Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

professeur de physique

Articles de cet auteur (3)

  • Pourquoi apprendre à expliquer son travail de thèse en trois minutes

    Événement « Ma Thèse en 180 secondes » 2017. Le Dôme via Visualhunt.com, CC BY-NC-SA
    L’entretien d’embauche est un exercice qui concernera un grand nombre de nos doctorants. Ils ont suivi pour la plupart des formations qui les préparent à l’écriture d’un CV, d’une lettre de motivations, ils savent parfois établir un bilan de compétences. Mais peu en définitive sont capables de valoriser leur travail sous la forme d’une brève présentation de leur travail qui, au-delà du sujet lui-même, permet de révéler à l’employeur des capacités de synthèse, de mise à distance, d’esprit critique.
    Parler à des non-initiés
    Le doctorant devra apprendre à présenter en quelques (...)

  • Apprendre à l’ère du numérique : penser et faire à nouveau réunis

    Un « makerspace ». Slub Presse 2015/Wikipedia, CC BY-SA
    Comment peut-on reconstruire le lien entre « faire » et « penser » au cœur du monde qui vient ? Pour un enseignant, qui se réjouit d’être aussi, et de plus en plus, un mentor, c’est à dire celui qui accompagne et guide, bienveillant, par son expérience, c’est un programme exaltant.
    Reconstruire le lien intime entre « faire » et « penser »
    Êtes-vous un manuel ? La séparation radicale, issue de la révolution industrielle, entre « cols bleus » en bas, ceux qui font, travaillent la matière et exécutent, et « cols blancs » en haut, ceux qui pensent, décident et ordonnent, devient toujours plus artificielle (...)

  • L’intelligence est dans le « faire »

    Des images observées grâce au « Foldscope » Cybulski J, Clements J, Prakash M/Wikimédia , CC BY-SA
    Connaissez-vous Manu Prakash ?
    Le « Foldscope », ou microscope optique en papier à 50 cents, et la centrifugeuse médicale en papier (« paperfuge ») à 20 cents, voilà ce que l’on trouve rapidement en cherchant qui est Manu Prakash sur Google News.
    Chercheur à l’Université de Stanford, il propose des solutions inattendues, simples et pratiques pour se confronter sans moyens particuliers à des enjeux de santé comme l’observation des parasites dans l’eau ou la centrifugation du sang. On peut mettre facilement en œuvre ces idées, n’importe où et pour des budgets (...)