Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

T-Camp 2021 : Ensemble, plus que jamais !

Un article repris de https://campus-transition.org/2021/...

Après le succès des deux premières éditions, la formation de deux mois co-conçue par le Campus de la Transition, le mouvement Colibris et la Coopérative des Oasis revient ce printemps. Une expérience « totale » et « transformante » pour les participants qui en ressortent plus conscients, outillés et armés pour s’engager, chacun à leur manière et à leur échelle, dans la Grande Transition. Explications.

Plus que jamais, l’urgence écologique et sociale nous met sous pression et nous confronte à des défis qui dépassent l’entendement individuel. Souvent vécue de façon isolée, cette prise de conscience peut amener à des questionnements profonds sur notre place dans ce monde en pleine mutation et bouleverser nos plans de vie, nos représentations du monde.

Pourquoi le T-Camp ? Une aventure humaine et transformatrice

Le T-Camp aspire humblement à accompagner ce processus grâce un cadre sécurisant, stimulant et transformant : une pédagogie qui parle à la Tête autant qu’au Corps et au Cœur, des enseignements interdisciplinaires et des intervenants inspirants et inspirés, hautement reconnus dans leur domaine de spécialité. Les deux premières éditions nous ont confortés dans l’intuition que c’est par l’expérience et le partage qu’une transformation individuelle peut s’opérer pour ouvrir le champ des possibles vers une transition collective plus juste et plus humaine. Du « je » au « nous », du logique au sensible, des sciences dites dures aux sciences sociales  : à la logique du « ou » qui a historiquement dominé l’éducation la coupant d’une partie d’elle-même, le T-Camp promeut la culture du « et » car, à l’image du vivant interconnecté et interdépendant, les savoirs se relient au service d’une vision large, coopérative et non réductrice d’une de ses dimensions.

« Former pour transformer » : une approche pédagogique et académique qui a fait ses preuves

Cette démarche est nourrie par un large projet académique collaboratif, le programme FORTES’ qui a d’ailleurs donné lieu à la publication du Manuel de la Grande Transition suite à une demande du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Structuré en 6 « portes », ce socle pédagogique rassemble un vaste panel de connaissances et de compétences allant de la compréhension du système Terre aux questions d’éthique en passant par les enjeux plus concrets et fondamentaux que sont les enjeux juridiques mais aussi économiques. 
Parce que les enjeux de la transition écologique et sociale sont complexes et systémiques, son enseignement ne peut en faire l’économie. C’est notre conviction et notre ambition  : fournir aux T-Campeurs les outils critiques et sensibles, théoriques et pratiques à même de leur permettre de « comprendre pour agir ».
Avec aussi, et c’est important de le préciser, une attention active accordée aux émotions et à ce qui traverse, émerge, se déploie en chacun dans l’apprentissage de ces transitions intimes et collectives. Prendre conscience du caractère destructeur de beaucoup d’aspects de nos modes de vie est souvent anxiogène et peut créer un profond mal-être s’il n’est pas accompagné ou si la distorsion avec son environnement est trop grande. Prendre soin du vivant, c’est aussi et d’abord prendre soin de soi et du groupe.

T-Camp 2021 : en ligne & en présence

Dans la continuité de 2020, cette année réserve son lot d’incertitudes, notamment sur le plan sanitaire. Mais il en fallait davantage pour décourager les organisateurs du T-Camp ! Voilà pourquoi une organisation particulière sera mise en place cette année, qui permettra à la promotion de se retrouver aussi bien en ligne qu’en présentiel — c’est une nécessité pour bien appréhender et vivre cette pédagogie Tête-Corps-Cœur.
Tout commencera par deux week-ends à distance, au cours desquels les participants apprendront à collaborer en intelligence collective, facilités par nos intervenants, pour imaginer ensemble une représentation de l’état du monde.
A l’issue de ce socle de connaissances communes, une semaine entière sera consacrée à rencontrer des experts du climat et de la transition en général. L’économiste Alain Grandjean (Carbone 4), la climatologue Marie-Antoinette Mélières, le sociologue Dominique Bourg, le directeur du Shift Project Mathieu Auzanneau et bien d’autres partageront leurs réflexions, afin que chacun puisse parfaire sa représentation de la situation actuelle et commencer à creuser des pistes d’avenir alternatives et encourageantes.
Après deux semaines passées en ligne, il sera temps de se rencontrer pour de vrai ! Selon la spécialité choisie, 35 jeunes se rassembleront au Campus à Forges en Seine-et-Marne, et 20 au château d’Arvieu en Aveyron pour 6 semaines de plus. Avec un seul objectif : Incarner la transition. 
Les enseignements se poursuivront dans une perspective d’expérimentation et de recherche de solutions. Egalement, ces semaines en immersion ont vocation à servir de tremplin vers un parcours de vie propre à chacun des participants, en cohérence avec leurs aspirations et la compréhension des enjeux globaux de notre siècle. Au programme : mise en pratique de méthodes de gouvernance et de coopération, exploration de nouveaux récits collectifs, expérimentation de la démarche low-tech

Alors n’hésitez pas : si vous n’attendez que le T-Camp, le T-Camp n’attend que vous !

Pour en savoir plus : 
– RDV sur le site officiel du T-Camp 
– Téléchargez la plaquette détaillée de la formation
– Venez rencontrer en ligne l’équipe d’organisation et des ancien.nes T-Campeurs qui partageront leur expérience le jeudi 11 février à 18h et le mercredi 24 février à 18h

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom