Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Sylvie Gendreau

Articles de cet auteur (47)

  • Les dangers du perfectionnisme

    Josefa Ndiaz/Unsplash
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    Vous arrive-t-il de vous acharner sur des détails ? De vous éterniser sur une tâche ? De vous en vouloir si un petit incident a laissé une égratignure sur un objet ? De ne pas oser soumettre un article, car il ne vous semble pas encore assez bien ? De ne pas réussir à finir ce travail, cette toile ou ce manuscrit dans les délais que vous aviez prévus ? D’abandonner dès qu’une critique vous fait trop souffrir ?
    Si vous répondez oui à ces questions, vous souffrez peut-être de perfectionnisme. (...)

  • Vous voulez innover ? Essayez le storytelling !

    Photo by Angel Origgi on Unsplash
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    On s’inquiète des nouvelles technologies. On tape, on n’écrit plus. On zappe, on n’écoute plus. Notre attention s’en ressent. Notre capacité de concentration s’en trouve affecté. Et que dire maintenant du risque que posent ces technologies sur les enfants.
    Il y a une part de vérité dans tout cela. Mais les innovations présentent aussi des avantages. Pourquoi ne pas considérer pendant quelques minutes l’autre côté de la médaille ?
    Réalité augmentée et récits d’élèves
    Des chercheurs (...)

  • Apprendre à choisir

    vinicius amano unsplash
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    Le fait d’avoir accès à une grande quantité d’informations nous permet automatiquement de générer de nouvelles idées. Faux !
    Pourquoi ? Face à une quantité d’informations (qu’elle soit grande ou réduite), le processus d’analyse procède comme suit : j’adapte mon répertoire existant de concepts afin d’identifier celui qui me paraît le plus adapté pour comprendre la situation à laquelle je fais face.
    Pour produire du neuf, ou pour être créatifs, il faut construire des hypothèses qui nous permettront de (...)

  • Extravertis, intravertis, ambivertis, qui sont les plus créatifs ?

    Tony Detroit
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    À l’époque du tout social, les extravertis ont la cote, les introvertis, eux, sont relégués au second plan
    Mais les préjugés à l’égard des introvertis ne datent pas d’aujourd’hui. Pendant plus de 30 ans, la Société Américaine de Psychiatrie, a fait de l’introversion une maladie, jugeant que l’introversion freinait la capacité de l’individu à s’intégrer à la société et à réussir dans un monde de plus en plus concurrentiel.
    Pourtant, en ce qui concerne la créativité, l’extraversion n’est pas toujours un atout. Paul (...)

  • Pourquoi anticiper aide-t-il à réussir ?

    Oscar Keys/Unsplash
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    En psychologie, que signifie l’anticipation ?
    Anticiper est la faculté que nous avons de prendre des décisions en étant capables de prévoir ses conséquences à la fois sur le plan temporel et spatial. L’anticipation est étroitement liée à la réflexion et, par conséquent, elle inclut aussi la capacité de prédire l’impact de nos actes sur notre environnement, sur la suite à donner à nos activités et sur notre comportement.
    Le verbe anticiper tire sa signification de ses racines latines. En latin, (...)

  • Comment atteindre vos objectifs

    Rawpixel/Unsplash
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    Ce n’est pas nouveau : nous savons tous que les personnes qui se fixent des objectifs réussissent mieux que les autres. Le hic ? Il semblerait que 92 % des personnes n’atteignent pas leurs objectifs selon une étude de l’Université de Scranton. Comment est-ce possible ?
    En début d’année, vous définissez des objectifs pour votre santé, votre forme physique, votre bien-être émotionnel, votre vie professionnelle, etc. C’est bien, mais pourquoi est-ce si difficile de maintenir cet élan ? Pourquoi la (...)

  • Changement, évolution et transformations

    Joshua Tree National Park, Etats-Unis. Sean Parker
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    L’évolution du vivant est-elle déterministe ou est-elle au contraire due au hasard ?
    Deux positions totalement opposées s’affrontent :
    Selon Stephen Jay Gould, 1941-2002, un paléontologue américain, professeur de géologie et d’histoire des sciences à l’université Harvard, qui a beaucoup œuvré à la vulgarisation de la théorie de l’évolution en biologie et à l’histoire des sciences depuis Darwin, s’il fallait rejouer le grand film de l’évolution de la vie sur Terre, nous (...)

  • Après le « slow food », voici le « slow thoughts »

    Michelle YorkeTout change. Et très rapidement. Comment réagir ?
    Après le mouvement « slow food » initié par Carlo Petrini pour sensibiliser les citoyens à la l’écogastronomie et à l’alter consommation, voici le mouvement « slow thoughts » initié par le professeur en psychiatrie Vincenzo Di Nicola qui rappelle que la réponse à un environnement qui change constamment n’est pas nécessairement la vitesse. Peut-être, en effet, serait-il contre-productif de vouloir s’adapter à un rythme de plus en plus rapide en travaillant de plus en plus vite.
    Di Nicola a rédigé un petit manifeste de la pensée lente. Il s’articule autour de sept préceptes :
    Marcher et parler (...)

  • Une tactique simple pour chasser une mauvaise habitude

    Dernière cigarette ?
    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.
    Plus de 40 % de nos actions quotidiennes ne sont pas le résultat de prises de décisions conscientes, mais sont plutôt dictées par des automatismes. Bref, pendant plus de 40 % de notre vie active, nous sommes sous l’emprise de nos habitudes !
    Il y a de bonnes raisons à cela.
    Notre cerveau cherche par tous les moyens à dépenser le moins d’énergie possible
    Si nous voulons amorcer des changements durables de comportement, nous ne pouvons que nous en remettre à notre cerveau, même s’il semble (...)

  • Un monde de possibilités… la passion, le cadre et le nous

    Cette chronique est dans la droite ligne et se nourrit des recherches et rencontres publiées sur mon site Les cahiers de l’imaginaire.

    Voici la dernière chronique de ma série sur l’Art des possibles, tirée de l’ouvrage de Rosamund Stone Zander (spécialiste en thérapie familiale) et Benjamin Zander (chef d’orchestre du Philarmonique de Boston), The Art of Possibility, douze pratiques écrites comme douze variations d’une longue phrase musicale.

0 | 10 | 20 | 30 | 40