Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Innover pour quoi ? Pour qui ? Comment ? Journée internationale de recherche transdisciplinaire sur le numérique et l’apprentissage Jeudi 17 mai

9 mai 2018 par Michel Briand Coopérer 382 visites 0 commentaire

Un article repris d’un mél diffusé par Emilien Ghomi du CNAM et du programme de la rencontre en ligne

Innover pour quoi ? Pour qui ? Comment ?

Le Cnam travaille sans cesse à entretenir sa place de leader dans l’utilisation d’outils numériques pour l’enseignement et l’apprentissage (plateforme France Université Numérique, MOOCs, créateur de l’ENJMIN, du living lab Sofa, membre du projet Grande École du Numérique et porteur du Passe Numérique).

En décembre 2016, pour fédérer les dynamiques d’innovation pédagogique et d’innovation technologique pour l’enseignement, le Cnam a mobilisé une communauté internationale à l’occasion d’une journée de recherche sur le numérique et l’apprentissage, co-organisée par le CFA du Cnam.

Cette année, à l’approche de la construction de la Maison Numérique de l’Alternance qui abritera le projet apprentiLAB sur le site du Landy à Saint-Denis, et du lancement du projet Labz qui tissera un réseau des fablabs et living labs à l’échelle nationale, le CFA du Cnam réitère cet événement, en regroupant cette fois enseignants, chercheurs, apprentis, entreprises et experts académiques de la formation professionnelle et du numérique.

Cette journée mobilisera des chercheurs de l’IFFP de Lausanne, des universités de Sherbrooke (Canada), Nanterre, Lille, Paris 8, de l’IfisLab, de l’ENS, de l’Université Coopérative de Paris, des membres des Chambres de Commerce et d’Industrie de Paris et de Seine-Saint-Denis, ainsi que les porteurs des projets Belleville Citoyenne et CoDev (Lab Briq Sociale).

Ces acteurs du numérique et de l’apprentissage dessineront à cette occasion les fondamentaux d’une approche transdisciplinaire du numérique pour l’apprentissage, et travailleront sur des outils innovants d’analyse et d’évaluation des dispositifs numériques destinés à la formation.

Cette journée n’a pas vocation à être une journée de colloque, mais un véritable temps de travail pour initier une collaboration qui s’inscrira dans un temps long, pour innover ensemble au sein du living lab du CFA du Cnam, en tirant parti des expertises de chacun et en centrant notre travail sur l’humain et les besoins des apprenants.


L’événement est ouvert à toutes et tous, et l’inscription se fait à cette adresse :
https://bit.ly/2qYdeAM

Le programme de la journée est disponible en ligne ici :
https://bit.ly/2jI2Z0x

Nous aurons plaisir à vous accueillir, toutes et tous, à cet événement qui marquera la naissance du living lab d’apprentiLAB au sein du CFA du Cnam, et posera la première pierre de la Maison Numérique de l’Alternance.

Contact :
- emilien.ghomi@lecnam.net
- moussoumakan.sissoko@lecnam.net


Objectifs de la journée

  • Créer un cadre d’échange transdisciplinaire qui regroupe des spécialistes de la
    formation professionnelle, des sciences de l’éducation, du numérique, de la psychologie cognitive, de l’innovation pédagogique, ainsi que les acteurs de l’apprentissage (entreprises, formateurs, apprenants, responsables institutionnels) ;
  • Etablir les bases d’une réflexion commune et des pistes de collaboration ;
  • Poser la première pierre du Living Lab du CFA du Cnam, au sein d’apprentiLAB, dédié à l’apprentissage et au numérique, financé par la région IDF, et dans lequel les intervenants de la journée seront invités à mener
    leurs expérimentations.

Aperçu de la journée

Matinée de tables rondes :

  • Eléments théoriques et historiques sur la formation professionnelle ;
  • Fondamentaux d’une approche transdisciplinaire ;
  • Outils d’analyse et d’évaluation des dispositifs de formation ;
  • Présentation d’expérimentations – Retours d’expériences – Discussions.

Après-midi d’ateliers :

  • Analyse des retours d’expérience à la lumière des enjeux transdisciplinaires et des
    outils d’analyse et d’évaluation ;
  • Propositions d’évolutions des outils d’analyse et d’évaluation des dispositifs de
    formation ;
  • Réflexions autour de pistes de travail et de collaboration.

Thématique

Les formations en régime numérique utilisent des innovations technologiques
pour réinventer des ingénieries de formation (Cottier & Lanéelle, 2016) : avec le
blended learning, les classes inversées, les MOOC, la multiplication des outils de communication synchrones et asynchrones, la didactique devient plurielle et complexe.

Certaines innovations pédagogiques créent des besoins nouveaux et appellent au développement d’outils numériques spécifiques. Mais l’on assiste également à un foisonnement d’outils numériques destinés à la formation, dont certains sont produits sans répondre à des besoins de formation identifiés. Ainsi, il existe des innovations technocentrées et d’autres anthropocentrées.

A l’heure du Big Data, qui s’impose dans notre société pour le meilleur, mais aussi
pour le pire, comment utiliser la puissance du numérique pour soutenir l’apprentissage sans succomber aux dangers de ce détroit de Messine ?


Au cours de cette journée, nous nous intéresserons aux questions suivantes :

  • Quelles sont les évolutions majeures, notamment conceptuelles, de la formation
    professionnelle à l’ère du numérique ?
  • Quels sont les besoins et les enjeux réels auxquels doivent répondre les innovations pédagogiques et les outils numériques dédiés à l’apprentissage ?
  • Quel cadre d’étude transdisciplinaire pour analyser, évaluer et enrichir les dispositifs pédagogiques ayant recours au numérique ?
  • Dans la figure éducative et pédagogique qu’est l’alternance, le numérique sert-il
    l’apprenant dans sa création de liens et de compréhension, ou est-il plus orienté vers l’enseignant pour faciliter l’organisation des cours et le suivi des apprenants ?
  • Le numérique facilite grandement la gestion de questions fermées avec rétroactions automatiques alors que les plans de formation s’éloignent depuis quelques décennies de l’acquisition de connaissances pour s’intéresser au développement de compétences. Comment, dans cette situation, profiter pleinement des plus-values du numérique dans l’apprentissage sans appauvrir la formation ?

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom