Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le Tiers Lien : Des rencontres pour un monde qui change

28 avril 2020 par ThierryMerle Coopérer 136 visites 2 commentaires

Un article repris de http://www.bretagne-creative.net/ar...

Le Tiers Lien est un projet d’émergence de petits groupes éphémères pour développer du lien social. A côté de certains espaces destinés à entretenir l’âme collective (bars culturels…) , et complémentaire des tiers lieux dont l’objectif est plus "programmatique" (expression artistique, expérimentation sociale de quartier…), il a spécifiquement pour ambition de décloisonner les groupes sociaux, invitant tous les types de citoyens (et évidemment citoyennes) à s’y rencontrer pour explorer "nos vies" et soutenir les projets de chacun.

Le Tiers Lien est un projet d’émergence de petits groupes éphémères pour développer du lien social. A côté de certains espaces destinés à entretenir l’âme collective (bars culturels…) , et complémentaire des tiers lieux dont l’objectif est plus "programmatique" (expression artistique, expérimentation sociale de quartier…), il a spécifiquement pour ambition de décloisonner les groupes sociaux, invitant tous les types de citoyens (et évidemment citoyennes) à s’y rencontrer pour explorer "nos vies" et soutenir les projets de chacun.

Un réseau social internet basé sur du Libre et sur un modèle quasi opposé à FB pourrait apporter une contribution significative à sa dynamique.

Nous pouvons imaginer au moins deux types de "rencontres" du Tiers Lien :

  • Des petits groupes éphémères de 5 ou 6 personnes développant leur capacité d’écoute mutuelle, de découverte d’expériences et mondes sociaux différents, d’entraide pendant quelques semaines, quelques mois
  • des rencontres plus larges, "à thème", justifiant d’apporter des contributions "éclairées" issues de la société civile (associations militantes ou professionnelles) ou des scientifiques par exemple, refaisant contact entre société à la base et "experts" (refondation homéopathique d’une culture populaire)

Mais comment dans les villes ou dans les espaces ruraux faire se rencontrer ceux qui justement ne se croisent pas d’habitude ? Eviter que les militants se retrouvent entre militants, et les désabusés entre désabusés ?

Faut-il commencer petit et faire au fil des ans des émules par le bouche à oreille ? Atteindrons-nous une masse critique avant de nous essouffler ? Je propose plutôt d’expérimenter divers prototypes, dont un outil s’appuyant en partie sur Internet, dont le cahier des charges est ébauché dans ce document.
J’invite la communauté du logiciel libre à s’emparer du projet pour construire le "point d’ancrage" du Tiers Lien dans le monde des réseaux sociaux.

Licence : CC by-sa

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom