Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Distances et Médiations des Savoirs

Articles de cette rubrique

  • L’énaction, un cadre épistémologique fécond et durable au sein de la question des pratiques à distance ?

    Un article, notes de lecture de Laurent Hiser repris de la revue Distances et Médiations des Savoirs, une publication sous licence CC by sa
    La revue « Les Cahiers du numérique » du mois de mai 2018, sous la direction de Fidelia Ibekwe Sanjuan et Michel Durampart, propose de faire le point sur la diversité des approches des recherches en Sciences de l’information et de la communication (SIC). Daniel Schmitt s’inscrit en tous points dans les objectifs de ce numéro avec un article qui souligne le pluralisme des SIC. Pour reprendre les propos de Schmitt, l’article met en exergue l’énaction et alimente la théorie constructiviste. Cette théorie nous (...)

  • Raison d’être de l’Université Virtuelle Africaine (UVA)

    Un article de Nina Helga Ludin repris de la revue Distances et Médiations des Savoirs, une revue sous licence CC by sa
    En s’appuyant sur le concept d’« hypertélie » développé par Gilbert Simondon pour désigner une suradaptation d’un objet technique dans un milieu inadapté à son fonctionnement, cet article propose d’aborder le lancement de l’Université Virtuelle Africaine (UVA) comme la survalorisation et l’introduction anticipée des TIC et de la culture numérique dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne par la Banque mondiale en 1997. Dans cette perspective, le lancement de l’UVA comme entreprise privée, suivi de son maintien par sa (...)

  • Technologies et formes éducatives : entre rupture et continuité, stabilité et évolution

    Un articlede Daniel Peraya repris de la revue Distances et médiations des savoirs mis en ligne le 17 décembre 2018
    Michel Durampart, Olivier Maulini et Laurent Petit clôturent ce débat. Dans sa contribution, chacun a joué le jeu du débat en alimentant sa propre contribution à certaines de celles publiées dans les précédents numéros de l’année. La présentation de ces trois derniers textes m’a semblé difficile. Je souhaitais poursuivre dans la voie de cette intertextualité et, par conséquent, les mettre en dialogue, montrer leurs points de convergence et de divergence. Les trois auteurs enrichissent et nuancent les arguments avancés durant les précédents (...)