Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Anatomie : dissection d’outils

Un article repris de https://www.vteducation.org/fr/arti...

Un article d’Anne Laure de Sarrau repris du site québecois Vitrine technologie-éducarion, un site sous licence CC by sa nc

Épreuve de mémorisation redoutée, la maîtrise de l’anatomie humaine est pourtant incontournable pour tout étudiant en sciences du vivant. Imaginer comment fonctionnent ensemble les os, les muscles, les nerfs et les organes demande un degré d’abstraction souvent décourageant. Or, des outils peuvent aider. Par exemple la réalité virtuelle. La définition d’image rend possible l’exploration du corps à un niveau relativement fin et l’expérience permet aux apprenants de se rapprocher de la réalité, surtout que tous les enseignants n’ont pas les moyens d’offrir un cadavre (avec les installations ad hoc et le personnel pour la gestion d’un programme de don de corps) à leurs étudiants de première année.

Et même si c’était le cas, les cadavres (ou les manuels) permettent difficilement d’isoler chaque couche depuis la peau jusqu’aux os, d’observer les relations entre nerfs, muscles et organes en zoomant à un niveau microscopique puis à l’échelle réelle autant de fois que nécessaire.

Bien sûr, les images ressemblent aux organes d’un homme parfait, mais elles sont assez précises et réalistes pour étudier l’anatomie générale. On ne reviendra pas ici sur les avantages pédagogiques du jeu et de la manipulation dans l’apprentissage, mais il est évident que la perspective de disséquer indéfiniment un corps « humain » rend soudain l’anatomie plus stimulante, plus engageante et plus drôle. Moins d’ennui, moins de distractions externes… la potion est-elle magique ? La VTÉ a passé quelques outils en revue et s’est demandé s’ils étaient aussi pertinents qu’amusants ! Voici le premier de la série : 3D Organon

Description

3D Organon Anatomy est un atlas anatomique interactif permettant de manipuler et examiner sous tous leurs angles les 15 systèmes du corps humain détaillés en 4000 structures anatomiques. Dans sa récente version, il comporte aussi un module de mouvements articulaires et osseux.

Il est proposé pour les dispositifs de réalité virtuelle ou sous forme d’application pour PC/Mac, téléphone intelligent ou tablette (mode de consultation conseillé pour une meilleure lisibilité des modèles 3D haute résolution). On retrouve les mêmes fonctionnalités sous les différents supports, à savoir :

  • Fonctions de rotation, panoramique et zoom
  • Sélection, et mise au point d’une ou plusieurs structures
  • Mode « radiographie »
  • Affichage des muscles par couche (de profonde à superficielle)
  • Annotations personnalisées…

Voir vidéo de démonstration pour tablette et téléphone intelligent et poursystème de réalité virtuelle.

Parfait pour une première année de médecine ou en métiers de la santé, il est un peu juste pour les suivantes, mais rendra service aux curieux, et pour les cours de biologie. Pour avoir une idée très concrète de la mise en route du dispositif RV, la bibliothèque de l’université du Nevada à Los Angeles publie un petit tutoriel pratique. 3D Organon propose aussi des applis dédiées à une partie du corps à moindre coût. Par exemple "3D Organon – Brain and nervous system" aborde la neuroanatomie de manière assez complète (cortex cérébral, cerveau, cervelet, tronc cérébral, ventricules, noyaux de base, méninges, nerfs crâniens, moelle épinière, nerfs périphériques, plexi, organes sensoriels...)

Intérêt pédagogique

Très bon support immersif et interactif pour la formation, 3D Organon apporte en plus, dans sa dernière mise à jour, des fonctionnalités intéressantes pour le travail collaboratif avec des espaces de travail multiples ou un outil d’annotation anatomique en direct et partagé. D’autre part, il permet un enseignement sur mesure grâce à des didacticiels contextuels et à la personnalisation d’une topographie de l’anatomie en se servant de filtres. Il existe une version réservée aux enseignants et entreprises sous licence commerciale par abonnement, avec des fonctionnalités supplémentaires et un module d’enseignement expérientiel. Des outils pratiques sont offerts :

  • Lire des contenus d’enseignement
  • Annoter des documents / graphes / images
  • Réviser en autonomie / S’exercer S’évaluer
  • Exporter et sauvegarder (captures d’écran, impressions, pdf…)

Propositions ou exemples d’utilisations pédagogiques

L’école de médecine de l’université de New York donne à chaque résident et chaque nouvel étudiant un iPad avec une série d’applications, dont 3D Organon qui servira en particulier à donner des informations aux patients lors des visites pré et post opératoires.

Au même endroit, l’Institut d’innovation en éducation médicale propose une session de deux semaines où les étudiants doivent mener une revue complète de la littérature relative aux nouvelles méthodes d’enseignement médical, à la réalité virtuelle en médecine clinique et à la planification d’opérations chirurgicales. Ils comparent l’apprentissage au moyen de cadavres avec les méthodes virtuelles. 3D Organon fait partie des pistes explorées. Les étudiants doivent ensuite produire une étude détaillant l’intérêt de l’un par rapport à l’autre, les meilleures pratiques et les orientations futures pour l’utilisation de la réalité virtuelle et augmentée dans l’enseignement médical.

Depuis l’automne 2016, l’université de Californie à San Francisco a lancé un nouveau programme en sciences médicales de 4 ans et 3D Organon VR fait partie intégrante du curriculum. Au Collegiate School de Richmond, après avoir étudié les principaux systèmes du corps, les élèves de la classe d’anatomie humaine de secondaire 4 et 5 voient leurs connaissances sous un autre angle. Pas d’activité pédagogique stricte. Juste le plaisir de l’exploration éclairée !

Appréciation générale

À ce jour, l’app n’est pas disponible pour Android. C’est à peu près le seul inconvénient qu’on puisse lui trouver avec sa gourmandise en RAM (8Go recommandés) et éventuellement sa disponibilité en langue anglaise uniquement. Attention aussi à prévoir une aire de projection relativement grande (1.5 x 2m) pour ceux qui choisissent le dispositif en réalité virtuelle.

L’atlas a une version gratuite pour les petits budgets étudiants (limitée toutefois au squelette, os et ligaments). De plus, et ce n’est pas négligeable, une page de support et d’accompagnement est dédiée aux enseignants. Les courriels que nous avons envoyés pour demander des informations supplémentaires ont toujours reçu une réponse.

S’il fallait chercher la petite bête, il s’avère que les dispositifs de contrôle sont hyper sensibles. Mettre l’œil sur l’angle de vision parfait et le zoom adéquat peut prendre du temps. Ainsi, même si la navigation est intuitive donc à la portée des néophytes, il vaut mieux savoir où l’on va et comment l’on y va ! D’autre part, le temps de chargement des animations est assez long et il est préférable de n’ouvrir aucun autre programme en simultané.

Pour le reste, il fait partie des meilleurs outils ne serait-ce qu’en qualité d’image et il semble faire autorité :

  • la base de connaissances des définitions anatomiques et de la terminologie est basée sur le Terminologia Anatomica officiel,
  • il a été plusieurs fois récompensé,
  • il est plébiscité par un certain nombre d’institutions d’enseignement connues dont l’UCSF ou la NY School of Medicine.

voir les liens pour l’achat autour de 30 $ canadien sur l’article de VTE

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom