Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

RIPES

Articles de cette rubrique

  • Accompagnement dans l’apprentissage de l’argumentation par une équipe pluridisciplinaire : quels effets sur les acteurs ?

    Dans le cadre du Cursus Master Ingénieur (CMI) de Biologie Santé Environnement (BSE) développé à l’Université de Lorraine en France, une équipe pluridisciplinaire propose aux étudiants de première année de cette formation une Activité de Mise en Situation (AMS). Par groupe de trois ou quatre, ils/elles doivent effectuer une recherche de documentation scientifique sur un sujet de société lié aux sciences pour ensuite élaborer un argumentaire pro- et anti- qui sera présenté oralement.

  • A l’épreuve d’enseigner à l’Université. Enquête en France, par Saeed Paivandi et Nathalie Younès

    Rédigé par Saeed Paivandi et Nathalie Younès, cet ouvrage propose une approche scientifique du métier d’enseignant-chercheur. Unique par ses sources pluridisciplinaires, percutant par la mobilisation d’une démarche ethnographique, phénoménologique et compréhensive, riche par les solutions rigoureuses qu’il propose, ce manuscrit est une référence en pédagogie universitaire. L’enquête menée par les deux chercheurs s’est déroulée entre 2013 et 2017 au sein de deux universités françaises, l’Université de Lorraine et l’Université de Clermont-Auvergne, dont sont issus les auteurs, dans le but de découvrir la réalité plurielle de l’homo academicus.
    Le défi est réussi.

    28 novembre 2020 par Charlotte Pourcelot RIPES 386 visites 0 commentaire
  • Littéracies universitaires : accompagnement et autonomisation dans l’apprentissage des écrits de et à l’université

    La question des littéracies universitaires, dont l’orthographe varie selon le contexte de production, préoccupe les chercheurs depuis plus de trente ans (Hayes et Flower, 1986) et s’installe dans le monde francophone et lusophone avec les travaux de Rinck et al. (2015). Des chercheurs comme Boch et Grossman (2001), Rinck (2006) ou plus récemment Lopes Dias Ignácio Rodrigues (2016) ont largement décrit la question de l’identité de l’auteur ainsi que les processus et les composantes qui sont à l’œuvre dans les écrits à l’université, comme l’argumentation, la polyphonie, la pratique de la citation. Associées à la problématique de l’accompagnement et de l’autonomisation des étudiants dans le développement complexe de la lecture et l’écriture académique, les littéracies universitaires donnent des pistes intéressantes pour mettre en place des dispositifs d’enseignement pour tous.

    27 novembre 2020 par Sophie Bailly, Véronique Lemoine-Bresson RIPES 288 visites 0 commentaire
  • Réveil des talents à l’université et place de l’enseignant-coach

    À l’heure où les amphithéâtres sont désertés par les étudiants et où le mal-être est au cœur de l’actualité, repenser les méthodes pédagogiques est indispensable et entraîne une évolution incontournable du rôle de l’enseignant. Quand ce rôle se conjugue à celui de coach, le réveil des talents des étudiants peut alors être favorisé. Ceci soulève la question de l’ajustement de ces postures pour accompagner un jeune à modifier sa méthode d’apprentissage, voire ses habitudes de vie, lors de périodes difficiles.

    16 avril 2020 par Marie Machouart RIPES 518 visites 0 commentaire
  • La problématisation dans l’apprentissage du management en filière d’ingénieur

    Dans les cursus d’ingénieur en France, les étudiants sont formés aux activités managériales propres à leur futur métier. Ces formations passent le plus souvent par l’analyse de situations vécues en entreprise ou dans la vie étudiante. Les enseignants visent ainsi à développer chez leurs étudiants une capacité à problématiser le réel psychosociologique, qu’il n’est pas facile de traduire en objectifs pédagogiques et d’évaluer.

    13 avril 2020 par Denis Lemaître, Jean Vannereau RIPES 234 visites 0 commentaire
  • Développer la recherche d’information et l’autorégulation collective en classe renversée : l’apport des tests d’autoévaluation

    Ultime déclinaison de la classe inversée, la classe renversée (Cailliez et Hénin, 2017) se présente comme un dispositif audacieux visant à rendre les étudiants plus actifs et à les responsabiliser mais n’ayant, à notre connaissance, pas encore fait l’objet de travaux de recherche. Si ce dispositif semble intéressant sur le plan de la créativité et de la mise en activité, il induit un engagement cognitif élevé qui pourrait compromettre l’apprentissage et exige que les étudiants soient capables de réguler leur motivation collectivement au sein du groupe.

  • Une nouvelle ère pour la pédagogie de l’enseignement supérieur ?

    L’année 2020 ne sera certainement pas une année comme les autres. Nous en sommes d’ores et déjà tous convaincus ! Le coronavirus et ses impacts sur tout un chacun aura sans le moindre doute transformé notre vision du monde et de la formation. Il y a quelques semaines, nous avons pris la décision d’annuler l’édition 2020 du colloque de l’AIPU. Ce ne fût nullement une décision facile. J’en profite d’ailleurs pour remercier toutes les personnes qui ont travaillé fort au cours des deux dernières années pour la préparation de cet événement qui aurait été grandiose. Merci à Steve Vachon de l’Université Laval et à toutes les personnes, membres du comité d’organisation et du comité scientifique, qui se sont investies sans compter.

    11 avril 2020 par Christelle Lison RIPES 135 visites 0 commentaire
  • Innovation pédagogique en milieu universitaire : définition et pratiques, numéro de la revue RIPES

    Catherine Audrin, « Innovation pédagogique en milieu universitaire : définition et pratiques », Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur [En ligne], 35(2) | 2019, mis en ligne le 13 mars 2020, consulté le 03 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/ripes/2101 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ripes.2101
    L’innovation est un concept en vogue (Béchard, 2001). Pourtant, elle a longtemps été conçue comme un danger (Cros, 1997) pouvant bouleverser un ordre bien établi (Cros, 1999). Le passage à un trait positif dans les années 1960 a donné ses lettres de noblesses à l’innovation, qui en vient aujourd’hui à être non seulement (...)

    3 avril 2020 par Catherine Audrin RIPES 8 visites 0 commentaire
  • Modèles de formation et architecture dans l’enseignement supérieur : culture numérique et développement humain, dirigé par Brigitte Albero, Teresa Yurén et Jérôme Guérin

    Cet ouvrage collectif propose un regard pluriel sur les relations entre les formes architecturales et les pratiques éducatives qu’elles abritent et suscitent. À l’heure des bouleversements que vit actuellement le milieu universitaire (massification, présence accrue du numérique, professionnalisation des enseignants, etc.), les auteurs dressent un portrait original et pertinent pour comprendre comment les architectures universitaires influencent l’activité humaine ayant cours entre leurs murs.
    De leur propre aveu, les auteurs ont voulu cibler un lectorat large, soit « tous ceux qui travaillent dans les établissements supérieurs », des concepteurs (...)

    3 avril 2020 par Diane Leduc RIPES 3 visites 0 commentaire
  • La volition, entre motivation et cognition : quelle place dans la pratique des étudiants, quels liens avec la motivation et la cognition ?

    Cet article présente les conclusions d’une étude menée par le groupe AdAPTE dans le cadre de ses recherches sur la volition des étudiants de l’enseignement supérieur. Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 2200 étudiants de première année répartis dans 16 établissements d’enseignement supérieur, il se focalise sur la manière dont les étudiants gèrent les conditions dans lesquelles ils se placent pour réaliser les activités d’apprentissage en autonomie et plus particulièrement la réalisation de synthèses.

0 | 10 | 20