Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Émilien Ruiz

Articles de cet auteur (11)

  • Une histoire numérique de l’histoire populaire. Conférence d’Emilien Ruiz au Centre de Recherche Interuniversitaire sur les Humanités Numériques

    cliquez pour télécharger le support de présentation en PDF
    Le 18 février dernier, à l’invitation de Michael Sinatra, j’ai eu la chance d’intervenir à Montréal dans le cadre des conférence midi « Humanités numérique &#38 ; » organisées par le Centre de Recherche Interuniversitaire sur les Humanités Numériques (CRIHN) en collaboration avec le département d’histoire de l’université de Montréal.
    ntitulée « Ce que le numérique fait à l’historiographie. Réflexions à partir d’une enquête sur l’histoire populaire en France« , cette conférence m’a offert l’opportunité d’une première présentation publique d’une recherche menée depuis plusieurs mois dans le cadre de la (...)

  • Gérer sa veille avec Zotero 5.0

    Lancé dans une refonte du tutoriel que j’utilise dans le cadre de mes enseignements à Lille (et que vous retrouverez sans aucun doute dans la boîte à outils d’ici la rentrée…), il me semble utile de partager ici sans attendre les éléments relatifs à l’une des principales nouveautés de la version 5 de Zotero : la gestion des flux RSS
    Un article d’Emilien Ruiz du 31 juillet repris de laBoîte à outils, site sous licence CC by nc nd
    Agréger ses flux RSS dans Zotero
    Vous l’avez peut-être remarqué en mettant à jour votre Zotero, vous avez la possibilité d’ajouter « nouveau flux » à votre bibliothèque :
    Deux options d’ajout vous sont offertes : à partir d’une (...)

    11 août 2017 par Émilien Ruiz Veille 853 visites 0 commentaire
  • “Humanités numériques” : une collection d’ouvrages et de données : une nouvelle collection et un appel à manuscrits

    “Humanités numériques” : une collection d’ouvrages et de données (présentation générale)

    “Humanités numériques” est une collection des Presses universitaires du Septentrion (PUS) éditée en partenariat avec la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS) et dirigée par Clarisse Bardiot et Émilien Ruiz.

    L’originalité de cette collection de livres numériques en open access est de publier en parallèle les données convoquées dans les ouvrages. Ainsi, elle participera à l’ouverture des données et à leur diffusion tout en contribuant à une réflexion en pratique sur ce que signifie la science ouverte et la gestion des données de la recherche.

  • Enquête : enseigner le numérique aux historien·ne·s ?

    Un article repris de la boite à outils des historien·ne·s, un site sous licence CC by nc sa
    Le projet < e-NumHist, enseigner le numérique aux historien·ne·s > vise à constituer réseau d’entraide et d’échanges pédagogiques autour de l’enseignement des outils et des cultures numériques dans les cursus d’histoire de l’enseignement supérieur. En parallèle de la mise en place des premiers instruments visant structurer ce réseau (une bibliographie collaborative, une liste de diffusion...
    En parallèle de la mise en place des premiers instruments visant structurer ce réseau (une bibliographie collaborative, une liste de diffusion et un carnet de (...)

  • Apprendre à écrire ?

    Faire de l’histoire c’est, quoi qu’il arrive, se trouver à un moment ou un autre devant un clavier et un écran pour écrire.

    Il existe parfois, dans nos formations, des ateliers d’accompagnement à l’écriture d’un mémoire de Master par exemple, mais dans l’ensemble il ne me semble pas déraisonnable de considérer qu’en histoire, on n’enseigne pas l’écriture. Son apprentissage, dans ses dimensions argumentatives, d’administration de la preuve, etc. est surtout indirect.

  • Lectures de rentrée

    La boîte à outils a presque 10 ans… et si une chose a bien changé depuis 2009, c’est que nous ne sommes plus aussi seuls, parmi les historien·ne·s de toutes périodes, à utiliser blogs et carnets de recherches pour diffuser conseils, tutoriels et retours d’expériences relatives à l’usage des outils numériques en sciences humaines et sociales. Pour cette rentrée 2018, ce petit billet vise à signaler, au cas où vous les auriez manquées, quelques lectures utiles pour bien démarrer votre année universitaire, que vous soyez en master, en doctorat, ou que vous souhaitiez simplement mettre à jour votre boîte à outils…
    Un articlerepris de la boîte à outils des (...)

  • La science ouverte, kézaco ?

    Vous êtes difficilement passé à côté ces derniers mois : la promotion de l’accès ouvert aux publications scientifiques à peu à peu laissé la place à la défense d’un projet bien plus large, celui d’une « sciences ouverte ».

    Que vous soyez doctorants, jeunes ou moins jeunes chercheurs, vous avez probablement rencontré les problématiques de la science ouverte à travers des initiatives diverses : des formations doctorales à la gestion des données jusqu’aux recommandations (voire aux obligations) de dépôt des données pour les projets financés sur fonds publics. Vous avez même très certainement au moins entendu parler du Comité pour la science ouverte créé l’an dernier (pour plus d’information, voir la « feuille de route du CNRS pour la science ouverte » )

  • L’écriture de l’histoire a-t-elle connu un tournant numérique ? (#METSEM 23)

    Qu’est-ce que l’usage des blogs académiques/carnets de recherche et des outils de diffusion en ligne de nos travaux nous disent des transformations des sciences humaines et sociales en général et du métier d’historien·ne en particulier ?

  • Keynote #DHnord2019 : Intervention d’Emilien Ruiz : former au numérique en SHS ?

    Le rendez-vous annuel des Hauts de France autour des humanités numériques : #DHnord se tient ces jours-ci à à la MESHS de Lille. Invité à y prononcer une « keynote » à l’occasion de la demi-journée d’ouverture consacrée à la formation numérique des étudiants en sciences humaines et sociales, j’ai intitulé mon exposé : « 
    Par ma foi ! il y a plus de quinze ans que je fais [du numérique] sans que j’en susse rien ».

  • La revue Humanités numériques est née !

    Les habitué·e·s de ce blog s’en souvienne probablement : en juillet 2017, nous avions relayé le premier appel à contribution pour une revue qui était alors en cours d’invention : Humanités numériques.
    Trois ans plus tard nous avons le plaisir de vous annoncer la publication des numéros 1 et 2 de la revue sur la plateforme OpenEdition Journals :
    < https://journals.openedition.org/revuehn >

0 | 10