Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Chaire Unesco - REL : Entretien avec Mélanie Pauly-Harquevaux

2 août 2021 par cdlh Coopérer 214 visites 0 commentaire

Un article repris de https://chaireunescorel.ls2n.fr/202...

La Chaire est faite de chair et de sang ! Nous commençons à être nombreux à travailler pour la Chaire. Et vous êtes nombreux à travailler avec nous. Nous prenons le temps de présenter les personnes qui font la Chaire, qui font fonctionner les projets, lui donnent de la visibilité.

Aujourd’hui, Mélanie Pauly Harquevaux.

Mélanie, tu nous as rejoints à la fin du premier confinement dans des conditions compliquées. Ta première mission concernait le projet OpenGame. Quel a été ton rôle ?

En effet, j’ai rejoint la chaire en juin 2020 en distanciel et en particulier sur un projet pour lequel il y avait beaucoup d’attentes ! C’est clair que c’était une arrivée challengeante. Opengame, qui a pour objectif de former à l’Éducation Ouverte via un jeu sérieux, est un projet sur lequel nous travaillons avec différents partenaires européens : l’Université internationale de la Rioja (UNIR) et l’Université de Salamanque (USAL) en Espagne, l’Université d’Aberta (UAB) au Portugal, l’Université de DBHW en Allemagne et l’Université de Dublin (DCU) en Irlande.

Chacun a un rôle précis à jouer et le mien a été de piloter le Work Package 2, c’est-à-dire le cours et son contenu, qui a servi de base au développement du jeu sérieux. Au total, c’est plus de 300 pages de cours, 16 modules qui ont été créés et traduits dans les cinq langues officielles du projet : anglais, espagnol, allemand, portugais et français.

Nous sommes désormais à la fin du projet et testons en ce moment même la version bêta du jeu ! C’est d’ailleurs encore possible de tester si certain.e.s d’entre vous sont intéressé.e.s.

Capture écran tirée de la version bêta complète du jeu en cours de test : https://opengame-project.eu/play/entrance

Avec OpenGame nous avons pris conscience de la puissance des Ressources Éducatives Libres et de leur caractère planétaire. C’est une des raisons pour lesquelles s’est dessinée la candidature à l’organisation d’Open Education Global Conference 2021. Tu nous racontes comment s’est passée cette candidature ?

Il y a maintenant quasiment un an, nous avons réalisé notre dossier de candidature pour l’OEG Conference 2021, en collaboration avec La Cité des Congrès de Nantes et la Présidence de l’Université. Ce choix nous a paru logique, car la connaissance accessible est une ambition politique portée par l’Université de Nantes. Sans compter que nous portons, au sein même de l’Université, notre chaire Unesco orientée Ressources Éducatives Libres.

Nous avons ensuite eu l’heureuse nouvelle d’avoir été retenus pour organiser l’OEG Conference 2021 et cela représente une réelle opportunité de réunir les forces vives sur le sujet en France. En plus, ce sera l’occasion de réunir pour la première fois en France les Universités, Grandes Écoles et politiques au niveau international, car rappelons-le, la conférence est cette année parrainée par l’Unesco !

Ce qui rend cette aventure (OEG Conference) à la fois intéressante et compliquée, c’est la quantité de personnes avec qui il faut interagir. Je crois qu’il n’est pas rare que dans la même visio, tu sois avec l’Afrique du Sud et l’Ouest Canadien ?

Oui, exactement ! Nous sommes régulièrement en visio-conférence avec les collaborateurs d’OEG afin d’organiser la conférence, à la fois sur la partie en ligne qui aura lieu du 27 septembre au 1er octobre prochain, et sur la partie présentiel du 23 au 25 mai 2022. Par ailleurs, Colin de la Higuera et Carine Bernault sont co-chairs de l’évènement, ce qui implique également beaucoup d’échanges au travers du Comité Scientifique, notamment pour tout ce qui concerne la partie programmation. De mon côté, je suis en charge de l’organisation de la conférence et ce, notamment au travers du pilotage du Comité organisation qui réunit les parties prenantes du projet.

Et maintenant, où en sommes-nous ?

Eh bien l’organisation suit son cours ! Sur la partie en ligne, les inscriptions sont ouvertes et nous finalisons le programme avec les différentes activités qui seront proposées : webinaires, activités interactives et sociales, etc. Sur la partie présentiel, nous avons récemment pris la décision de reporter l’évènement – initialement prévu du 5 au 7 octobre 2021 – du 23 au 25 mai 2022. Il y avait encore trop d’incertitudes liées au contexte sanitaire actuel et notamment sur l’autorisation pour des voyageurs non européens de venir en France. L’OEG Conference se veut internationale et ouverte à tout.e.s c’est la raison pour laquelle nous avons pris la décision de reporter l’évènement, afin de favoriser la venue d’un maximum de personnes intéressées. Nous nous attelons donc à la ré-organisation de la partie présentiel en lien avec nos partenaires, notamment La Cité des Congrès de Nantes.

Logo officiel de l’OEG Conference 2021&2022

Tu as d’autres projets à suivre : tu assures la coordination du GT-NUM “Intelligence artificielle et Éducation ouverte”. Comment vois-tu ce projet ?

Le Groupe Thématique Numérique #IA_EO – pour Intelligence Artificielle et Éducation Ouverte – est un projet soutenu par le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports et plus particulièrement la DNE – Direction du Numérique pour l’Éducation – qui se déroule sur 2 ans.

Nous avons lancé notre groupe en septembre 2020 autour de 3 axes de travail : exploitation intelligible des Learning Analytics par l’utilisateur, recommandation et personnalisation des apprentissages, création et co-conception de ressources éducatives.

L’objectif est ambitieux et multiple : produire un état de l’art, réaliser des actions de médiation, de vulgarisation scientifique auprès du grand public et du personnel de l’éducation nationale, par exemple à travers de webinaires et également mener des expérimentations terrains en lien avec les Académies de Rennes et de Nantes associées à notre projet ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas sur ce projet, car l’IA et son impact sur l’Éducation est un sujet vaste, sur lequel il reste beaucoup à construire et qui suscite beaucoup de curiosité !

Merci Mélanie. Je me rends compte qu’on aurait pu parler de la politique de communication de la Chaire, que tu gères, et dont dépend justement cet article !

De rien ! C’est exact, ce sera l’occasion d’en discuter une prochaine fois 😉

Licence Creative Commons

Sauf indication contraire, l’ensemble des contenus de ce site chaireunescorel.ls2n.fr est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Licence : CC by

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom