Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Un guide méthodologique pour construire une formation en ligne à visée accessible et participative

25 octobre 2022 par Michel Briand Fiches pédagogiques 1080 visites 0 commentaire

Une production du Projet ParticipaTIC 2016-2019,
Développement des compétences des acteurs de l’inclusion sociale des personnes handicapées et publié sous une licence CC by nc sa

L’inauguration de la plateforme a eu lieu lors du colloque international des 4 et 5 juin 2019. Vous trouverez ci-dessous le programme de ces deux journées.

Vous trouverez aussi ici les deux volumes du guide « Construire une formation en ligne à visée accessible et participative ». Ce guide a été diffusé pendant le colloque.

Le premier volume est un guide méthodologique. Il présente les étapes importantes à suivre pour organiser et réaliser un tel projet. Pour le lire, vous pouvez cliquer sur le lien suivant : Guide_Méthodologique_ParticipaTIC

Le deuxième volume fournit quelques « Éléments pour améliorer l’accessibilité » numérique. Pour le lire, vous pouvez cliquer sur le lien suivant : Elements Accessibilité

extrait de l’introduction du guide méthodologique

Ce guide méthodologique a été réalisé par les partenaires du projet ParticipaTIC 2016-2019, n°2016-1-FR01-KA204-024074, Développement des compétences des acteurs de l’inclusion sociale des personnes handicapées, au fur et à mesure de la réalisation de la plateforme de formation en ligne ParticipaTIC.

Il a pour objectif de vous conseiller sur les différentes étapes à réaliser pour construire une plateforme de formation en ligne à visée accessible et participative.
Il est destiné à des partenaires associatifs désireux de développer une plateforme de ce type.

De nombreux guides existent sur le marché par rapport aux plateformes de formation en ligne. Par contre, l’utilisation de ces plateformes par les personnes en situation de handicap relève des défis supplémentaires.

L’accessibilité digitale ou physique n’est pas simplement une affaire technique. Dans les deux cas, on doit respecter des normes : il faut respecter des normes digitales, comme les normes d’accessibilité physique dans le cas de la réalisation des plans inclinés.

D’une part, il faut insister sur le fait qu’un manque d’accessibilité peut réduire la possibilité de réaliser des projets personnels ce qui renvoie à des questions de justice sociale. Ce constat n’est pas nouveau dans le monde du handicap, il faut donc s’assurer que des dispositifs sont aussi accessibles que possible pour tous.
D’autre part, l’accessibilité pose des défis à notre façon de travailler mais aussi à notre perception de ce qui est beau et efficace. Ce qui fonctionne pour une personne avec une bonne vue, n’est pas forcément pertinent pour une personne atteinte d’une déficience visuelle. Dans le même ordre d’idées, lorsqu’on conçoit des cours pour des personnes avec une déficience intellectuelle, nous avons besoin d’adapter nos pratiques et de souvent prévoir un accompagnement. En ce qui concerne la structure des textes ou des cours, certaines pratiques utiles pour mettre en exergue des parties du texte ou des messages deviennent tout d’un coup discutables dans une perspective d’accessibilité universelle. Ainsi, selon les normes d’accessibilité, il est bon d’éviter des lettres majuscules, des soulignements. Ceci peut mettre en cause notre façon habituelle de présenter mais aussi notre style d’écriture et notre style pédagogique. On peut dire alors que, sur le plan pédagogique, le concepteur des modules de formation serait obligé de se réinventer et de revoir beaucoup de ses certitudes.

Le modèle utilisé

Afin de mettre en évidence la complexité des choix techniques et pédagogiques pour une plateforme de formation en ligne à visée accessible, nous avons utilisé le modèle ADDIE pour structurer ce guide. Le modèle ADDIE est un modèle d’ingénierie de formation qui comprend cinq phases : l’analyse, la conception, le développement, la mise à disposition et l’évaluation. L’acronyme ADDIE signifie en anglais : Analysis-Design-Development-Implementation-Evaluation. Ces cinq phases représentent les étapes successives à réaliser pour construire un projet pédagogique.
D’un point de vue pratique, pour construire une plateforme d’apprentissage numérique il faut dissocier la plateforme en elle-même et les modules qui vont être mis en ligne sur cette plateforme. Ce sont deux processus de construction qui sont interdépendants mais qui nécessitent des processus de construction distincts.

La figure ci-dessous reprend la schématisation de ces deux processus distincts :

Ces deux roues superposées (la réalisation de la plateforme numérique et la réalisation des modules de formation), sont en lien et en interdépendance. Elles roulent dans le même sens (du cycle ADDIE), mais parfois, leur rotation est ne se fait pas sur la même ligne de temps. Par exemple, pendant la réalisation des modules, nous pouvons constater qu’il faut réajuster certains éléments de la plateforme et nous devons revenir en arrière, et vice versa.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom