Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

François Jourde

Articles de cet auteur (18)

  • Former aux rétroactions (feedback literacy)

    Le feedback formatif (rétroaction pour l’apprentissage) n’est efficace que s’il est compris par les élèves, et que si ces derniers y répondent par de nouvelles activités. Les élèves doivent être des récepteurs actifs des rétroactions et des commentaires fournis pas les enseignants.

    Pour cela, les élèves doivent être en mesure de comprendre le feedback et de pouvoir y répondre de manière appropriée. Il leur faut donc développer une véritable littératie de la rétroaction.

  • Ne jamais s’adresser à la classe entière : mon idée pour changer l’école

    Le Forum Educatank 2016 demande à ses intervenants : “Quelle est votre idée pour changer l’école ?”. Pour répondre avec audace à cette question audacieuse, je propose : ne jamais s’adresser à la classe entière (je tiens cette idée d’Alice Keeler : “Never address the whole class” ; un mot-dièse lui est consacré sur Twitter : #nottalkWC).
    Un défi face à des freins bien connus
    Cette idée représente un défi, car de nombreux facteurs concourent à maintenir le mode de communication “radio”, centré sur l’enseignant-émetteur entouré d’élèves-récepteurs. Les enseignants, d’abord, sont souvent de grands bavards et ils ne partagent pas assez volontiers la parole, — même (...)

  • Les effets du design : ontophanique, callimorphique, socioplastique

    Dans son Court traité du design (PUF, 2014), Stéphane Vial met au cœur du design la production d’effets, dont il distingue trois types (pp. 37-40).

    • Effet ontophanique
    • Effet callimorphique
    • Effet socioplastique
  • « Outliner » : comment nommer en français cette catégorie d’applications ?

    J’ai récemment basculé le contenu d’une carte d’idées (MindMeister) dans un document textuel fondé sur des listes imbriquées (Dynalist), comme annoncé ici.

    Cette dernière catégorie d’applications, à laquelle appartient Dynalist (mais il y aurait aussi notamment Worflowy et OmniOutliner) est assez difficile à nommer.

    On trouve en anglais « outliner » ou « outlining app » (Wikipedia), mais je n’en vois pas la traduction ni l’équivalent en français. Voici quelques pistes d’appellation.

  • La classe comme maison des voisinages

    A l’école, les cours s’organisent traditionnellement — et aujourd’hui encore — selon les règles du théâtre classique : une action, un lieu, un temps. Les modalités pédagogiques peuvent toutefois modifier cette règle des trois unités, et cela désormais avec l’appui des technologies numériques. Une telle modification de l’espace-classe est notamment manifeste avec les dispositifs d’interaction et de rétroaction (cette carte en présente une liste), qui permettent de redéfinir (au moins) la dimension de l’espace.
    Wooclap est un exemple remarquable, offrant une interface intuitive pour l’enseignant comme pour les élèves et les étudiants. Il propose une belle (...)

  • Répertoire d’outils numériques pour enseigner et apprendre

    Je propose un répertoire d’outils numériques pour enseigner et apprendre : jourde.pro/outils. Il s’agit essentiellement d’outils de type « software as a service » (SaaS).
    Un peu foutraque, certes, mais un travail de longue haleine, en constante révision.
    Ce répertoire était auparavant édité et publié avec une carte arborescente (carte d’idées). Cependant, il m’est apparu nécessaire d’utiliser un outil d’organisation hiérarchique (idéateur, processeur d’idées) présentant d’avantage de fonctions.
    J’ai choisi pour cela Dynalist, fondé sur des listes textuelles imbriquées (« text-based nested list » ou « Outliner« ). Cet outil offre d’excellentes fonctions (...)

  • Corriger des copies avec un formulaire

    La correction des copies est une tâche importante, mais chronophage. Comme de nombreux collègues, je cherche des méthodes pour optimiser ce travail. Je présente ici un dispositif efficace basé sur un formulaire lié à un tableur. Les outils utilisés sont Google Forms et Google Sheets (une solution semblable pourrait être mis en place avec Office 365).
    Ce dispositif mobile permet à la fois de gagner du temps et de communiquer aux élèves des évaluations explicites et complètes. Basé sur des outils en ligne, il peut être utilisé sur tout ordinateur ou terminal mobile connecté. Il permet aussi l’archivage des évaluations (même lorsque les élèves rendent des (...)

  • Exploration des potentialités d’un blogue d’élèves

    Puisque les blogues sont efficaces…
    Comme on le sait, l’utilisation de blogues en contexte scolaire a des effets très positifs. Des pionniers ont en suffisamment témoigné (comme Mario Asselin), et la recherche l’a bien établi, comme le résume cette capsule :
    • les conditions affectives : les blogues sont appréciés et motivent les élèves
    • les différents contextes d’utilisation : leur utilisation est rapide et flexible, en plus de fournir une ouverture intéressante sur le monde ;
    • le déroulement de l’apprentissage : les élèves ont tendance à s’impliquer davantage dans leur écriture lorsque celle-ci s’effectue sur un blogue ;
    • les performances : les (...)

    30 juillet 2016 par François Jourde Retours d’expériences 1022 visites 0 commentaire
  • Qu’est-ce qu’une bonne technologie éducative ? Les 9 règles de Steven Downes

    Les technologies éducatives ont pu ressembler par le passé à des machines de Rube Goldberg, et n’être utilisables que par des enseignants particulièrement volontaires (voir par exemple la frise chronologique proposée par Audrey Waters, The History of Teaching Machines).
    Comme toute technologie de grande diffusion, elles deviennent cependant plus faciles à utiliser, voir intuitives (dans le meilleur des cas, un mode d’emploi peut n’être pas nécessaire).

    16 septembre 2019 par François Jourde Fiches pédagogiques 856 visites 0 commentaire
  • Bien doser le numérique : de la fatigue à l’enthousiasme

    Depuis plusieurs années, je recueille avec grand intérêt l’opinion de mes élèves au sujet de mes cours (j’utilise pour cela un questionnaire en ligne). Une critique revient assez fréquemment : dans mes cours, trop de temps est perdu avec l’utilisation du numérique (même si d’autres élèves expriment au contraire leur enthousiasme à l’égard de l’intégration des outils numériques). Sans avoir affiné l’enquête pour identifier avec certitude les raisons de cette critique, ni quel profil d’élève tend à la formuler, je peux avancer quelques idées.
    Je reconnais d’abord volontiers que mon tropisme technophile peut me conduire à consacrer trop de temps au numérique (...)

    25 juillet 2016 par François Jourde Retours d’expériences 756 visites 0 commentaire

0 | 10