Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le pitch vidéo comme outil numérique multiforme pour enrichir le distanciel dans les interactions étudiants / enseignants (fiche 3)

29 juin 2020 par jpverdu Fiches pédagogiques 399 visites 0 commentaire

Fiche 3 : la diffusion du pitch vidéo

La législation de l’image

Nous abordons ici une rapide présentation du droit de l’image et du droit à l’image que vous pourrez avantageusement étoffer par vos propres recherches sur la question de la législation en vigueur. Par exemple vous trouverez des compléments d’informations et des précisions sur le site officiel du réseau Canopé (réseau de création et d’accompagnement pédagogiques) à l’adresse : « Droit à l’image et droit de l’image ».

  • Le droit de l’image protège toute image (photo, dessin, infographie, peinture …), si elle est une création originale, par le droit d’auteur. On ne peut donc pas diffuser une image sans l’autorisation explicite de son auteur. Le droit de l’image sensibilise au respect des droits d’auteur et favorise le cas échéant la production collaborative et le partage de biens communs comme le prévoit le cadre des licences « Creative Commons » par exemple.
  • Les banques de données libres de droit proposent des images libres de droit souvent sous licence « Creative Commons » qui permettent l’utilisation de ces images en respectant les termes de la licence. Des banques de données existent pour des extraits vidéo et des photographies qui pourront être utilisés éventuellement dans les plans d’illustration du pitch vidéo et pour des musiques ou des bruitages pour le mixage audio.
  • Le droit à l’image protège les personnes et, parfois même dans certaines conditions, les biens en imposant une autorisation écrite et explicite pour diffuser toute image d’une personne, d’une œuvre ou d’un bien.

Photographier, publier ou diffuser l’image y compris sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, YouTube …) d’une personne est strictement interdite sans son autorisation écrite ou celle des parents pour les mineurs selon le droit au respect de sa vie privée. La même législation s’applique aux enregistrements audios.

Cette autorisation écrite doit mentionner les objectifs de l’utilisation de l’image, les dates et lieux des captations des images, les supports de diffusion et les durées d’exploitation des images.

Des possibilités de publication et diffusion restent néanmoins possibles sans autorisation dans certains cas précis : le floutage de l’image qui permet de ne pas reconnaître la personne ou bien encore une personne publique filmée dans le cadre de son activité publique au nom du droit à l’information.

La diffusion des vidéos

Une fois votre pitch vidéo monté et exporté vous souhaitez le diffuser.

Plusieurs solutions s’offrent à vous selon la diffusion que vous choisissez de privilégier.

Votre réalisation audiovisuelle, de manière très simple, peut être envoyée à un ou des destinataires ciblés. Vu le poids informatique de ce type de production on évitera le mail au profit d’un service en ligne de transfert de fichiers volumineux tel que Wetransfer, Grosfichiers et bien d’autres gratuits disponibles sur le Net.

Votre pitch vidéo sera peut-être destiné à des applications de réseaux sociaux telles que Instagram ou Facebook, à des environnements numériques (Moodle, SPIP…) ou à des blogs et dans ces cas vous suivrez les instructions de chaque service ou application pour mettre en ligne votre réalisation.

Vous pouvez aussi faire le choix d’un service d’hébergement, de partage et visionnage de vidéo en ligne comme bien sur YouTube ou Vimeo ou encore Dailymotion.

Enfin vous pouvez aussi opter pour une mise en ligne de votre pitch vidéo sur votre propre site Web dont un hébergeur accueille vos pages et leurs contenus.

Diffuser avec YouTube

Si vous souhaitez partager votre vidéo sur YouTube vous devez dans un premier temps déposer votre réalisation chez cet hébergeur puis la partager selon vos choix de diffusion. Avant de déposer votre vidéo vous devez au préalable créer votre chaine de diffusion à partir de votre compte Gmail.

Une fois votre chaine créée vous choisissez l’option « Mettre en ligne une vidéo » puis vous complétez les informations demandées concernant votre vidéo à savoir une description de votre production, le choix de la miniature et la visibilité qui définit votre mode de diffusion (publique, non répertoriée ou privée). Vous terminez en publiant votre réalisation.

Votre vidéo est maintenant disponible sur YouTube et vous pouvez la partager soit en distribuant le lien émis par l’hébergeur, soit en intégrant un code HTML dans l’application ou le service dans lequel vous souhaitez ouvrir votre vidéo.

Dans ce cas votre vidéo est hébergé dans l’espace YouTube et à ce titre est soumise à la réglementation de cet hébergeur.

Partager sur votre site web

Cette seconde solution consiste à déposer votre réalisation audiovisuelle sur une de vos propres pages de votre site web. Il suffit pour cela de transférer votre page html et la vidéo chez votre hébergeur en intégrant dans la page la balise HTML d’affichage de votre vidéo.

Dans ce cas vous n’utilisez aucun prestataire d’hébergement de vidéo et vous gérez son affichage dans votre propre espace en ligne.

Nous avons vu la réalisation et la diffusion d’un pitch vidéo en trois étapes distinctes concernant les techniques de prise de vue, le montage vidéo et la diffusion de votre réalisation. L’objectif était de poser les bases d’une production vidéo réussie en s’appuyant sur des techniques audiovisuelles adaptées qu’étudiants et enseignants pourront mettre en œuvre pour enrichir leurs interactions distancielles asynchrones.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom