Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

BABA pour les compétences émotionnelles, le 24 janvier 2023 à 17 h

22 janvier 2023 par Michel Briand Emotions, éco-anxiété 382 visites 0 commentaire

Face à l’urgence écologique premier webinaire d’un cycle sur la prise en compte des émotions dans l’enseignement de la transition,

par Jean-Claude Dufourd, professeur à Télécom Paris en multimédia, et maintenant aussi promoteur de l’enseignement des compétences émotionnelles aux élèves ingénieurs (et aux enseignants).

Une initiative du collectif Riposte Créative Pédagogique

- Voir aussi la fiche ressource : Enseigner avec le coeur (SPOC IMT)

J’ai été mis en contact avec les compétences émotionnelles il y a 6 ans, et au bout de 3 ans, j’ai décidé de partager avec d’autres les bénéfices de ces compétences. Je me suis formé puis j’ai construit et expérimenté des enseignements pour les élèves ingénieurs et maintenant aussi pour les enseignants.

Pour enseigner les compétences émotionnelles, plusieurs difficultés : c’est très pratique et il y a peu de théorie, pas de livre pertinent ; il y a beaucoup de formes de résistance possibles par les apprenants.

La pertinence des compétences émotionnelles pour la transition vient de deux points principaux : deux gros obstacles à la transition sont l’éco-anxiété et les conflits. Les CE peuvent aider dans les deux cas.

La conférence va aborder la définition des compétences émotionnelles, les émotions, les projections, les ombres et blessures, et les limites des compétences émotionnelles.

Sur les émotions, je vais aborder la conception XX° siècle, la version neurosciences, et présenter mon choix des émotions de base et d’exercices pratiques.

Je vais ensuite présenter le mécanisme des projections, donner quelques exemples et encore parler de pratiques pour s’entrainer à mettre son bouclier émotionnel.
Je parle ensuite de messages limitants, d’ombres et de blessures, toujours en donnant des exemples et en présentant des exercices pratiques possibles.

J’ouvre ensuite sur des exercices de Communication Non Violente et la connaissance des archétypes et d’autres grilles de lectures.

Ces outils aident à augmenter la conscience de soi, donnent la possibilité de se défendre par rapport à l’anxiété ou aux conflits, donnent des clefs pour avancer dans des situations difficiles et ne pas rester bloqués.

Enfin, je conclus sur les limites des compétences émotionnelles : je ne peux pas forcer une autre personne à travailler, je peux seulement me protéger. Les compétences émotionnelles ne peuvent pas dispenser de travailler sur le collectif (syndicalisme, ecoactivisme…). Travailler dans ce domaine expose à des accusations de dérive sectaire, et il est bon de rester dans un domaine de sécurité et de laisser un éventuel niveau thérapeutique à des professionnels.

- Pour vous inscrire, un court sondage

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom