Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le Laboratoire d’Innovation Publique (univ Fribourg) hybride ses séminaires

25 juin 2020 par Catherine Bonnat LIP, Fribourg 480 visites 0 commentaire

Un article repris de https://www.lip-unifr.ch/2020/06/23...

Les partenaires du projet PLAY se sont réunis le 16 juin à Fribourg pour un second séminaire qui s’est tenu en mode hybride. Les membres de la HEIA, du Musée de la Nature, de l’Alimentarium et du LIP, ainsi que les experts invités ont pu participer en présentiel, par visioconférence ou via nos dispositifs mobiles de téléprésence.

La matinée a été consacrée aux fondements théoriques du projet qui concernent sur l’enseignement des questions socialement vives et l’épistémologie personnelle des apprenants (Hofer et Pintrich, 2002 ; Bendixen et Rule, 2004). Ces thèmes ont été éclairés par les interventions de Benoit Urgelli (Maitre de conférences à l’université de Lyon 2) et de Jean-François Rouet (Directeur de recherche CNRS à l’université de Poitiers).

L’intervention de Benoît Urgelli a pris la forme d’une analyse critique du projet en abordant la question du lien entre le développement épistémique des publics et leur engagement sur des questions socio-écologiques traités dans les jeux développés au sein des musées partenaires du projet. La conception des jeux (Sanchez et Monod-Ansaldi, 2015) et des scénarii selon une approche collaborative et pluridisciplinaire soulève également la question de la prise en compte des représentation des concepteurs comme des publics visés et de leur rapport au savoir.

 Jean-François Rouet s’est quant à lui appuyé sur ses travaux pour apporter un éclairage sur la question de la lecture de document. Sa présentation a en particulier porté sur des travaux qui concernent le processus de recherche d’information chez les enfants et adolescents. Les questions relatives à la prise en compte de la source et du contexte de l’information qui fondent ses travaux font écho au modèle théorique mobilisé dans le projet PLAY.

 L’après-midi a permis de faire un état des lieux des jeux développés dans le projet, et d’aborder les questions méthodologiques sous la forme d’ateliers, avec la participation de Nadine Mandran, méthodologue du Laboratoire d’informatique de Grenoble et conceptrice la méthode THEDRE “Traceable Human Experiment Design Research” (Mandran, 2018).

Participants :

Omar Abou-Khaled (HEIA), Catherine Bonnat (LIP/Unifr), Francesco Carrino (HEIA), Nicolas Godinot (Alimentarium), Mariem Jaouadi (LIP/Unifr), Nicolas Kramar (Musée de la Nature), Julien Leuenberger (Musée de la Nature), Nadine Mandran (LIG/Univ Grenoble Alpes), Kevin Manixab (HEIA), Léo Marbacher (Whitecross), Simon Morard (LIP/Unifr), Elena Mugilleni (HEIA), Gil Oliveira (LIP/Unifr), Elsa Paukovics (LIP/Unifr), Roland Pillonel (CERF/Unifr), Maud Plumettaz-Sieber (LIP/Unifr), Eric Sanchez (LIP/Unifr), Matthieu Vallat (LIP/Unifr)

 Références :

 Bendixen, L. D., & Rule, D. C. (2004). An Integrative Approach to Personal Epistemology : A Guiding Model. Educational Psychologist, 39(1), 69‑80.

 Hofer, B. K., & Pintrich, P. R. (2002). Personal epistemology : The psychology of beliefs about knowledge and knowing. Mahwah, NJ, USA : Lawrence Erlbaum Associates, Inc.

 Mandran, N. (2018). Traceable Human Experiment Design Research. Theoretical Model and Practical Guide (Vol. 9) : WILEY-ISTE.

Sanchez, E. et Monod-Ansaldi, R. (2015). Recherche collaborative orientée par la conception. Un paradigme méthodologique pour prendre en compte la complexité des situations d’enseignement-apprentissage. Education & Didactique, 9(2), 73-94.

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom