Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

« Habiter dans une société bas carbone » Le Shift publie son Rapport final

Un article repris de https://theshiftproject.org/article...

Nous avons aujourd’hui le plaisir de vous présenter le rapport final « Habiter dans une société bas carbone », fruit d’un an et demi de travail. Il s’agit de la première publication finale dans le cadre du vaste Plan de transformation de l’économie française (PTEF). 

Avec un dixième des émissions de gaz à effet de serre de la France, le bâtiment résidentiel fait face à un triple enjeu : réduire ses émissions, sortir de sa dépendance aux énergies fossiles et s’adapter aux événements climatiques à venir.

Quels leviers le secteur doit-il actionner dès aujourd’hui pour se décarboner durablement ? À quoi ressembleront nos logements post-transformation ? Quelles sont les évolutions à prévoir au niveau de l’emploi dans le secteur ? C’est précisément l’objet de ce rapport.

Un webinaire de présentation est organisé le 7 octobre à 18h. Retrouvez le programme détaillé en ligne.

Auteurs

Ce travail a été mené par Rémi Babut avec le soutien de Maxime Efoui-HessYannick Saleman, Vinciane Martin et Antoine Belloir ont contribué aux travaux sur l’emploi et le financement. Ce rapport s’appuie sur les contributions, les conseils et la relecture de dizaines de professionnel.le.s du secteur : nous les remercions vivement.

Pour contacter l’équipe :

Habiter dans une société bas carbone

Contexte

Les objectifs fixés par la Stratégie Nationale Bas-Carbone sont bons, mais la France ne se donne pas suffisamment les moyens de les atteindre. Afin de permettre à l’ensemble de la population française d’être correctement logée dans les prochaines décennies, a fortiori compte tenu des chocs énergétiques et climatiques à venir, la France doit planifier dès aujourd’hui la décarbonation progressive du secteur du logement.
 
La méthodologie adoptée par le Shift Project dans le cadre du PTEF repose sur une analyse des flux physiques (matière, énergie, nombre de logements, nombre d’emplois dans le secteur) et une approche systémique mettant en interaction une dizaine de secteurs pour déterminer les leviers de décarbonation à actionner pour le prochain quinquennat (2022-2027) et à horizon 2050. 

Quatre leviers à actionner simultanément

Le rapport publié aujourd’hui montre que la décarbonation du logement ne pourra émerger que d’une combinaison de quatre axes d’action :

  • Faire preuve de sobriété dans les constructions neuves : le PTEF prévoit une réduction progressive du nombre de logements neufs construits chaque année, en cohérence avec la démographie, ainsi qu’une réduction rapide et marquée de la proportion de maisons individuelles au sein de la construction neuve.
  • Massifier la rénovation énergétique globale et performante : la filière de rénovation va connaître une montée en puissance pour atteindre d’ici dix ans le rythme d’un million de logements rénovés chaque année. Cette rénovation doit cibler en priorité les logements les plus énergivores et consommateurs d’énergies les plus carbonées. La rénovation doit être globale et amener tous les logements d’étiquette énergie DPE supérieures à C vers des étiquettes A, B ou C.
  • Décarboner la chaleur : tous les chauffages fossiles devront disparaître au profit de sources d’énergie bas carbone. Cela doit être combiné à la maximisation de l’exploitation de chaleur fatale et de chaleur renouvelable. Ce changement se traduit par un raccordement de 5 millions de logements collectifs à un réseau de chaleur, et par la mise en place de pompes à chaleur pour plus de 10 millions de logements.
  • Mobiliser le bâtiment comme puits de carbone : la décarbonation de la construction doit se faire selon une trajectoire proche de la RE2020, prolongée et renforcée jusqu’en 2050. Cela implique une augmentation de l’utilisation de matériaux biosourcés permettant de stocker du carbone, y compris dans la rénovation.

Anticiper l’évolution des besoins en emploi

Dans ce rapport, le Shift Project se préoccupe aussi de l’évolution des emplois dans la construction et la rénovation, et de l’accompagnement nécessaire en termes de formation et de reconversion. Les objectifs de rénovation thermique énergétique s’accompagnent ainsi d’un besoin en emploi d’environ 110 000 ETP supplémentaires pour atteindre au total 570 000 ETP dans l’ensemble des activités d’entretien et de rénovation.

La massification de la rénovation thermique globale, en plus d’un besoin de main-d’œuvre supplémentaire, requiert une montée en compétences du secteur. En créant des emplois qualifiés et répartis sur l’ensemble du territoire national, la réorientation de l’industrie vers la rénovation permettra de limiter la baisse globale du nombre d’emplois permanents dans le secteur.

À propos du PTEF

Né dans le sillage de la crise sanitaire, le PTEF vise à proposer des voies pragmatiques pour transformer l’économie en la rendant moins carbonée et plus résiliente.

Initié au début du 1er confinement, ce plan s’inscrit dans la perspective du fameux « monde d’après », et a vocation à alimenter le débat public qui va précéder l’élection présidentielle de 2022. Il s’agit d’une tentative de conception « à grande échelle » d’un programme systémique de mesures opérationnelles (réglementaires, économiques, fiscales, sociales) destinées à rendre notre économie effectivement compatible avec la limite des 2°C désormais communément prise pour objectif, dans de nombreux secteurs.

En 2021, les travaux de recherche continuent, cette fois secteur par secteur, en consultant et en mobilisant le plus grand nombre d’acteurs possible.

Pour découvrir ce qui a déjà été publié au titre du PTEF, rendez-vous sur notre site web.

L’équipe du Shift Project a lancé un nouvel Appel à contribution auprès des entreprises, qui peuvent : 
– participer financièrement – pour nous aider à développer nos propositions et à les diffuser largement
– répondre à notre consultation – pour nous aider à confronter nos idées et à enrichir le contenu du PTEF.
N’hésitez pas à diffuser cet appel à contribution autour de vous !

L’article « Habiter dans une société bas carbone » Le Shift publie son Rapport final est apparu en premier sur The Shift Project.

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom