Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Dossier HACKATHON #6 : Deux regards complémentaires de participantes du Hackathon du CercleAPE « Apprendre ensemble »

13 décembre 2017 par MissReso Veille 5 visites 0 commentaire

Un article repris de https://missmoocparis.wordpress.com...

Qu’apporte un Hackathon : Catherine & Isabelle témoignent

IMG_0250

image001

En tant que Miss j’ai eu l’opportunité de faire appel à mon réseau (évidemment Miss Réso) 😉 pour inviter des participants à rejoindre le Hackathon du #CercleAPE #ApprendreEnsemble. Tout naturellement Catherine Ducastel-Fredet et Isabelle Die se sont proposées. J’ai donc eu envie d’échanger avec elles sur la façon dont chacune d’elle a vécu les 2 jours de ce hackathon. Découvrez ce qu’elles nous relatent ci-dessous.

1er interview : une participante témoigne…. apports du Design Thinking

Catherine Ducastel-Fredet, sur sa participation au Hackathon du #CercleAPE #ApprendreEnsemble

C Ducastel-2 BDCatherine, pouvons-nous échanger sur votre retour, suite à votre participation à ce Hackathon ?

Je me suis rendue au Hackathon par curiosité d’abord, j’en avais entendu parler comme un événement créatif regroupant des développeurs quelques heures par jour pour travailler ensemble autour d’un sujet amené par un porteur de projet. Nous n’étions pas développeurs mais c’était bien cela, l’esprit.

Et puis, j’avais envie de rencontrer des professionnels de la formation hors du cadre de l’entreprise pour travailler avec eux en équipe. Je me suis donc inscrite au Hackathon.
Au moment de choisir un groupe, j’hésitais entre 2 défis et je me suis jointe à celui de la réalité virtuelle, car :

  • je ne connaissais rien au sujet
  • le groupe ne comptait que 6 personnes et je préfère les petits groupes car cela facilite la communication 🙂

Nous ne nous étions jamais vus mais nous nous sommes mis au travail très vite ! Vive le Design Thinking qui a contribué à structurer et à alimenter notre réflexion au fil des étapes du processus. Le déroulement a été fluide et engageant pour tous les membres du groupe : un vrai travail collectif.

Nous nous sommes vite accordés sur le fil rouge qui illustrerait notre défi : Empathie et réalité virtuelle. Nous avons choisi un exemple d’accompagnement du malade par le personnel soignant en milieu hospitalier, avec 2 versions :

  • une première version où le soignant est stressé et court de chambre en chambre sans prêter attention au malade
  • une seconde version, où le soignant prend soin du patient et lui accorde de l’attention et du temps.

Il y a eu plusieurs moments forts dans le process de création, notamment celui de la confrontation de notre prototype au regard d’un autre groupe car l‘effet miroir est redoutable : expliquer en quelques mots ce que l’on va faire !

Ensuite nous avons tourné les vidéos et nous sommes beaucoup amusés à préparer la chambre d’hôpital et à filmer. Puis nous sommes passés au rédactionnel : comment rendre la présentation du prototype attractive pour le jury ?

Nous avions pris le parti d’être décalés avec la version du patient maltraité que nous avons voulu amusante. Nous avons choisi de présenter notre défi sur les premières mesures de Star Wars, avec un texte déroulant sur le modèle du film qui rappelle la situation dans la galaxie.

Enfin, quelques minutes avant de présenter notre prototype, nous avons fait une simulation devant un coach qui nous a beaucoup aidé et aussi stressé ! Elle a remis le doigt sur tout ce qui n’allait pas à la dernière minute !! Un petit coup de stress …

Et voilà c’était déjà fini !
Ce que j’en retiens c’est :

  • que le Hackathon c’est un excellent moyen de fédérer une équipe autour d’un projet,
  • que la méthode du Design Thinking est structurante quand il s’agit d’être créatif,
  • et que cela passe vite !!

Nous avons quand même pris le temps d’assister à quelques ateliers avec des intervenants de grande qualité.

Et enfin je voudrais ajouter que l’accueil, l’organisation et l’accompagnement ont été incroyables, tout comme les buffets 🙂

Mille mercis au Cercle APE et à l’IFCAM pour ces bons moments, j’ai hâte de participer à un autre évènement !

Voilà il me semblait important de relater mon expérience sur un mode chronologique, pour insister sur la montée en puissance de l’expérience.

2ème interview : 2 jours intensifs d’actualisation et de rencontres

C’est maintenant au tour d’Isabelle Die de témoigner…

Isabelle DieIsabelle pour toi l’expérience Hackathon du #CercleAPE #ApprendreEnsemble :

Je n’avais jamais entendu parler de « Hackathon » jusqu’à ce que mon réseau me propose de participer au Hackathon organisé les 14 et 15 octobre derniers dans les nouveaux locaux de l’IFCAM.

Mais attention il faut être prêt à s’investir jour et nuit (jusqu’à dormir sur place !) pendant tout un week-end complet ! C’est donc très intensif.

J’ai été impressionnée par l’organisation très professionnelle durant ces deux journées et qui a donc dû nécessiter un travail de longue haleine. J’ai trouvé intéressant de pouvoir participer à des conférences en dehors des ateliers de travail. Ainsi, pour « libérer les tensions » il y avait des ateliers de sophrologie et même un karaoké pendant la soirée !

J’avoue avoir été assez dubitative sur le résultat qui allait pu sortir de « l’apprendre ensemble ». C’est d’ailleurs ce à quoi j’ai répondu lorsqu’on m’a demandé ce que j’en attendais : j’ai indiqué que j’avais hâte de voir le résultat du défi auquel j’ai participé et qui se dénommait :

« Comment piloter et collecter la Data à travers la formation ».

Pendant l’atelier de travail sur le défi que j’ai choisi, je me suis rendue compte de la difficulté d’apprendre ensemble. En effet, arriver à faire converger les différentes opinions des uns et des autres et obtenir l’adhésion du groupe sur une vision commune n’est pas chose aisée. La gestion du collectif implique un pilotage particulier.

J’ai constaté différentes phases pendant ces deux jours : un fort engouement pour le projet au début puis une phase de découragement du fait de l’absence de consensus et pour finir par une réussite totale puisque notre équipe a obtenu le premier prix sur la présentation d’une solution pour accompagner les organisations dans la cartographie de montée en compétences de leurs collaborateurs dans leur environnement.

La cohésion a été en grande partie obtenue grâce à une conférence intitulée « la recette d’un pitch réussi ». La méthode qui a été présentée nous a permis de recentrer le sujet et de trouver une cohésion commune.

Au bilan, ce Hackathon m’a beaucoup apporté : il m’a permis de rencontrer des personnalités intéressantes travaillant dans des Startups et ayant un esprit libre, innovant, créatif voire disruptif. J’ai ainsi pu agrandir mon réseau professionnel.

Ce Hackathon m’a également permis de mettre à jour mes connaissances sur toutes les nouveautés de la formation (notamment les utilisations de la réalité virtuelle, la variété des « briques de connaissance » que l’on peut bâtir pour monter une formation e-learning).

Enfin, j’ai particulièrement apprécié l’esprit qui régnait dans ce Hackathon. En effet, même s’il y avait des défis à relever qui impliquait une certaine compétition, il est ressorti une certaine joie de travailler ensemble avec des personnalités très différentes venues d’horizons variés (salarié, indépendant, personne en recherche d’emploi) contentes d’arriver à sortir en l’espace de deux jours des projets innovants.

Je n’hésiterai donc pas à participer à un autre Hackathon la prochaine fois que l’occasion se présentera !

Isabelle DIE, Une « participante hackathonienne »

Merci Catherine pour tes retours d’expérience imagée et qui je l’espère, chers lecteurs, vous donne envie de participer à un Hackathon.
Merci Isabelle pour ce retour d’expérience tonique et qui permet de mieux comprendre ce qu’apporte une expérience en tant que participant d’un Hackathon. Surtout, quand le Défi auquel on participe, gagne le premier prix. 😉

D’autant plus, qu’un Hackathon, c’est un évènement où l’on peut réseauter de plusieurs manières :

  • avec force avec les membres de son défi et les coachs facilitateurs, responsables du bon déroulement de la méthodologie Hackathon,
  • avec plus de légèreté en dehors de son groupe défi lors des différentes animations (conférences, repas, Karaoké, etc…..

Et pour résumer la démarche réseau envisageable lors d’un Hackathon, un Sketchnote illustre les 5 étapes qui permettent de créer du lien entre les différents participants d’un Hackathon

20171210_181343

Miss Réso

sac Miss RésO

 

 

Licence : CC by-nc-nd

Portfolio

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom