Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Lancement de Planet Tech’Care

9 octobre 2020 par binaire Coopérer 92 visites 0 commentaire

Un article repris de https://www.lemonde.fr/blog/binaire...

Binaire, a demandé à Véronique Torner, co-fondatrice et présidente de alter way , membre du CA du Syntec Numérique, présidente du programme Numérique Responsable et membre du Conseil Scientifique de la SIF (Société informatique de France) de nous parler de l’initiative Planet Tech’Care. Marie Paule Cani et Pierre Paradinas.

un articlede Marie Paule Cani et Pierre Paradinas. repris du blog binaire, une publication sous licence CC by

Binaire : Véronique peux tu nous dire en quoi consiste le projet Planet Tech’Care ?

Véronique Torner  : Planet Tech’Care est une plateforme qui met en relation des entreprises et des acteurs de la formation qui souhaitent s’engager pour réduire l’empreinte environnementale du numérique avec un réseau de partenaires, experts du numérique et de l’environnement.

En s’engageant autour d’un manifeste, les signataires ont accès gratuitement à un programme d’accompagnement composé d’ateliers conçus par les partenaires de l’initiative

La plateforme est animée par le programme Numérique Responsable de Syntec Numérique. Le projet a été initié sous l’impulsion du Conseil National du Numérique.

Binaire : Qui sont les membres de Planet Tech’Care ?

Véronique  : Vous avez d’un côté les signataires du manifeste, des entreprises de tous secteurs et de toutes tailles (du CAC40 à la start-up) et des écoles, universités, instituts de formation et d’un autre côté les partenaires, organisations professionnelles, associations, think tanks, spécialistes du sujet Numérique & Environnement.

Binaire : Que contient le manifeste de Planet Tech’Care

Véronique  : Les signataires du manifeste Planet Tech’Care reconnaissent que le numérique génère une empreinte environnementale et s’engagent à mesurer puis réduire les impacts environnementaux de leurs produits et services numériques. Ils s’engagent également à sensibiliser leurs parties prenantes afin que tous les acteurs de l’écosystème numérique soient en mesure de contribuer à réduire leurs impacts sur leurs périmètres de responsabilité. En parallèle, les acteurs de l’enseignement, ainsi que les acteurs du numérique proposant des formations à leurs collaborateurs, s’engagent à intégrer des formations au numérique responsable et écologiquement efficient dans leur curriculum de cours. Ainsi, la nouvelle génération de professionnels sera en capacité de développer des produits et services technologiques numériques bas carbone et durables.

Binaire : Qui peut rejoindre le projet ? Pourquoi et comment impliquer les jeunes ?

Véronique  : Toute entreprise et tout acteur du domaine de l’éducation peuvent nous rejoindre. Rassembler suffisamment de signataires dans le domaine de l’éducation sera essentiel pour impliquer massivement les jeunes. On peut à terme imaginer d’intégrer des formations au numérique responsable adaptées à tous les programmes des universités et autres établissement d’enseignement supérieur, des formations spécialisées en informatique à tous les secteurs utilisant le numérique, mais aussi d’associer une sensibilisation au numérique responsable aux programmes d’initiation au numérique au collège et au lycée. Nous comptons ensuite sur l’énergie et l’enthousiasme des jeunes pour que ces nouveaux usages diffusent à l’ensemble de la société.

Binaire : Comment sera évalué l’intérêt du projet Planet Tech’Care ?

Véronique : Nous ferons un premier bilan dans un an qui sera constitué de plusieurs indicateurs : le nombre de signataires, la qualité des ateliers, un baromètre de maturité de notre communauté. Nous comptons pour le lancement plus de 90 signataires et plus de 10 partenaires qui démontrent déjà l’intérêt d’une telle initiative. Notre enjeux est de :

- créer une dynamique autour d’acteurs engagés pour le numérique éco-responsable,
- fédérer les expertises pour passer de l’engagement à l’action,
- et enfin créer des communs pour passer à l’échelle.

Binaire : Tu es dans le CA du Syntec Numérique et le CS de la SiF, pourquoi ces instances se mobilisent-elles sur la question de la responsabilité sociale et plus particulièrement sur les impacts environnementaux ?

Véronique  : Syntec Numérique est en première ligne sur les enjeux du Numérique Responsable qui constitue un des cinq programmes stratégiques de notre organisation professionnelle. Nous œuvrons depuis plusieurs années sur l’inclusion sociale et sur l’éthique du numérique. En ce qui concerne les enjeux environnementaux, notre industrie a un double challenge à relever. Nous devons bâtir des solutions numériques au service de la transition écologique, car nous le savons Il n’y aura pas de transition écologique réussie sans numérique. Et nous devons aussi, comme toutes les industries, réduire notre empreinte environnementale. Nous avons un groupe de travail très actif sur le sujet et nous animons désormais la plateforme Planet Tech’Care.

Par ailleurs, la SiF, Société informatique de France, qui anime la communauté scientifique et technique en informatique, a déjà montré son engagement pour une double transition numérique et écologique lors de son congrès annuel 2020, qui a porté sur ce thème. Diffuser plus largement cette réflexion est indispensable pour agir plus largement non seulement sur les acteurs socio-éconimique mais aussi, et en particulier via l’éducation, sur l’ensemble de la société. En particulier, le conseil scientifique de la SIF a tout de suite montré un grand enthousiasme pour le projet Planet Tech’ Care, jugé essentiel pour que le numérique devienne un véritable levier pour les transitions sociétales et écologiques !

Pour aller plus loin :

- Site web de Planet Tech’Care : www.planet-techcare.green
- Retrouvez les vidéos des présentations des scientifiques lors du Congrès 2020 de la SiF à propos de : Transitions numériques et écologiques https://congres.societe-informatique-de-france.fr/programme/

Licence : CC by

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom