Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Eduquer aux communs

26 février 2020 par Michel Briand Coopérer 237 visites 0 commentaire

Un texte de Christophe Dubois repris du numéro 125 de la revue Symbioses, magazine de l’éducation relative à l’environnement en Belgique, consacré aux communs, transmis par Gatien Bataille et publié sous licence CC by sa

avec en lien le numéro du magazine (pdf 24 p.)

Des écoles et des « universités des communs » éclosent en Europe, en Afrique et en Amérique. Car penser et agir les communs, cela s’apprend. A l’école et (surtout) ailleurs. Concrètement, cela peut se traduire par explorer les communs de notre territoire et les cartographier sur OpenStreetMap, ouvrir un tiers lieu éducatif comme une bibliothèque ou un Fablab, ou encore utiliser et favoriser l’usage des logiciels libres.

C’est aussi enseigner les communs : en fin de secondaire ou avec un groupe d’adultes, observer à travers l’Histoire - ou imaginer dans le futur - les différentes formes possibles d’organisation sociale, au delà d’un Etat gestionnaire de nos vies ou de la privatisation généralisée.

Eduquer aux communs, c’est agir. Apprendre à établir ensemble des règles et à gérer une ressource partagée. C’est inviter à s’engager, à s’impliquer pour la communauté. Pratiquer la démocratie et l’écocitoyenneté, très concrètement, par des projets collectifs comme la création d’un potager partagé ou d’une page Wikipedia. La page Wikipedia consacrée aux « biens communs » souligne d’ailleurs que ceux-ci « développent des comportements différents et des subjectivités nouvelles. Des normes comportementales et des mécanismes sociaux se mettent en place. Il s’établit un climat de confiance et un sens de la communauté. »

Eduquer aux communs, c’est apprendre à partager les connaissances et non à cacher sa copie. C’est se demander à qui appartient tel savoir, qui le crée, le modifie, le transmet et le valide. En classe ? Sur le web ? Débusquer les enclosures.
Les communs invitent à réfléchir aux transitions en cours : écologique, numérique, démocratique et éducative. A repenser les espaces scolaires (la cour, la classe), avec les élèves ; des espaces dans lesquels ils et elles peuvent s’investir et où les modes horizontaux de constructions des savoirs sont favorisés. Une école du partage.

Christophe Dubois

A lire sur le sujet :
- « Enseigner les communs », Michel Briand, novembre 2018 sur le blog Coopérations.
- « A l’école du partage : les communs dans l’enseignement », M. Carbillet et H. Mulot, C&F Editions, 2019.

et ce numéro sur les communs de la revue symbioses en ligne :
https://www.symbioses.be/pdf/125/Sy125.pdf

voir aussi
- Hélène Mulot et Marion Carbillet :L’Ecole du partage à la Coopérative Pédagogique Numérique 29 sur Bretagne Educative
- une page de ressources sur le wiki Intercoop : http://www.intercoop.info/index.php/Enseigner_les_communs

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom