Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Comprendre et mettre en place des cercles d’apprentissage, webinaire avec Bernard Alix (CNFPT) le 22 février

21 février 2022 par Michel Briand Coopérations 814 visites 4 commentaires

En 2021, le projet Riposte Créative Territoriale conçu pour "Apprendre ensemble de la crise, des crises" dans le monde des collectivités locales a mis en place de nouvelles modalités de formation à travers 10 "cercles d’apprentissage".

Bernard Alix qui coordonne cette démarche au sein du CNFPT nous présentera le 22 février à 17h, cette démarche illustrée par un premier retour sur sa mise en œuvre en 2021.

- Le lien pour s’inscrire : https://framaforms.org/comprendre-et-mettre-en-place-des-cercles-dapprentissage-1643887142

Voici en introduction une présentation des cercles reprise de la page de Riposte/Créative Territoriale et mise en ligne sur Riposte Créative Pédagogique.

Les cercles d’apprentissage, d’étude ou de pratique

Le contexte de leur émergence

La plus-value de ces cercles est de dépasser le modèle de la formation pour favoriser celui de l’apprenance (Cf. Philippe Carré) dont la recherche d’autonomie des apprenants constitue la pierre de touche. Ils répondent ainsi au fondement de l’Education Permanente, dont on fête en cette année 2021 les cinquante ans de son institutionnalisation, portée par la politique publique de la formation professionnelle des adultes, initiée par Bertrand Schwartz. Pour rappel ce principe fondateur n’est rien de moins que l’émancipation !

« Nous sommes nés pour apprendre », soulignait Hélène Trocmé Fabre qui a forgé dans les années 80 le terme d’apprenance. Elle inscrira, du reste, ce nouveau modèle au cœur des connaissances portant sur le vivant et convoquera des chercheurs comme F. Varela, B. Cyrulnik ou encore B. Nicolescu pour assoir ses hypothèses de transformation, d’une part, de l’activité d’apprendre et, d’autre part, de l’accompagnement de l’engagement dans les apprentissages. L’autonomie sera alors la finalité essentielle de tout processus d‘apprentissage qu’elle identifie à travers sept étapes.

Philippe Carré, a repris quant à lui ce terme pour faire de l’apprenance une disposition. Il ajouta en écho avec ses recherches sur l’auto-formation cette fameuse expression : « On apprend toujours seul mais jamais sans les autres » ! Ainsi ancre-t-il définitivement que c’est toujours au sein d’une communauté que l’on apprend, la solo formation n’existe pas, même un autodidacte n’apprend qu’en mobilisant autour de lui les personnes porteuses de ressources.

La plus-value des cercles proposés

Si le confinement et les outils numériques utilisés dans le travail à distance ont attaqué les collectifs en augmentant les distances inter-transactionnelles et limité certaines opportunités habituelles de mobilisation de ces précieux collectifs pour apprendre, on peut constater que l’un des facteurs de motivation qui favorise l’engagement dans l’apprentissage, à savoir le facteur socio-affectif, a pour ainsi dire disparu du fait de la situation d’isolement.

Dès lors, face aux interactions limitées avec autrui durant cette période de confinement et de distanciation contraintes, deux ripostes se présenteront comme disponibles pour remédier à cette situation critique, d’une part,

Licence : CC by-sa

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom