Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Des contenus ouverts à la coopération en formation : (1) interview de Gatien Bataille animateur de Cooptic.be

7 septembre 2021 par Michel Briand Veille 58 visites 0 commentaire

Un article repris de http://www.cooperations.infini.fr/s...

Un article repris du blog Coopérations de Michel Briand, une publication sous licence CC by sa

Voici le premier d’une série d’articles autour du développement de la coopération ouverte en formation d’adultes et dans l’enseignement supérieur facilitée par le système de gestion de contenus de formation (LMS) récemment mis en œuvre autour de l’outil collaboratif Yeswiki.
- Une interview de Gatien Bataille, organisateur des rencontres Co-construire et animateur d’une formation à la coopération : Cooptic belgique.


Et à venir une présentation le 27 septembre de cet outil dans le cadre des webinaires de Riposte Créative Pédagogique.



Bonjour Gatien pourrais tu te présenter en quelques mots ?

Je travaille en Belgique dans un centre d’éducation à l’environnement (le CRIE de Mouscron) depuis une vingtaine d’années maintenant. Et depuis 10 ans, je développe en parallèle une série d’outils (numériques ou pas), de formationet d’accompagnement autour du "faire ensemble".

Peux tu rappeler ce qu’est yes wiki ?

Yeswiki est un logiciel open source qui est né il y a une bonne quinzaine d’années sur le principe de Wikipédia. Le principe est simple. La contribution y est facilitée au maximum, y compris pour les non initiés à l’informatique et en corollaire, il est très simple de revenir à la version précédente s’il y a eu un souci ou une contribution non désirée.

Yeswki a été développé par des animateurs de collectifs pour des animateurs de collectifs. Cette couleur "animation de collectifs" l’a doté de toute une série de fonctionnalités qui facilitent vraiment la vie des gens qui veulent faire ensemble en s’appuyant un peu sur le numérique.

Pour quoi développer des fonctionnalités de formation sur yes wiki ?

Yeswiki servait déjà de support à la formation avant qu’on développe des fonctionnalités de type LMS (Learning Management System). En effet, Yeswiki permettait déjà facilement la production et la mise à disposition de contenus de formation. Par contre, il manquait un certain nombre de fonctionnalités. La principale était de pouvoir agencer finement les contenus dans des parcours et modules pédagogiques. LA seconde, plus importante pour la France que pour la Belgique, était de pouvoir fournir des indicateurs de suivis (temps, niveau, certification…) aux organismes de soutien à la formation qui subventionnent ces formations.

On a on a tous en tant qu’utilisateur de Yeswiki produit des contenus mis en ligne et on va régulièrement se les « piquer » (au sens réutilisation en partage sincère) Mais ceci n’est vraiment pas facile parce que Yeswiki n’est pas conçu pour cela et il fallait tout faire à la main, une moulinette assez compliquée. L’idée en développant le LMS est d’avoir un outil de formation qui rende ça vraiment plus simple où il soit facile d’aller chercher les contenus chez les uns et chez les autres, de les réagencer dans le LMS pour produire un parcours de formation sur mesure, adapté à nos différents contextes.


Dans l’esprit d’un outil convivial, ce gestionnaire de contenus facilite la réutilisation de contenus, pourrais tu expliquer ce choix ?

Yeswiki est convivial dans le sens où il offre une totale liberté sur la récupération des contenus en provenance d’un autre yeswiki [1] sans avoir de connaissances techniques particulières. Il y a juste un petit bout de code à copier (présent en bas de chaque page) que l’on dépose dans son Yeswiki, et hop le contenu apparaît.

Dans Yeswiki il y a aussi un gestionnaire qui permet de faire des bases de données pour produire par exemples des fiches ressources. Et ici aussi, il est très simple avec cet outil d’afficher ces ressources dans son propre Yeswiki tout en maintenant si on le souhaite le lien avec le Yeswiki de départ, c’est-à-dire que ce que je change chez moi sera changé chez les autres et ce que les autres changent chez eux, sera changé chez moi. C’est un moyen d’enrichir tout le monde : chaque fois qu’il y a quelque chose qui est amélioré d’un côté cela l’est aussi ailleurs et tout le monde est gagnant.

La couche LMS a rendu cette récupération, réagencement des contenus encore plus simple.


Que pourrait être, pour toi, une coopération ouverte en matière de formation ?

Ce serait effectivement, que tous les grains de formation qui sont produits ça et là, que ce soit dans un Yeswiki ou pas d’ailleurs, soient véritablement à disposition des autres personnes qui font de la formation et que ces grains ne soient pas figés dans un déroulé pédagogique non modifiable mais qu’ils puissent être repris pour faire son propre déroulé pédagogique, lié à son contexte, à son public.

Par exemple, je travaille en Belgique et les contextes ne sont pas les mêmes qu’en France pour la formation. Pourvoir récupérer les contenus de formation de Laurent et les adapter m’aide beaucoup. Et je sais que Laurent [2] fait la même chose dans l’autre sens, il vient chercher des contenus chez moi et les remets à sa sauce, il les triture et les met dans un autre déroulé pédagogique adapté à son contexte.

Je pense que la coopération ouverte ce serait donc d’avoir à la fois les contenus disponibles et aussi de pouvoir décorréler les contenus des déroulés pédagogiques.

Quelques exemples
- le parcours de découverte autonome de Yeswiki
- l’Espace de formation : Animer des projets collectifs de cooptic

Y a-t-il déjà de premiers exemples pour l’illustrer ?

Personnellement je n’en ai pas beaucoup, il y a bien les contenus que nous échangeons entre Laurent, les animateurs d’Animacoopet moi par exemple. Mais c’est encore balbutiant en tout cas dans le cadre du LMS car nous devons nous approprier ce nouvel outil et cette nouvelle approche.

Le LMS commence à s’implémenter à droite et à gauche, et pour l’instant, on en est encore pour la plupart à récupérer des contenus de cours en mode classique qu’en mode LMS.

Personnellement pour me faire un peu la main, j’ai utilisé le LMS pour créer un parcours d’apprentissage autour de l’utilisation de Yeswiki. En effet, en formation, on propose souvent aux personnes d’installer leur yeswiki. C’est très bien d’installer un wiki mais il faut pouvoir l’utiliser pour pouvoir par exemple récupérer des contenus d’ailleurs. Donc j’ai créé un parcours LMS là-dessus.


Est ce que ce projet associe des partenaires utilisateurs ?

Des partenaires institutionnels pour l’instant chez moi non , je suis plutôt resté entre partenaires de formation de l’éducation permanente, du monde associatif non-marchand. Je n’ai pas encore eu de démarches concrètes avec des universités ou des organismes de formation. Je n’en ai pas encore reçu non plus ;-)

Quels freins et facilitations voyez vous pour son utilisation en université ou dans les organismes de formations d’adultes (CNFPT, ..) ?

Je pense que la difficulté avec des organismes de formation, des universités, est d’abord un non alignement sur les notions de partage de contenus. On n’est pas aujourd’hui sur les mêmes niveaux de partage. Un certain nombre de contenus universitaires commencent à être sous une licence Créative Commons. Ce qui permet leur réutilisation mais c’est encore très peu, alors que c’est davantage le cas par exemple dans l’éducation permanente. On se retrouve alors avec des contenus de niveau de partage juridiques différents ce qui rend difficile le mixage des ces contenus au sein d’un même déroulé pédagogique. [3]

Après une autre difficulté vient du fait que l’université a un peu de difficultés à reconnaître l’éducation populaire et ce qui est produit sur le terrain et en tout cas à lui donner une certaine valeur.

Et troisièmement, il y a une difficulté propre à l’université, qui est tout à fait logique, du fait du besoin de certification et de sourçage. On n’est pas obligé dans l’éducation permanente de tout sourcer, ou de faire un état de l’art. On peut prendre des positions. On peut faire un peu plus de militantisme. Il n’est pas toujours évident, quand on doit travailler avec une université, de mixer ce regard militant et la nécessité de faire un état de l’art du sujet.

Gatien Bataille, coordinateur CRIE de Mouscron

N° d’entreprise : 469675087 - RPM Tournai

formateur pour cooptic belgique

rue de la vellerie 135 - 7700 Mouscron

0488/180879 (mais je réponds peu ;-) => préférez le mail ou le SMS


[1] NdR : sous réserve que les droits d’usage soient élargis afin de le permettre, ici toutes les formations citées : Cooptic belgique, Animacoopsont effectivement sous une licence CC by sa qui sécurise et rend possible ce partage sincère.

[2] NdR : Marseault voir une prochaine interview

[3] par exemple les licences CC NC empêchent l’usage en formation puisque la formation dans un contexte associatif a un coût et un prix

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom