Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Comment faites vous ? proposition d’échanges de pratiques, coopérer en intelligence collective

Dans la situation de confinement, il nous faut trouver de nouvelles façons de poursuivre nos formations. Pourquoi pas travailler en intelligence collective en échangeant nos façons de faire ?

La situation de confinement a mis fin pour quelques semaines aux formes traditionnelles d’enseignement mettant en présence enseignants et étudiants.

Qu’il s’agisse des cours, des travaux personnels ou en groupe, des stages .. de nouvelles modalités pédagogiques sont à inventer.

Comme des milliers d’enseignants sont confrontées à cette situation inédite pourquoi ne pas faciliter un échange autour de nos pratiques ?

Dans les établissements les groupes d’ingénierie pédagogique proposent des outils, aident à la mise en ligne de ressources, épaulent les enseignants, .. mais d’une licence ou d’un master à l’autre, d’une formation d’ingénieur ou d’IUT à l’autre les problématiques sont les mêmes alors pourquoi ne pas mettre en commun nos questionnements, façons de faire.

La coopération ouverte, mise en partage ouvre de nouvelles formes d’entraide et de solidarité entre enseignants quelque soit leur structure mais aussi entre apprenants

Pour cela la blog innovation pédagogique est ouvert à votre écriture, tout comme le groupe FB "innovation pédagogique" avec ses 2 500 inscrit.e.s.

Et si cette démarche rencontre un écho il ne coûtera pas grand chose d’ouvrir un wiki pour faciliter l’écriture, ou un dépôt pour partager des ressources.

La question n’est pas technique, c’est juste avons nous envie de coopérer ?

Et pour initier la démarche l’exemple d’une réflexion d’une enseignante en sciences de l’éducation sur une alternative au stage dans les métiers de la formation.


Quelques idées pour des travaux de substitution à un stage dans les métiers de la formation

Eléments du contexte

La situation inédite de pandémie du coronavirus limite la circulation des personnes, ce qui implique l’annulation des stages ou l’isolation à domicile en cas de maladie.

Pour assurer la continuité de nos enseignements et en particulier, ceux liés à la période de stage, il convient d’imaginer des alternatives pédagogiques.

Ci après une liste de possibles à compléter, commenter, s’inspirer...

Dans l’hypothèse où le stage ne peut se faire

Quelques modalités à envisager :

L’analyse des situations éducatives issus de la fiction (littérature, cinéma...)

- exemple a : L’étude des extraits de Furtifs d’Alain Damazio, chapitre 2 " Sur les proferrants" (extrait ci-après ). L’analyse de l’activité d’un héros pourrait s’accompagner d’une demande de problématisation... puis analyse ...

- autres exemples : l’étude d’un extrait de film (suivent plusieurs exemples proposés par d’autres enseigants

L’analyse réflexive des différentes expériences vécues par les étudiants.

Dans ce temps exceptionnel nos étudiants pourraient vouloir inventer leurs implications dans des formes éducatives qui se présentent à eux. Nous avons travaillé en cours "Pédagogie des adultes" et aussi "Formation/accompagnement" sur le modèle de l’apprentissage expérienciel de Kolb. Cette connaissance pourrait-être exploitée pour analyser les expériences des étudiants

L’identification, à partir de différents médias (presse, web, télé) des situations éducatives inédites

- Identifier des pratiques de formation d’accompagnement, d’éducation...jugées pertinentes pour faire face aux situations sociales inédites que l’impose la pandémie du “Coronavirus” .

- Analyser ensuite ces situations à partir d’une problématique identifiée.

- Quelques exemples de contextes possibles des modalités d’accompagnement à l’acquisition accélérée des nouvelles compétences pour des professionnels devant apprendre à travailler rapidement à domicile les formes d’accompagnement éducatif à inventer pour les personnes âgées confinées à leur "chez eux" (accompagnement d’autonomie à distance ?) les jeunes élèves (tous niveaux) devant continuer à suivre les enseignements ...mais comment ? quelle interactivité ?

L’accompagnement professionnel des métiers en tension (hyper tension) si l’on pense aux pressions actuelles des professionnels de la santé

Dans l’hypothèse où les stages sont maintenus mais aménagés (au 16/03/20 cette hypothèse n’est plus d’actualité) rester en contact avec le tuteur pressenti. Le solliciter pour suivre la manière dont ce professionnel fait face au contexte imposé. Si possible, lui proposer un échange régulier (visio ? mél ? ) Point fréquent de 15 minutes (une à 2 fois par semaine ?) pour expliciter les situations auxquelles ce professionnel fait face, ses questionnements, les choix opérés… (parfois cela fait du bien aussi à la personne interrogée) ou bien, proposer à ce tuteur, un coup de main (réalisation des supports à diffuser à distance, autres ? ...

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom