Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Les 4 activités R.E.P.I (Rencontres, Echanges, Paratge, Information), 12 travaux pour favoriser l’implication

25 octobre 2022 par Michel Briand Coopérer 336 visites 0 commentaire

La ressource du mardi Comment favoriser l’implication dans nos collectifs ?

- Toujours les mêmes qui organisent les réunions ?
- Toujours les mêmes qui viennent ?
- Toujours les mêmes qui s’impliquent ?

Une piste essentielle : continuez à envoyer les infos (invitations, productions ...) à celleux qui ne répondent jamais !

D’abord parce que ça ne vous coute rien ! Dans un mail ou sur une gare centrale, ce ne sera pas plus long d’informer plus de monde.

Ensuite parce que vous ne savez pas si l’info est lue. Difficile de distinguer observateurs et inactifs, mais dans le doute ...

Et surtout parce que ces personnes observatrices aujourd’hui sont peut-être les réactives voire proactives de demain A CONDITION que vous continuiez à leur tendre des perches

Et vous, comment vous faites pour garder de l’engagement et des relais d’implication dans un groupe ?

Un article repris d’Interpole"Des ressources mutualisées pour coopérer !" via un post de Louise Didier, une ressource par Jean-Michel Cornu (Methode REPI) - Jean-François Rochas-Parrot (Les 12 travaux) ; Interpole, un site sous licence CC by sa

Selon Jean-Michel CORNU, il est essentiel de répartir le peu de temps dont vous disposez pour faire, même très imparfaitement, ces quatre activités.
(Voir la vidéode Jean-Michel Cornu)

R comme "Rencontres (synchrones) : elles boostent et nourrissent les personnes les plus actives dans le groupe / le projet (les proactifs)

E comme "Échanges entre les rencontres" (asynchrones) : cette activité cible les "réactifs", c’est à dire les personnes intéressées mais moins motrices que les proactifs. On pourra les tenir informé·es des évolutions et décisions importantes.

Pour les observateurs, il permet de retrouver les éléments importants (= la mémoire du groupe). Notion de gare centrale.

P comme "Partage", et plus précisément "Espace de partage" : ce n’est pas un simple flux qui passe dans le temps. Pour les observateurs notamment, il permet de retrouver les éléments importants (= la mémoire du groupe). Notion de gare centrale à voir par ici et par là

I comme "Information", c’est le flux d’information. Elle concerne tout le monde (y compris ceux qui sont actuellement, en dehors de la communauté).

Les 12 travaux pour favoriser l’implication

Une méthode pédagogique pour expliquer REPI

En amont :

Faire le dessin sur un tableau blanc "les 12 travaux de l’implication" : le soleil, les 4 marches avec des bonhommes et les bulles de pensées des bonhommes, les flèches aller-retour + 12 points (1 dans le soleil, 3 rayons de soleil, 4 marches, 1 pensée, 1 flèche descente, 1 flèche montée)

Partie 1 : réflexion individuelle environ 5 min

1ère consigne - plusieurs post-it par personne, répondez à la question : qu’est-ce que vous faites en tant qu’animateurices pour favoriser l’implication ?

Partie 2 : mise en commun, environ 12-15 min

Quelqu’un se lance à lire un post-il et l’animateurice le place sur le schéma sans expliquer la signification des zones
si quelqu’un a un post-it similaire il le signale et on les regroupe

Partie 3 : explication

Expliquer que le "vrai" verbe est "s’impliquer" et que l’on ne peut pas impliquer les gens pour eux seulement mettre en place des choses qui favorisent l’implication.

Expliquer les niveaux d’implication : escalier de l’implication.

  • proactif.ves : 1 à 5%
  • réactif.ves : 10 à 50%
  • observateurices / inactifs.ives : 50 à 90%
  • personnes hors du groupe

typologie de gens  : c’est une posture dans un projet mais pas une personne en tant que telle (parfois je suis proactif parfois je suis inactif).

mon rôle c’est que ce soit fluide de circuler sur cet escalier là : pouvoir monter mais aussi descendre, pouvoir s’impliquer plus ou moins facilement (j’ai le droit de sortir !).

- Expliquer les ratios pour chaque niveau d’implication, dans un groupe qui fonctionne bien ce sera plutôt le ratio haut.

  • La 1ère façon de favoriser l’implication c’est d’augmenter la taille du groupe (si 1O+ de réactif et de proactif, plus de personne dans un groupe de 100 personnes que de 20 personnes)
  • les observateurices et inactif.ives sont difficiles à distinguer : comme ielles ne répondent pas on ne leur envoie plus infos, donc on les empêche de monter sur l’escalier

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom