Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

13 (!) infox sur le e-learning au temps du coronavirus (clap de fin)

28 avril 2020 par Eric Sanchez LIP, Fribourg 284 visites 0 commentaire

Un article repris de https://www.lip-unifr.ch/2020/04/07...

Depuis la publication de la première infox de la série, en l’espace de deux semaines, ce sont près de 10’000 lectures qui ont été enregistrées sur le site du Learning Lab de l’Université de Fribourg. Cela montre d’une part l’intérêt des enseignants et formateurs pour des références scientifiques permettant de problématiser la distance en formation. Cela atteste aussi de la qualité de nos auteurs qui ont accepté, de nous éclairer sur les enjeux, les défis mais aussi les opportunités de la conversion des enseignements présentiels en mode distant en rédigeant, dans un temps très limité, des textes courts destinés à un large public. Nous remercions chaleureusement les douze auteurs francophones du Québec, du Liban, de France et de Suisse d’avoir accepté de se livrer à ce délicat exercice de vulgarisation scientifique.

Cette série de textes constitue aussi la contribution du Learning Lab UniFr à la réflexion collective autour de ce qui s’apparente aujourd’hui à une expérimentation pédagogique conduite à l’échelle du globe. Expérimentation qui certes, pour beaucoup d’entre nous, se met en place dans la précipitation et la douleur, mais qui est aussi l’occasion d’innover pour répondre de manière efficiente et rapide à la problématique de la distance. Nous pensons que des connaissances précieuses devraient être produites par cette gigantesque expérimentation, que les pratiques émergeantes devraient être documentées, analysées et partagées. Nous pensons que cela passe par un rapprochement des chercheurs et des praticiens. C’est un des enseignements à tirer de cette crise. Finalement, ce confinement ne nous isole pas. Il nous rapproche. La lutte contre le virus sera gagnée lorsque soignants et virologues auront trouvé une parade. C’est également la coopération qui permettra de relever les défis éducatifs auxquels cette crise nous aura confrontés.

C’est cet esprit qui anime le projet LETS Learning Lab que nous conduisons avec nos amis tunisiens, égyptiens et libanais. Ce consortium, qui met en place un réseau de learning labs a vocation à s’élargir à d’autres partenaires, considère qu’un learning lab est :

« un espace physique, numérique et humain où étudiant-e-s et enseignant-e-s observent, expérimentent et repensent des pratiques d’apprentissage et d’enseignement ».

Un learning lab est un espace d’échange et de réflexion sur les usages des technologies éducatives, par exemple, pour déconstruire certains préjugés et mythes autours de l’enseignement à distance. Un learning lab a aussi vocation, au niveau local, à susciter la créativité et à développer la coopération des acteurs académiques au service de la qualité de l’enseignement dans un esprit de recherche collaborative. Sur un plan international, notre réseau de learning labs LETS a, quant à lui, l’ambition de permettre la circulation des idées et l’adaptation des innovations pédagogiques à différents contextes.

Arrivés au terme de notre projet de publier 12 textes permettant de déconstruire les mythes sur la formation à distance, il nous a semblé important de clore (provisoirement) cette réflexion en faisant appel à l’expertise de Daniel Peraya, professeur honoraire à l’Université de Genève, dont une grande partie de la carrière aura consisté justement à problématiser la distance en formation. Daniel Peraya a accepté de déconstruire une treizième infox : « Le e-learning, c’est avant tout une question de maîtrise d’outils techniques ».

Les activités du learning Lab se poursuivent désormais en ligne et une suite sera donnée à cette série de textes. Daniel Peraya échangera avec vous dans le cadre de l’événement Breaking Infox ! que nous organiserons le 22 avril 12h15 à 13h (–> s’inscrire à l’événement). Nous le remercions chaleureusement pour son implication dans nos activités.

Ce projet a bénéficié du concours de France Henri (TéluQ – télé-université du Québec), Samuel Nowakowski (Université de Lorraine), Christelle Lison (Université de Sherbrooke), Mathieu Cisel (Université de Cergy-Pontoise), Bernadette Charlier (Université de Fribourg), Christophe Batier (Université du Pacifique), Claire Peltier (Université Laval), Amaury Daele (HEP Vaud), Christophe Reffay (Université de Franche-Comté), Florian Meyer (Université de Sherbrooke), Bilal Saïd (AUL – Beyrouth), Gëlle Molinari (Université de Genève) et Daniel Peraya (Université de Genève) (voir toutes les infox)

Il a été mené par Elsa Paukovics, Elodie Sogan et Laura Molteni pour le LIP

Les partenaires du projet LETS Learning Lab sont Lilia Cheniti, Ouajdi Korbaa, Karim Elouardani (Tunisie), Ghada EL Khayat (Egypte) et Bilal Said (Liban).

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom