Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Journée Pédagogie à l’Univesité d’Angers : 7ème Édition

11 août 2021 par a.hay Lab UA 259 visites 0 commentaire

Un article repris de http://labua.univ-angers.fr/article...

Journée Pédagogie - 7ème édition

 

Jeudi 10 juin 2021 s’est déroulée la 7ème édition de la Journée pédagogie organisée à Polytech Angers par le Lab’UA. Retour sur ce moment convivial où la communauté UA a enfin pu se retrouver en présentiel ! 

Lancement de la journée 

Les festivités sont lancées par Nathalie Debski (Vice-Présidente de la Transformation Pédagogique), Nathalie Lusson (Responsable du Lab’UA) et Nizar Chatti (Maître de conférences et Responsable de l’innovation pédagogique à Polytech Angers) pour faire un point sur cette année un peu particulière qui a bousculé l’organisation au sein de l’université. Les différents services ont su s’adapter et faire preuve de résilience pour affronter cette seconde année marquée par le confinement et le retour en présentiel. Nathalie Lusson évoque ainsi l’accompagnement du Lab’UA auprès des équipes enseignantes sous différentes formes (Plan de formations en groupe ou rendez-vous personnel, accompagnement, matinales, webinaires) avec "un nombre total de 3339 accompagnements et/ou formations depuis le mois de mars 2020 pour un nombre d’enseignants distincts de 513". 

Une conférence interactive à distance 

C’est ensuite à Mathieu Hainselin (Maître de conférences en psychologie expérimentale, Chargé de mission à l’innovation pédagogique - Université de Picardie) de nous proposer une conférence à distance intitulée "Comment utiliser des stratégies d’apprentissage efficaces ?"1. Quelques minutes pour caler le son et le public peut enfin suivre avec intérêt cette visioconférence interactive pour laquelle l’audience est invitée à répondre à quatre questions autour de la mémoire et des stratégies d’apprentissage. A distance ou en présence, chacun peut répondre grâce au vote en ligne via l’application Wooclap, utilisée à l’université depuis maintenant un an. Les participants se positionnent d’abord et découvrent ensuite les explications de notre conférencier non dénué d’humour ! 

La mise en lumière des biais cognitifs, ces schémas de pensés faussement logiques permettant aux individus de porter des jugements ou de prendre des décisions rapidement, est l’occasion de prendre conscience de la manière dont chacun peut filtrer l’information qui lui est transmise (biais du survivant, biais de causalité, continued influenced effect, etc.). Lorsque l’on souhaite expliquer à quelqu’un comment modifier ses pratiques, on peut, par exemple, être confronté à ces biais cognitifs ainsi qu’au "backfire effect" (effet de rebond), c’est-à-dire le refus d’accepter une preuve allant à l’encontre de ses propres croyances. Mathieu Hainselin, nous rappelle donc qu’il ne suffit pas de dire non à tout, ou au contraire de tout accepter, l’objectif commun dans une équipe éducative étant de dialoguer et d’argumenter afin de "maximiser et rendre meilleurs les apprentissages, plus durables, plus profonds, développer des compétences chez les étudiants et les collègues".

La conférence se poursuit autour de différents thèmes liés à l’apprentissage. La mémoire est comparée à un "chemin dans une forêt" : plus nous sommes habitués à emprunter un chemin, plus il est facile de se repérer. Mathieu Hainselin fait le parallèle avec la nécessité de faire passer plusieurs tests aux apprenants afin de favoriser l’apprentissage. Des études montrent ainsi que la "récupération espacée", consistant à distancer progressivement les moments de tests et à revenir de temps en temps sur des notions plus anciennes, favoriserait une mémorisation plus profonde et donc plus efficace que le bachotage. Les styles d’apprentissage sont également abordés et démystifiés par notre conférencier qui évoque, pour sa part, des "préférences d’apprentissage" dans lesquelles il ne faudrait pas enfermer les apprenants. Nous découvrons également que les stratégies les plus efficaces pour apprendre seraient prioritairement "Faire" et "Regarder quelqu’un faire" et dans une moindre mesure "Lire" puis "Ecouter". Mathieu Hainselin s’appuie ainsi sur "l’effet de réalisation (ERA)". Cela ne vous dit rien ? Ecoutez l’exemple du meuble IKEA dans la vidéo, on a tous été convaincus ! Une conférence éclairante, enrichie par des questions des enseignants en présentiel ou à distance sur Panopto puis nous enchaînons directement sur la table ronde qui réunissait un panel intéressant de compétences.

Une table ronde pour partager les pratiques

Animée par Lucie Lebeau et Alexis Gartion du Lab’UA, la table ronde réunit 5 profils variés au coeur de la réussite étudiante : Virginie Grimault, Anna Vardanyan, Nizar Chatti, Aude Ducroquet, Maëlig Poitevin. 

Une grande question est posée : comment favoriser l’apprentissage des étudiants en vue d’assurer leur réussite ? et 3 sujets sont alors abordés : 

"La concrétisation des apprentissages." (en écho avec la conférence de Mathieu Hainselin)

Nizar Chatti a ouvert les échanges avec un retour sur la mise en place du Fab’Lab de Polytech suite à un appel à projet. Il a pu mettre en avant l’apprentissage par la fabrication et l’évaluation par un public non initié et informé par les porteurs du projet. Aude Ducroquet rebondi ensuite sur les projets concrets mis en place par Pépite ou l’Esthua qui permettent de mettre les étudiants au coeur des métiers afin de les aider dans leur projet professionnel. Virginie Grimault a, quant à elle, abordé l’orientation ou la réorientation des étudiants grâce au DU Paréo (à venir à la rentrée) ou au parcours Rebond’Sup du SUIO-IP

"La motivation comme soutien à l’apprentissage."

Anna Verdanyan a rappelé que la réussite est "le fruit de la motivation et de l’état d’esprit". Pour favoriser la motivation des étudiants elle propose beaucoup d’activités en autonomie afin d’engager l’étudiant, engagement renforcé par la collaboration entre étudiant. Maëlig Poitevin, étudiant lui-même, a pu intervenir depuis ses deux points de vue : celui d’étudiant et celui de tuteur. Au coeur de l’association 2ATP (tutorat de médecine) l’accompagnement vers la réussite n’est pas que scolaire, il est également psychique (sport, aide à la réorientation, etc...). Coté étudiant en médecine, la concrétisation des études étant à (très) long terme, devenir tuteur, entretenir la motivation des autres, dispenser une forme de savoir est un moyen de se fixer un objectif plus court et de garder la motivation.

"Ces transformations pédagogiques qui permettent d’ouvrir de nouvelles pistes de réussites."

Aude Ducroquet a pour habitude d’utiliser le jeu dans son cours. Avant la période en distanciel elle s’appuyait sur des jeux existants. Le premier confinement a été l’occasion pour elle d’expérimenter la création même d’un jeu, le second confinement l’a amenée à l’imaginer dans une version en ligne. Elle nous exprime son étonnement : cette version en ligne, et plus particulièrement la version asynchrone a donné de meilleurs résultats que la version en présentiel et de conclure "le distanciel et l’autonomie peuvent plaire à certains". Le SUIO-IP, lui, fait perdurer les habitudes prises lors des différents confinements. Virginie Grimault nous raconte comment les étudiants les plus éloignés géographiquement se sont investis dans les dispositifs en ligne mis en place par le service et comment cette nouvelle façon de fonctionner a enrichi les relations avec les étudiants. Nizar Chatti répond en expliquant comment, en utilisant les outils numériques (Discord, questionnaire en lignes) il a pu identifier les étudiants les plus en difficulté, leur proposer des parcours personnalisés pour les aider, voire les accompagner via des rendez-vous Teams.

La table ronde se conclut sur l’importance du tutorat et l’intérêt de la classe inversée pour l’ancrage mémoriel ou la récupération espacée conseillée par Mathieu Hainselin mais également sur l’opportunité qu’a pu constituer cette période des confinements qui a permis de tester de nouveaux dispositifs et de nouvelles techniques pédagogiques.

L’ensemble des intervenants et des participants se retrouve ensuite pour un moment convivial autour d’un buffet. La communauté UA est contente de pouvoir à nouveau échanger en présentiel et profiter de l’extérieur de l’école Polytech Angers après une longue période de reconfinement ! 

Des ateliers ludiques 

Après avoir profité des petits fours, l’après-midi se poursuit avec les nombreux ateliers proposés par le Lab’UA et les personnels de l’université d’Angers !

L’atelier "Tout-shuss vers l’accessibilité numérique" animé par Julie Charles (Ingénieure pédagogique en charge des questions liées à l’accessibilité numérique) permet aux participants de comprendre ce que peuvent vivre certains étudiants en situation de handicap grâce à une présentation interactive réalisée sur Wooclap.

Marlène Touzeau et Charlotte Charlet (Chargées d’accompagnement) présentent l’atelier "Kit et guide de survie" dans lequel elles proposent aux enseignants de réfléchir sur des problématiques rencontrées lors de leurs cours. L’occasion également de détailler leurs actions auprès des étudiants notamment grâce au dispositif d’aide à la réussite et à la réorientation des étudiants (Darre) qui a pour objectif de faciliter la transition entre le lycée et l’université.

L’atelier "La carte et la boussole" proposé par Véronique Manchon et Claire Gomez (ingénieures pédagogique) permet aux enseignants de découvrir ou d’approfondir la question du syllabus, une présentation générale qui clarifie les informations nécessaires d’un cours pour que les étudiants comprennent ce qui les attend (objectifs, planification des activités, modes d’évaluation, informations pratiques, etc.).

Les collègues de la Direction de l’audiovisuel (DAV) animent l’atelier "Sur les pistes de l’audiovisuel" dans lequel les participants sont conseillés sur les bonnes pratiques des supports audiovisuels ainsi que sur leur intérêt. Ils expérimentent la technique du fond vert qui permet de filmer une personne en remplaçant le fond vert par une incrustation au choix (diapositives, vidéos, etc.).

Enfin, l’atelier "Avalanches de rire" animé par Lucie Descamps et Tristan Chevrier (Ingénieure pédagogique et Développeur multimédia) plonge les participants dans un escape game ludique leur permettant de créer du lien entre toutes les thématiques abordées le matin ou lors des ateliers, et les rendant acteurs dans la progression du scénario de jeu ! Une version adaptée en ligne de l’escape-game est disponible dans l’espace Moodle suivant

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’année prochaine ! 

C’est ainsi que se clôture la Journée Pédagogie 2021 ! Un évènement riche en échanges de pratiques et en découvertes autour de l’apprentissage comme chemin menant à la réussite étudiante. Nous avons eu plaisir à organiser cette journée et vous retrouver pour ce moment. Nous remercions encore Polytech Angers pour son accueil ainsi que l’ensemble des intervenants et des participants à cette journée ! Nous avons hâte de vous retrouver l’année prochaine, mais d’ici là... BONNES VACANCES !

L’équipe du Lab’UA

1 Support PowerPoint de la présentation

Type : 

Licence : CC by

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom