Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Entretien avec Youssouf Adoum, étudiant : les MOOCs à l’université

7 juin 2018 par Virginie Renson Veille 655 visites 0 commentaire

Un article repris de https://www.louvainlearninglab.blog...

Un article repris du site du Learning Lab de l’université de Louvain

« Je suis venu vous offrir des chocolats, pour vous remercier de ce que vous avez fait pour moi. »

Celui qui nous a réservé cette agréable surprise ce jour-là, c’est Youssouf Adoum. A la cellule MoocXperience du Louvain Learning Lab, nous ne le connaissions pas. Ce n’est pas si étonnant ! Nous gérons au quotidien les 24 MOOCs offerts actuellement par l’Université catholique de Louvain, avec les milliers d’apprenants que cela implique.

Cet étudiant en 3e année de baccalauréat en sciences économiques et de gestion à la Louvain School of Management (LSM) nous a donc expliqué son parcours.

Lorsqu’il découvre nos MOOCs sur edX, il a du mal à trouver du temps pour se rendre aux cours.

A ce moment-là, je devais travailler. J’ai même travaillé un peu trop, car il y avait des problèmes plus urgents [que de suivre les cours]. Après le travail, je rentrais et je mettais edX. Le cours de finance du professeur Isabelle Platten avait la même table des matières que sa version MOOC. A la fin de l’année, j’ai réussi avec 14 !

Les MOOCs lui ont non seulement permis de concilier travail et études, mais aussi d’étudier le contenu des cours en profondeur.

Ca peut sembler bête, mais même sur des vidéos de 2 minutes, j’arrête la vidéo et j’essaie de refaire les exercices à côté. Si j’ai encore une question, je peux la poser sur le forum. Il y a là une communauté, avec des gens de différentes nationalités, âges et points de vue. Sans même qu’il y ait une intervention du prof, on arrive à trouver la bonne solution !

Certains cours utilisent déjà les MOOCs comme éléments incontournables du scénario pédagogique global. Par exemple, le cours présentiel « Sciences politiques » utilise son pendant MOOC « Découvrir la science politique » pour inviter ses étudiants à :

  • réviser le contenu du cours ;
  • participer au forum en compagnie des apprenants du monde entier ;
  • proposer des rédactions corrigées par les pairs.

Pour Youssouf, suivre les cours en ligne lui a également permis de démystifier certains cours, et de se sentir plus à l’aise une fois dans l’auditoire.

Avant de suivre le cours de stratégie, il me faisait peur. Les gens disaient que c’était un cours difficile. La première session de ce cours présentiel, je ne l’ai tout simplement pas validée. Puis, j’ai suivi le cours sur edX, comme ça je n’avais pas la pression et c’était très facile. De 6 sur 20 à la première session, je suis passé à 16/20 la seconde fois que j’ai présenté l’examen !

Plus confiant dans son apprentissage, il envisage maintenant de poursuivre des « MicroMasters » après son Master à la LSM. Ces mini-programmes sur la plateforme edX se composent d’un ensemble de MOOCs coordonnés et destinés à « développer des compétences utiles pour la carrière tout en offrant la possibilité de valider des crédits dans des universités prestigieuses ». L’Université catholique de Louvain en propose deux, en droit et en management.

Quand je vais travailler, je vais pouvoir dire à mon employeur que j’ai non seulement suivi un diplôme conventionnel, mais au-delà de ça, que j’ai fait quelque chose de plus.

Pour mon estime personnelle, c’est également un plus. Je viens du Tchad, j’ai dû quitter mon pays, je suis venu en Belgique. Et là, j’aurai par exemple un diplôme [un MicroMasters] d’Harvard. C’est une histoire à raconter, quelque chose que j’aurai fait dans ma vie !

Nous avons choisi de mettre en avant le témoignage de Youssouf Adoum pour illustrer un aspect de la réalité des étudiants de notre université. Les MOOCs leur offrent la flexibilité, la possibilité de continuer leur apprentissage malgré des circonstances parfois plus difficiles. Par ailleurs, cela rencontre les objectifs détaillés par Anant Agarwal lors de sa visite à Bruxelles : une éducation continue et multicanaux.

Nous laisserons à Youssouf le mot de la fin :

Aux nouveaux apprenants, je leur dis d’être patients et surtout de se lancer. Les choses sont beaucoup plus évidentes qu’il n’y paraît !

About the Author : Virginie Renson

Virginie Renson est chargée de projet MOOC au sein de la cellule MOOCXperience du Louvain Learning Lab. Community Manager et support technique auprès des différentes équipes, elle se passionne pour la relation avec les apprenants et le rôle primordial de celle-ci dans l’apprentissage.

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom