elle allait créer un « serious escape game » dans lequel les apprenants devraient mener à bien des missions sur le cycle de la veille. « Panik à bord » était né.

 

 

 

 

 

Adeline Isach est une spécialiste de la documentation et de la veille en entreprise depuis de nombreuses années. Elle forme les apprenants sur la veille stratégique à l’IPST CNAM de Toulouse. Elle a conçu ce jeu en 4 niveaux successifs, afin qu’il serve de fil rouge tout au long de son UE.

Son objectif ? Impliquer un maximum les apprenants en leur demandant, à chaque étape, de résoudre des énigmes en lien avec le contenu du cours. Ressources à consulter, quiz, nuage de mots collaboratifs, travail de recherches… autant d’activités pédagogiques et ludiques qui ponctuent le jeu et poussent l’apprenant à s’investir dans son apprentissage, en collectif ou en individuel.

Et concrètement, comment ça se passe ?

Le serious game est déposé sur l’Espace Numérique de Formation (ENF) du Cnam, dans l’UE d’Adeline Isach. A partir de la 4ème semaine de cours, le jeu est lancé. Les apprenants commencent par découvrir l’univers visuel et narratif ainsi que les premières consignes de travail. Ils doivent, pour passer à l’étape suivante, obtenir des clefs de validation. Les indices pour valider ces clefs se trouveront dans les supports de cours déposés sur la plateforme de formation.

Bien sûr, l’enseignante reste présente tout au long du semestre. Des classes virtuelles de remédiation ponctuent régulièrement l’UE. Les élèves auront également des travaux de groupe ou individuels à déposer sur la plateforme pour une correction par l’enseignante.

Jouer, pour quoi faire ?

Ce serious game plonge l’apprenant dans un univers visuel et narratif très intéressant : une immersion qui peut favoriser la concentration et la motivation. L’ambition est triple : faire le lien entre cours et mise en pratique, redynamiser l’UE avec une pédagogie ludique et faire collaborer les élèves.

Conçu avec l’application Genially, Adeline Isach a également utilisé toute une palette d’outils du web : AnswerGarden, LearningApps, Quizz yourself… et certainement d’autres encore.

Son serious game se déroule sur toute la durée de la formation (6 mois) et vient en remplacement du contrôle continu. Comme quoi, apprendre et jouer peuvent aller de pair pour valider une UE !

 

Découvrez le teaser du jeu : http://viewpure.com/n8mF4ODflSA?start=0&end=0

 

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom