Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

RIPES

Articles de cette rubrique

  • Jeux de rôle et réconciliation avec les peuples autochtones

    Dans cet écrit, nous proposons une réflexion sur le jeu de rôles comme pratique de classe inspirée de la formation interculturelle mais revisitée à l’aune des perspectives et pédagogies autochtones, dans le contexte particulier de l’éducation en vue de la réconciliation avec les Premières Nations, Métis et Inuits. Cette recherche, qui s’appuie sur une démarche de praticien-chercheur, repose principalement sur une collecte de données auprès de 45 étudiants en éducation en formation initiale. L’article discute l’intérêt d’une approche pédagogique holistique qui, à travers le jeu de rôle, convoque raison, mais aussi émotion, corps et spiritualité et qui permet de (...)

    17 février 2021 par Eva Lemaire RIPES 140 visites 0 commentaire
  • Concevoir une formation en ligne à partir d’une étude sur les enjeux interculturels des ingénieurs

    Dans cet article, nous présenterons le processus de conception d’une formation en ligne appelée POMI (Préparer et Optimiser sa Mobilité Internationale) destinée à des élèves-ingénieurs, mais qui peut être transposée dans d’autres contextes de formation. Le principal objectif pédagogique est d’accompagner les apprenants dans le développement d’une démarche interculturelle en s’appuyant sur leur expérience de mobilité internationale, obligatoire en formation d’ingénieur. La particularité de ce projet a été d’articuler ce travail d’ingénierie pédagogique à une recherche visant à identifier, au préalable, les besoins spécifiques des formations d’ingénieur en matière (...)

    17 février 2021 par Mélanie Le Forestier RIPES 176 visites 0 commentaire
  • Bousculer pour développer des compétences interculturelles en master MEEF

    Dans cet article, après avoir exposé un dispositif pédagogique universitaire, nous montrons à travers les résultats d’une étude, comment les étudiants futurs enseignants développent des compétences interculturelles (CI) dans des productions collectives négociées et dans des écrits individuels autour de microaggressions vécues (Kyun, 2013). Les étudiants, en poste à mi-temps dans une classe, sont confrontés à des contextes hétérogènes dans les écoles, et assujettis à des injonctions au respect d’autrui. De nombreux chercheurs définissent la notion de CI comme un processus réflexif et (auto)critique qui tient compte des contextes situés dans lesquels les (...)

    15 février 2021 par Véronique Lemoine-Bresson RIPES 130 visites 0 commentaire
  • Apprendre à écrire en anglais scientifique dans le secteur Lansad en master : quelles aides pour l’autonomisation des étudiants ?

    Etant donnée la diversité croissante des publics de l’université et leurs hétérogénéités linguistiques et langagières, le cours d’anglais scientifique du master didactique des langues/fle de l’Université de Lorraine (UL) se présente depuis 2014 sous la forme d’un dispositif d’apprentissage autodirigé avec soutien. Les étudiants peuvent aller à leur rythme et bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Pour valider ce cours, les étudiants doivent rédiger un texte scientifique long en anglais dans leur discipline, de manière autorégulée et à l’aide d’une variété de ressources mises à leur disposition en appui sur la plateforme de cours de l’UL. Les résultats indiquent que les étudiants ont trouvé ce cours difficile mais que les aides à l’implication et l’accrochage à la tâche demandée, ingrédients importants de l’autorégulation, ont été efficientes.

    Mots-clés : aide à l’apprentissage ; rédaction scientifique en anglais lansad ; apprentissage autodirigé avec soutien.

    2 décembre 2020 par Sophie Bailly, Véronique Lemoine-Bresson RIPES 245 visites 0 commentaire
  • Le carnet réflexif partagé : un espace d’écriture heuristique

    La contribution analyse l’intérêt d’un outil de réflexivité pour l’enseignement tertiaire et la formation à l’enseignement : il s’agit de présenter ses tenants et aboutissants tout en donnant la parole à ses utilisateurs, des étudiants en formation à l’enseignement primaire ou secondaire, car ce sont elles et eux, in fine, qui sont le plus à même de donner à penser sur ce qui est en jeu dans l’écriture d’un carnet réflexif partagé (désormais CRP).

    30 novembre 2020 par Marlène Lebrun RIPES 395 visites 0 commentaire
  • Accompagner à la littéracie universitaire par le dialogue

    Le dispositif Créer Lire Ecrire et Faire de la Science pour l’Université, expérimenté depuis novembre 2018, à Lyon 2, accompagne des étudiants et étudiantes de première année de licence1, pour prévenir leur décrochage. D’importants moyens permettent des conditions d’enseignement rares à l’université : 12 personnes maximum par groupe de travaux dirigés, tutorat, triplement du volume horaire dédié aux méthodologie et littéracie universitaires et au développement de l’esprit critique et scientifique. A travers un travail collaboratif en mode projet portant sur une thématique interdisciplinaire, ces compétences sont rendues nécessaires à l’objectif final d’organisation d’un évènement public.

    30 novembre 2020 par Claire Polo RIPES 268 visites 0 commentaire
  • Accompagnement dans l’apprentissage de l’argumentation par une équipe pluridisciplinaire : quels effets sur les acteurs ?

    Dans le cadre du Cursus Master Ingénieur (CMI) de Biologie Santé Environnement (BSE) développé à l’Université de Lorraine en France, une équipe pluridisciplinaire propose aux étudiants de première année de cette formation une Activité de Mise en Situation (AMS). Par groupe de trois ou quatre, ils/elles doivent effectuer une recherche de documentation scientifique sur un sujet de société lié aux sciences pour ensuite élaborer un argumentaire pro- et anti- qui sera présenté oralement.

  • A l’épreuve d’enseigner à l’Université. Enquête en France, par Saeed Paivandi et Nathalie Younès

    Rédigé par Saeed Paivandi et Nathalie Younès, cet ouvrage propose une approche scientifique du métier d’enseignant-chercheur. Unique par ses sources pluridisciplinaires, percutant par la mobilisation d’une démarche ethnographique, phénoménologique et compréhensive, riche par les solutions rigoureuses qu’il propose, ce manuscrit est une référence en pédagogie universitaire. L’enquête menée par les deux chercheurs s’est déroulée entre 2013 et 2017 au sein de deux universités françaises, l’Université de Lorraine et l’Université de Clermont-Auvergne, dont sont issus les auteurs, dans le but de découvrir la réalité plurielle de l’homo academicus.
    Le défi est réussi.

    28 novembre 2020 par Charlotte Pourcelot RIPES 306 visites 0 commentaire
  • Littéracies universitaires : accompagnement et autonomisation dans l’apprentissage des écrits de et à l’université

    La question des littéracies universitaires, dont l’orthographe varie selon le contexte de production, préoccupe les chercheurs depuis plus de trente ans (Hayes et Flower, 1986) et s’installe dans le monde francophone et lusophone avec les travaux de Rinck et al. (2015). Des chercheurs comme Boch et Grossman (2001), Rinck (2006) ou plus récemment Lopes Dias Ignácio Rodrigues (2016) ont largement décrit la question de l’identité de l’auteur ainsi que les processus et les composantes qui sont à l’œuvre dans les écrits à l’université, comme l’argumentation, la polyphonie, la pratique de la citation. Associées à la problématique de l’accompagnement et de l’autonomisation des étudiants dans le développement complexe de la lecture et l’écriture académique, les littéracies universitaires donnent des pistes intéressantes pour mettre en place des dispositifs d’enseignement pour tous.

    27 novembre 2020 par Sophie Bailly, Véronique Lemoine-Bresson RIPES 271 visites 0 commentaire
  • Réveil des talents à l’université et place de l’enseignant-coach

    À l’heure où les amphithéâtres sont désertés par les étudiants et où le mal-être est au cœur de l’actualité, repenser les méthodes pédagogiques est indispensable et entraîne une évolution incontournable du rôle de l’enseignant. Quand ce rôle se conjugue à celui de coach, le réveil des talents des étudiants peut alors être favorisé. Ceci soulève la question de l’ajustement de ces postures pour accompagner un jeune à modifier sa méthode d’apprentissage, voire ses habitudes de vie, lors de périodes difficiles.

    16 avril 2020 par Marie Machouart RIPES 497 visites 0 commentaire

0 | 10 | 20