Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Enseigner à distance, sommes-nous prêts ?

26 novembre 2020 par Cécile Blanchard Veille 898 visites 0 commentaire

Un article repris de http://www.cahiers-pedagogiques.com...

Dans un contexte sanitaire qui risque de durer, ce dossier hors-série numérique des Cahiers pédagogiques fera le bilan du confinement brutal du printemps 2020 et tentera d’en tirer des conclusions pratiques pour travailler et s’organiser en cas de récidive. Il se demandera notamment quelle forme réaliste peut prendre la « continuité pédagogique » pour tous les élèves dans un tel contexte et comment lutter au mieux contre le décrochage et les inégalités scolaires, accrus par le numérique.

Enseigner à distance était jusque-là réservé à des publics empêchés de suivre le cursus « normal » en présence (inscription au CNED par exemple) ou bien constituait une modalité complémentaire au présentiel, dans certaines pratiques d’enseignants innovateurs (par exemple avec la classe inversée). Les ENT (environnements numériques de travail), dans les établissements secondaires, étaient très diversement investis par les enseignants, selon les lieux.

La nouvelle situation contraint chacun à s’emparer des outils, des modalités d’enseignement, des relations aux élèves et aux parents qu’implique la distance. Elle provoque des appréhensions (est-il vraiment possible d’enseigner à distance ?) et met en évidence de manière crue les faiblesses de notre système d’enseignement (l’école, socialement différenciatrice, risque de le devenir encore plus quand les élèves ne la fréquentent plus physiquement).

Le dossier tentera de faire le point sur ces débats. Comment s’organiser ? Quelles modalités d’enseignement mettre en place : hybride, bimodal, à distance ? Comment enseigner à distance, quels outils, quelles pratiques ? Comment faire progresser tous les élèves ? Ce numéro explorera la question cruciale des inégalités face au numérique, qu’il s’agisse des usages ou du matériel, ainsi que celle du décrochage et de l’inclusion. Il s’interrogera aussi sur le rôle des parents et les nouvelles relations parents-professeurs, notamment à travers les ENT. Enfin, si certains estimaient encore que les élèves sont plus à l’aise que les enseignants sur le numérique, le confinement a mis en évidence les difficultés des élèves et pose la question des compétences numériques à travailler en priorité avec eux.

À vos stylos et vos claviers ! Toutes les contributions seront les bienvenues, notamment celles témoignant de pratiques en maternelle et en élémentaire. Nous comptons tout spécialement sur des articles montrant comment surmonter les obstacles, assurer une présence à distance, voire faire de la nouvelle situation une chance, sans renoncer à l’exigence d’équité.

Adressez vos propositions de contribution en quelques lignes avant le 20 décembre aux coordonnateurs du dossier (remplacer le [at] par @) :
caroline.databekian[at]cahiers-pedagogiques.com
jacques.crinon[at]cahiers-pedagogiques.com

Licence : CC by-nc-nd

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom