Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le digital, une pédagogie interactive et immersive pour une nouvelle génération

26 octobre 2016 par Miss COM Veille 983 visites 1 commentaire

Un article repris de https://missmoocparis.wordpress.com...

Repenser la formation pour une nouvelle génération

L’avènement du digital et la multiplication des outils numériques a fait émerger de nouveaux comportements et usages mais surtout a donné naissance à un nouveau type d’individus, une génération hyper connectée, de digital natives connues sous le nom de génération « Millennials » ou « Génération Y ».

Cette génération se positionne comme une génération exigeante, impatiente, connectée avec une consommation délinéaire de l’information ce qui n’est pas sans conséquences pour le secteur de la formation.

Opportunités ou menaces pour les acteurs du monde de l’éducation ?
Comment celui ci va pouvoir se réinventer et surtout de quelle manière afin de proposer un contenu adapté ?

Caractéristiques, culture, motivations, attentes de ces deux générations ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, identifions les caractéristiques de ces deux générations. Lorsqu’on observe ces deux générations, on constate un réel décalage intergénérationnel et un rapport différent dans leur manière de consommer l’information et donc de se former et d’appréhender les outils !

Qu’appelle t’on génération X et Y ? Quelles sont leur méthodes d’apprentissages ? Qu’attendent ils d’une formation ?  Et bien essayons de découvrir cela ensemble !
Cette génération X d’entre deux a évolué dans un environnement structuré avec comme principal moyen de communication l’email. Le partage, la collaboration et l’échange sont des valeurs qu’ils affectionnent. Ils aiment travailler en groupe et savoir ce que l’on attend d’eux. Être valorisée et récompensée est important dans leur processus d’apprentissage.

La génération Y, génération numérique évolue dans un écosystème multimédia avec de nouveaux codes, nouveaux comportements, nouvelles pratiques mais aussi une nouvelle manière d’apprendre et de se former à un métier. Caractérisée par la rapidité, la vitesse en temps réel, ces digital natives sont sollicités sur tous les canaux par une multitude d’information. Envoyer un mail, tweeter, poster une photo sur les réseaux sociaux et prendre des notes pour une réunion font partie Composite image of hand touching graphic technological icons with white backgroundde son quotidien pour ses individus multi-taches. La frontière entre le réel et le virtuel n’existe plus. La « custumer journey » de ce groupe d’individus est constituée d’une multitude d’interactions avec tous les points de contacts numériques possibles. Face à cette info obésité de l’information, il sélectionne l’information qui le captive, l’intéresse et fait sens pour lui. Il déniche la bonne information et reste attentif si celle ci parle le même langage et adopte les même codes que lui. Génération autodidacte de leur propre formation, ils se constituent eux mème leur bibliothèque de connaissances. Un véritable défi pour le secteur de la formation.

Comment susciter l’intérêt de cette cible, porteuse de nouvelles tendances ?

De la formation 2.0 à la formation 3.0

L’approche pédagogique traditionnelle s’essouffle, il est essentiel de continuer à aiguiser la curiosité des apprenants tout en adaptant et en parlant le même langage qu’eux avec les mêmes codes c’est à dire être, penser et faire digital.

En effet, la formation doit être repensée dans son ensemble pour répondre aux exigences de cette population. Jusqu’ici une formation plutôt descendante, avec un flux d’info important et basée sur la théorie. Il semblerait que cette méthode un peu archaïque ne soit plus source de réussite et de modèle applicable pour notre société actuelle. Les codes jusqu’ici établis doivent être remis à plat, et rediscuter. Mais par où commencer ?

35426-o0j1w4

Un nouvel écosystème est en train d’émerger basée sur le partage et la collaboration, c’est ce qu’on appelle dans notre jardon l’intelligence collective. Mais chaque nouveauté n’est pas sans conséquences. Le consommateur devient donc plus exigeant, il souhaite être surpris, qu’on le fasse rêver, qu’on lui raconte une histoire. il attend une véritable expérience interactive, immersive, sociale et émotionnelle forte !`

L’enjeu de cette digitalisation est de passer d’une formation 2.0 où l’échange et la collaboration sont les piliers fondateurs à une formation 3.0 qui utilise les nouvelles technologies proposées par le digital afin de personnaliser le parcours apprenant en fonction des besoins et profils des utilisateurs.

Les objectifs de cette nouvelle pédagogie digitale ?

Une pédagogie par l’action, engageante, immersive, interactive, collaborative, ludique et amusante !

Cette révolution numérique n’est pas uniquement le fruit de la multiplication d’outils digitaux mais également d’avancées technologiques telles que la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle, le big data, les vidéos 360 degrés. Un panel d’outils qui n’a pas échappé aux experts de la formation.

Comment transposer les concepts naissants du digital dans la formation ?

Certaines écoles n’ont pas attendu pour explorer de nouvelles technologies immersives comme l’appropriation de réalité virtuelle au au sein de leur cours. C’est le cas de l’école Néoma Business School qui transpose ses cours de merchandising et utilise une pédagogie basée sur l’expérience utilisateur et projetant l’apprenant dans un point de vente physique. L’objectif ici est de s’immerger dans la réalité du petit commerce pour réaliser un diagnostic critique de merchandising.images

Ce concept est né du projet exe « Experience Education » qui propose des vidéos de magasins tournés à 360 degrés aux étudiants. Pour cela il suffit de connecter son smartphone à un casque pour vivre totalement l’expérience proposée.

L’intérêt ?

  • Se projeter dans une situation concrète
  • Vivre une expérience visuelle et émotionnelle forte
  • Devenir acteur de sa formation en utilisant cette dimension ludique, gamifiée où l’edutainment, permet de casser les codes de l’apprentissage classique

Tous ces canaux et toute cette masse d’infos rendue possible par le numérique constitue aujourd’hui une base de data phénoménal.

Comment rendre cette data exploitable de manière intelligente pour la formation ?

Et bien plus vous avez une connaissance des compétences de vos apprenants, plus vous serez en mesure de proposer un contenu personnalisé et surtout adapté en fonction du niveau de chacun. Certaine start up profite de la valeur ajoutée offerte par le numérique pour le transposer dans la formation. C’est le cas de 6914441342_605f947885_zla start up Domoscio positionné comme expert du big data et acteur de l’adaptive learning autrement dit en proposant des solutions d’apprentissages évolutives en fonction des besoins de l’apprenant. Fonctionnant sur le principe d’algorithmes qui récolte des données sur les acquis et les connaissances de l’utilisateur, la plateforme Domoscio est capable de détecter les lacunes des apprenants sur des modules précis et de proposer des remises à niveau.

Pour conclure,

Le secteur de la formation connaît de profondes mutations et doit s’adapter à nouvel écosystème davantage numérisé. Face à cette révolution numérique, nos comportements, notre façon de consommer l’information, d’apprendre, de se former à de nouvelles compétences est en train totalement d’évoluer. C’est une nouvelle histoire qui est en train de se créer pour les acteurs de la formation où les piliers de l’enseignement classique doivent être réinventer pour laisser place à des méthodes d’apprentissages personnalisées, interactives, collaboratives.Créatrice de concepts innovants comme l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, la transformation digitale apparaît comme une réelle valeur ajoutée et opportunité à exploiter et à transposer dans les méthodes pédagogiques. Toutefois, le digital allant très vite, cela prendra du temps pour s’adapter à ce nouvel environnement et à bousculer les organisations et les processus d’apprentissages. Nous entrons petit à petit dans une nouvel ère celle de la formation 3.0 où les nouvelles technologies font partie intégrante et sont indissociables du processus d’apprentissage.

sac Miss COM

Miss COM


Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Portfolio

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom