Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Collection de modèles d’apprentissage expérientiel d’e Campus Ontario : Le projet d’une vie significative

9 mars 2020 par Michel Briand Veille 548 visites 0 commentaire

En 2019, le laboratoire de conception de l’expérience des étudiants d’eCampusOntario (SXD Lab) s’est lancé dans la conception d’occasions personnalisées d’apprentissage par l’expérience pour les étudiants. Il a recruté 50 étudiantes et étudiants des collèges et universités de tout l’Ontario pour élaborer une collection de plans d’apprentissage en ligne offerts en libre accès. Tout au long du processus de conception, nous avons collaboré avec des étudiants, des professeurs, des administrateurs, des concepteurs pédagogiques et des professionnels de l’industrie. Ces documents sont itératifs et évolutifs. Ils sont conçus pour être adoptés, adaptés et remixés afin d’enrichir l’expérience d’apprentissage.

Un article repris du site e-campus ontario, Bibliothèque libre et infrastructure d’édition, services partagés pour 45 colléges et universités de l’Ontario ; un site sous licence par défaut CC by nc sa.

Approche

Le laboratoire recueille des commentaires et des idées tout au long de l’année provenant de diverses sources, notamment d’un réseau de représentants étudiants de toute la province (surnommés l’escouade de chercheurs).

Les commentaires recueillis concernaient essentiellement les problèmes, les obstacles, les inquiétudes, les points d’achoppement ou les possibilités au sein du système post-secondaire en Ontario. L’équipe VS analyse ces commentaires et idées et en choisit plusieurs afin de les creuser dans le cadre d’un projet au cours de l’année à venir. Tous les étudiants de l’Ontario sont invités à soumettre leur candidature pour travailler sur les projets, comme emploi à temps partiel. Le laboratoire embauche ensuite une cohorte de concepteurs étudiants et les sépare en équipes pour s’attaquer à chaque projet.

Le Projet d’une vie significative

Probléme

De nombreux étudiants vivent de l’angoisse et son confus de leurs avenirs lorsqu’ils transigent vers différentes étapes de leurs études postsecondaires. Au cours de ces transitions, il peut être facile pour les étudiants de se laisser emporter par ce qui devrait être et s’inquiéter de la « bonne » décision à prendre, au lieu de réfléchir à leurs valeurs, leurs peurs, leur vision du monde et leurs rêves pour envisager ce qui pourrait être.

Un certain nombre de facteurs limitent l’imagination des étudiants lorsque vient le temps de penser à l’avenir ; pressions externes exercées par les parents et leurs pairs, peur de l’échec, ne pas avoir le contrôle du marché du travail et du milieu de travail dans le futur ainsi que le manque de pouvoir sur les forces motrices qui changent radicalement notre monde.

En conséquence, les étudiants font souvent recours à des décisions académiques et professionnelles basées sur des contraintes et sans vision élargie. Cela pourrait entraîner des occasions manquées et des difficultés à trouver un sens à leurs expériences éducatives et professionnelles.

Pour aborder ce problème, notre projet est axé sur cette question :

Comment pouvons-nous aider les étudiants à s’approprier à l’avenir afin qu’ils puissent créer un sens dans le monde qui les entoure ?

Approche :

Pour en savoir plus sur les expériences des étudiants naviguant l’éducation postsecondaire, notre recherche principale consistait à rencontrer individuellement des étudiants de programmes allant du secondaire au doctorat, ainsi que des conseillers en orientation.

Au cours de cette recherche, nous avons utilisé divers outils qualitatifs, tels que la cartographie des parcours (journey mapping), pour que les étudiants puissent nous raconter leur histoire en matière de choix de programme, leurs influenceurs, les transitions, choix de carrière, etc. Le manque de possibilités intentionnelles permettant aux étudiants d’imaginer un avenir différent pour eux-mêmes et le monde est apparu comme un motif commun dans ces histoires. En identifiant cet « écart d’aspirations », nous avons commencé à explorer le potentiel d’une réflexion future (future thinking) pour ouvrir l’esprit des étudiants.

Cela nous a amené vers l’adaptation de cadres prévisionnelles et d’outils à des fins personnelles afin de donner plus de pouvoir aux étudiants. La prospective stratégique (Strategic foresight) est une discipline établie pour comprendre comment les problèmes actuels pourraient affecter la société, les communautés et les individus du futur. L’un des éléments-clés est que l’avenir n’est pas prévisible, mais pluraliste et c’est à nous de modeler les éléments importants.

Nous avons testé plusieurs outils de prévision, tels que le développement de scénarios (scenario development), la construction d’un monde (world building), la création d’artefacts futurs (future artifacts), l’analyse rétrospective (backcasting) et le jeu de rôles avec un groupe diversifié d’étudiants. Ces outils ont été volontairement adaptés pour intégrer des formes de jeu interactif, permettant aux étudiants d’explorer de manière créative plusieurs futurs (des mondes inattendus, attendus, positifs et négatifs) de manière sécuritaire, conviviale et amusante. Le fait de participer à des formes de jeu a également permis aux élèves de mettre de côté leurs peurs et d’être aventureux, de manière à pouvoir explorer différents aspects de leur personnalité, engager leurs sens, être ravi et partager avec d’autres.

Au cours de ce processus, nous avons appris que ; pour que le jeu interactif ouvre l’esprit envers l’avenir, il faut :

- Une diversité de participants ;
- De l’interaction face à face ;
- Des possibilités de réflexion personnelle ;
- De différentes formes d’expression ;
- Un élément de prise de risque ;
- Rappels des réalisations passées.

Status :

Nous sommes actuellement en train de déterminer le moyen le plus efficace de regrouper ces éléments dans un nouvel outil destiné aux étudiants par des recherches sur la théorie et les mécanismes de jeu. Notre objectif est de créer un prototype en tenant compte de l’inclusion et de l’accessibilité, de manière à rejoindre des étudiants de partout en Ontario et d’ailleurs.

Plus précisément, nous visons à concevoir un prototype qui favorise un changement de mentalité chez les étudiants, grâce à au moins l’un des aspects suivants :

- Voir de nouvelles possibilités ;
- Se sentir comme s’ils peuvent faire leurs propres choix ;
- Reconnaître qu’ils peuvent avoir plusieurs dimensions de soi ;
- Être à l’aise avec l’inconnu ;
- Développer une vision globale et ;
- Avoir une idée plus claire de ce qui est important pour eux.

Contributeurs :

Chantale Brunet, Enna Kim, Hannah Carriere, Macy Siu, Samantha Zoe Germain, Tara Tsang

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom