Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Veille, par Bruno Devauchelle

Articles de cette rubrique

  • Ateliers, lab, innovation, quoi de neuf ?

    Les projets de nouveaux espaces, en particulier pour apprendre, ne doivent pas simplement se résumer à des murs, des fenêtres et des mobiliers. Malheureusement, c’est trop souvent le cas si l’on s’en tient à certains discours des promoteurs de ces lieux. Si l’inspiration initiale vient effectivement d’une reconfiguration spatiale (cf. le learning center de l’EPFL de Lausanne) et de l’apparition de mobiliers mobiles et modulables, on s’aperçoit souvent que la suite donnée à cette inspiration est souvent très pauvre et surtout de « surface ». Pour le dire autrement, après la salle informatique, rebaptisée numérique, on montre désormais la salle mobile… Pour (...)

    8 avril 2021 par admin Veille, par Bruno Devauchelle 367 visites 0 commentaire
  • Journalisme, médias et pédagogie : oxymore, controverse ?

    Dans les médias de masse on entend de plus en plus souvent des questionnements sur la qualité de la communication des dirigeants politiques,surtout en période de crise. En particulier, on leur reproche et ou conseille de faire preuve de davantage de PÉDAGOGIE. Cette assertion est intéressante, car elle pose plusieurs questions : que recouvre ici le terme pédagogie ? quel sens prend ce terme dans le contexte de la communication politique ? Quelle place tiennent les médias et les journalistes dans cette vision pédagogique ? Comment est instrumentalisée la pédagogie au service d’une grande confusion communicationnelle ?
    Dans cette approche qui entend (...)

  • Éduquer c’est surtout concevoir et gérer un environnement capacitant (capabilisant) l’apprendre

    Un article repris du blog "Veille et analyse TICE" de Bruno Devauchelle, une publication sous licence CC by sa nc
    Mettre en place un environnement qui permet d’apprendre et de se développer est la mission première des éducateurs. Nous rejoignons ici le travail mené par Pierre Falzon sur cette notion liée à « l’ergonomie constructive » (PUF 2013 et conférence https://www.youtube.com/watch?v=Aizc4etchUc). Bien que cette approche soit liée au monde du travail et de l’organisation, nous proposons d’en faire une transposition dans le monde éducatif et en particulier celui de l’enseignement. Voici pour commencer deux passages de l’introduction du livre de (...)

    7 décembre 2020 par admin Veille, par Bruno Devauchelle 759 visites 0 commentaire
  • Hybridation, le retour ! Pour une nouvelle forme scolaire ?

    Hybridation, le retour ! une nouvelle forme scolaire ?
    Avec l’annonce de nouvelles mesures sanitaires en lycée, en réponse aux manifestations des élèves et des enseignants, il faut reprendre tout ce qui s’est dit sur l’hybridation et sur la scénarisation pédagogique dans un contexte distanciel. Or nombre de productions ont été mises en ligne sur le sujet, mais il semble que la mise en oeuvre reste difficile. Rappelons ici que le maintien des gestes barrières est important, et que les lycéens sont considérés par les chercheurs comme des adultes pour ce qui est de la contagiosité. Or le ministère a voulu que tous les élèves reprennent le chemin de la (...)

  • Le rapport du Cnesco : intérêt et limites, une approche critique.

    Le rapport du CNESCO « Numérique et apprentissages scolaires » http://www.cnesco.fr/fr/numerique-et-apprentissages-scolaires/ publié ce 15 octobre va alimenter dans les prochains jours et jusqu’aux EGN le débat public sur le numérique en éducation. C’est un excellent document que nous invitons à lire attentivement. Malheureusement, ce rapport est partiellement incomplet et limité.

  • La transformation des pratiques pédagogiques par le numérique : un mythe à faire évoluer à l’occasion des EGN.

    Il y a bien longtemps que les promoteurs du numériques tendent à affirmer que leur entrée dans la classe va transformer les pratiques des enseignants, les pratiques pédagogiques. Tant qu’on n’a pas défini ce que l’on désigne ainsi, cela ne fait de mal à personne de faire ce genre de déclaration. Par contre si l’on demande à ceux qui l’affirment ce qu’ils mettent derrière cette expression, il est bien rare que l’on ait une réponse « opérationnelle ».

  • Et si finalement les moyens numériques étaient de précieux auxiliaires pédagogiques ?

    Certains transformeront ce titre en utilisant « ne que » (n’étaient que de), pourtant il faut reconnaître une réalité dont on peut penser qu’elle n’évoluera pas rapidement. Il faut d’abord revenir à l’idée initiale largement répandue qui voudrait que le numérique induirait, permettrait, des transformations pédagogiques. Ainsi dans un écrit de la Direction du Numérique pour l’Education, on peut lire : « Transformer la pédagogie et l’éducation avec le numérique » (https://eduscol.education.fr/ecogest/reseaux/interlocuteurs/documents-reunion-ian-2018/dne). Ceux qui lisent les écrits de ce blog connaissent notre analyse : ce n’est pas le numérique qui transforme la pédagogie, mais la pédagogie qui se transforme en utilisant ou non le numérique.

  • Quel avenir pour une Direction du Numérique pour l’Éducation (DNE) ?

    Créée sous le gouvernement précédent avec l’appui de V. Peillon alors ministre de l’éducation, la Direction du Numérique pour l’Education (DNE) présentait l’intérêt de mettre en évidence la question du numérique, comme un objet un peu à part. L’omniprésence du numérique dans la société imposait alors une réflexion spécifique et non intégrée à la DGESCO sous la forme d’une sous-direction (SDTICE). Cela signifiait qu’une vision émergeait qui tentait alors de rapprocher les moyens techniques (l’informatique) et l’acte d’enseigner (la pédagogie). Après une première directrice (C Becchetti-Bizot) en charge de la création de cette direction, l’orientation que l’on peut qualifier de pédagogique semblait dominante.

  • Pour des états généraux de l’enseignement et de la pédagogie en situation de crise (EGEPS ?)

    Les états généraux du numérique éducatif, évoqués par les premier ministre et dont le ministère tente de s’emparer, devraient plutôt se transformer en états généraux de la pédagogie, enseigner apprendre, en période de crise. L’expérience qui vient d’être vécue par tous les enfants, les parents, les enseignants, les personnels d’encadrement de l’éducation est exceptionnelle.

  • La distance en formation, parcours d’expériences personnelles par Bruno Devauchelle

    De nombreux propos sont tenus sur l’enseignement à distance en cette période de confinement. Malheureusement, un certain nombre ne repose que sur très peu d’expérience, voire pas du tout, mais ceci n’empêche pas les prises de paroles… Or cette expérience dans des contextes variés et des niveaux tout aussi variés permet de proposer certaines analyses, voire des recommandations.

0 | 10 | 20