Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

La personnalisation du parcours apprenant

24 décembre 2016 par Miss COM Veille 569 visites 0 commentaire

Un article repris de https://missmoocparis.wordpress.com...

Le digital, une opportunité pour personnaliser la formation

Depuis quelque temps, un jargon de termes plus techniques les uns que les autre ont fait leur apparition : Data, persona, personnalisation, assistant virtuel, réalité virtuelle, intelligence artificielle, machine Learning , Adaptive learning….

Mais quel est le pointAfficher l'image d'origine commun véritablement entre ces différents concepts ? Il s’agit ici d’adapter son contenu pédagogique au bon moment à la bonne personne et sur le bon canal grâce à une connaissance approfondie du client. Cette multiplication des points de contacts n’a pas seulement modifier notre manière de communiquer mais également notre façon de consommer et de se former.

Une transfo digital 360 degrés aussi bien numérique que technologique mais aussi scientifique et pédagogique ! Smartphones, PC, tablettes, application mobiles… Les consommateurs d’aujourd’hui sont multi-connectés voir hyper connectés. Si cette multiplication des devices peut être vue comme un véritable casse-tête pour les acteurs de la formation, elle est aussi source de nombreuses opportunités :

  • dans la personnalisation des offres,
  • l’accompagnement de l’apprenant
  • et dans l’amélioration de l’expérience client

En effet, ces 3 éléments apparaissent comme des facteurs de réussite à intégrer au parcours global de l’apprentissage qui se déroule en trois phases :

  1. Un avant,
  2. Un pendant
  3. Un après formation, rendu possible par la multiplication interactive des canaux numériques.

Le parcours de l’apprenant, un parcours cross canal

Aujourd’hui, un apprenant a la possibilité de se former et d’enrichir ses compétences de différentes façons et de manière simultanée :

  • par des MOOC,
  • par du e-learning,
  • par du présentiel,
  • et sur des devices différents,competences

Bref vive le parcours cross device, sympa pour l’apprenant mais compliqué à suivre pour les acteurs de la formation !

Ce parcours prend naissance très tôt dans le processus de la formation. L’utilisateur commence par la phase de recherche et se documente sur la formation qu’il souhaite suivre. Puis il montre ses préférences en téléchargeant le programme, en contactant un responsable pédagogique, en s’abonnant à une newsletter, en répondant à un questionnaire. Pour finir, il sélectionne son parcours et finalise sa formation par un test de connaissances. Un ensemble de données utiles et à exploiter !

Quelles sont ces fameuses données que peuvent exploiter les centres de formation aujourd’hui ?

Cette data est une réelle opportunité. Cette multiplication de données en volume, variété et vitesse grâce à la collecte et l’usage en temps réel représente une véritable mine d’or pour adapter et individualiser le parcours de formation de l’apprenant. D’une formation de masse “one to many”, on assiste aujourd’hui à une formation plus individualisée “one to one”.

Comme le dit si bien la start up Domoscio, spécialiste dans le big data pour l’apprentissage

L’utilisation du numérique dans la formation permet aujourd’hui de générer une masse de données considérable sur les stagiaires : chemins d’apprentissage suivis, temps passé, résultats à des tests… Le responsable de formation peut alors « connaître » l’apprenant, ses préférences, ses besoins en matière de formation et son niveau de compétences. Cette collecte des données est essentielle puisqu’elle donne la possibilité d’avoir un retour sur les formations et leur impact.

Cette multitude de données est ensuite collectée et analysée afin de construire des segments cibles, des profils types utilisateurs appelés persona. Ces profils vont permettre donc de contextualiser ses messages et d’adresser le bon module de formation, au bon moment et à la bonne personne.

big-data-1352491_1920

Contextualiser un message mais comment ?

Il s’agit donc de contextualiser ses messages, ses offres et ses interactions selon ses segments visiteurs. La personnalisation est basée sur la segmentation de son audience pour répondre aux besoins et attentes de ses visiteurs.

L’enjeu pour les organismes de formation est de pouvoir analyser tous ces comportements afin de cartographier un type de parcours unique, sans couture et adapté en fonction des besoins de l’utilisateur. Facile à dire tout ça mais pas facile à faire !

Un parcours de formation unique et adapté à l’apprenant

Contrairement aux autres médias, le média du web donne la possibilité de cibler de manière précise ses utilisateurs. En effet, cette notion de Big Data, masse de données disponibles permet de collecter des informations sur nos profils, nos habitudes de surf sur Internet, nos centres d’intérêts, l’historique des formations consultées ou réalisées, afin de mieux cibler nos attentes et d’adapter le contenu d’un cours en fonction des spécificités de chaque étudiant, c’est l’Adaptive Learning.

L’utilisation d’algorithmes de plus en plus complexes offre des capacités de personnalisation et de ciblages avancées, déjà bien connues, et qui a fait ses preuves dans les stratégies marketing.

Et dans la vrai vie, ça donnerait quoi ?

On pourrait imaginer que vous souhaitez améliorer vos compétences sur les réseaux sociaux. Vous avez déjà suivi un MOOC sur cette thématique mais vous n’avez pas été jusqu’à la fin du module. L’organisme en charge de cette formation pourrait soit vous faire des recommandations sur une thématique similaire à votre précédente formation ou bien vous conseiller de de continuer avec uniquement la fin du module. C’est ce que l’on appelle aussi l’expérience apprenant !

L’accompagnement de l’apprenant : un outil pour chaque besoin

En plus de personnaliser leur offre, ce qui est assez compliqué, les acteurs de la formation doivent accompagner l’utilisateur tout au long du processus d’apprentissage afin de lui donner envie et surtout éviter de le perdre en cours de route.

rail-163472_640

Le digital offre cette possibilité de garder du lien, créer un dialogue avec l’individu et de transposer cette formation hors cadre en s’immisçant dans les habitudes du quotidien de l’utilisateur. De quelle manière ? par une présence accrue sur leviers digitaux comme sur les réseaux sociaux, les groupes en divulguant un contenu adapté et engageant, toujours en cohérence avec le parcours de la formation ! Allez, je ne vous en dis pas plus, ce sera l’objet de mon prochain article qui traitera de l’utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir les formations.

Pour conclure…

Cette révolution qui s’installe et prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien est en train d’exporter son champs d’action dans de nombreux domaines et notamment dans notre manière de se former et de percevoir aujourd’hui la formation. La personnalisation, le ciblage, l’optimisation, sont les grands chantiers sur lesquels les organismes de formations travaillent pour répondre aux nouvelles tendances modernes de notre époque. Même si certains secteurs comme le marketing travaillent sur ces axes depuis quelques années, la pédagogie en est à ses prémices. Il faudra attendre encore pour que tous ces concepts se mettent en place pour bien les assimiler ! L’histoire de la formation du future est en train de se créer, quelle sera la suite ?

sac Miss COM

Miss COM


Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Portfolio

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom