Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le pitch vidéo comme outil numérique multiforme pour enrichir le distanciel dans les interactions étudiants / enseignants (fiche 2)

23 juin 2020 par jpverdu Fiches pédagogiques 606 visites 0 commentaire

Fiche 2 : le montage vidéo sur smartphone ou ordinateur

Le montage

Le montage vidéo consiste à assembler les plans avec raccords pour créer des séquences qui vont développer les propos en organisant le discours, l’ordre, le rythme et le sens du pitch.

Après la prise de vue nous allons visionner les plans sonores et d’illustration qui ont été tournés afin de sélectionner, classer et conserver les rushes (opération de dérushage). Nous allons ensuite construire le pitch vidéo en assurant sa continuité narrative à partir des plans que nous avons retenus : couper, coller, déplacer, ordonner… A ce stade du montage nous introduirons éventuellement des plans de coupe qui permettront de masquer un défaut de raccord ou un élément disgracieux, des titres et des textes si nécessaire, voire quelques effets spéciaux, des incrustations ou des animations par exemple.

Enfin nous mixerons les sons en ajoutant à la demande des musiques, des commentaires enregistrés, voire des bruits ou des ambiances. Nous prendrons soin de régler les volumes des éléments sonores afin d’obtenir un résultat audible et harmonieux.

La dernière opération de montage consistera à exporter son pitch vidéo selon le format informatique que vous choisissez et selon l’usage que vous avez prévu.

  • Applications et logiciels de montage vidéo

L’ensemble de ces opérations de montage et d’exportation se feront sur applications ou logiciels de montage vidéo soit payants comme Adobe Première Pro pour PC ou Final Cut Pro pour Apple, soit gratuits et parfois libres et open-source. Nous nous intéressons dans le cadre de cet article à cette seconde catégorie d’applications et logiciels.

Une des premières caractéristiques qui guidera votre choix concernera la possibilité monopiste ou multipiste de la time-line. Dans le cas d’une application ou d’un logiciel multipiste les rushes, les images et les sons peuvent être placés sur une time-line de plusieurs pistes superposées (l’image placée au-dessus est apparente par rapport à toutes celles placées au-dessous et les sons sont mélangés s’ils sont superposés).

Deux solutions de montage s’offrent à vous : soit le montage in situ sur smartphone et les applications seront à télécharger sur la Play Store ou l’App Store, soit sur ordinateur, il faudra alors transférer les rushes du smartphone vers l’ordinateur et télécharger les logiciels sur le Net.

Si la seconde solution est souvent plus confortable (taille de l’affichage, puissance, mémoire, interface homme-machine), la seconde est plus compacte et intégrée dans la mesure où les prises de vue, le montage et la diffusion peuvent se faire avec le même appareil.

  • Applications de montage vidéo sur smartphone

De nombreuses applications sont disponibles au téléchargement et nous présentons ici deux de ces applications qui répondent à nos attentes : Kinemaster et FilmoraGo.

Elles sont gratuites mais imposent un filigrane à l’exportation finale (tout au long de la vidéo pour Kinemaster et en fin de vidéo pour FilmoraGo) tant que l’abonnement payant n’est pas pris. Les deux applications fonctionnent dans les environnements Android et Apple en utilisant l’écran tactile (touch et drag and drop).

Kinemaster : la prise en main de l’application est rapide et propose une interface utilisateur intuitive et très complète tant pour le traitement des images que pour le traitement des sons. L’application qui est multipiste offre un nombre de fonctions largement suffisant pour un montage fin et efficace et un résultat probant.

FilmoraGo : l’application propose de nombreuses fonctionnalités qui sont utiles et efficaces. Là aussi l’interface utilisateur est très intuitive. Dans le cas de cette application le montage n’est pas multipiste, l’utilisateur place ses clips dans le scénarimage (storyboard) puis les travaille un à un et peut ensuite ajouter, sur des écrans différents, de la musique, des transitions, des effets, du texte, des voix off ...

De nombreux tutos et tutos vidéo sont disponibles sur le Net concernant ces deux applications.

  • Logiciels de montage vidéo sur ordinateur

De nombreuses solutions, payantes, gratuites, open-sources existent pour le montage vidéo sur ordinateur. Nous faisons le choix de présenter ici trois logiciels gratuits dont les caractéristiques donnent un éventail représentatif des possibilités de ce type de produit.

Windows Movie Maker : si ce choix peut paraître obsolète dans la mesure où Microsoft a arrêté le support de ce produit depuis 2017 (dernière version en 2012), il peut se justifier pour d’anciennes versions de Windows, par le fait qu’il continue à fonctionner sans problème sous Windows 10 et qu’il est simple d’utilisation tout en proposant un large éventail d’animations et effets visuels ainsi que des possibilités de mixage du son.

Il n’en demeure pas moins que Windows Movie Maker reste un logiciel conçu pour les débutants qui permet de rapidement créer et modifier des vidéos en important des rushes, des photos et du son, en capturant des images par webcam ou bien encore en enregistrant des narrations et sons. Sa prise en main est rapide, l’interface utilisateur explicite et peut répondre aux attentes de nombreux utilisateurs. La documentation et les tutos sont abondants sur le Net.

Photos Windows 10 : le logiciel est intégré à Windows 10, aucune installation n’est nécessaire. Pour ceux qui sont pressés et à la recherche d’un montage rapide et néanmoins attrayant ce logiciel, simple et assez complet, permet de produire dans un temps très court une vidéo avec images animées et fixes, sons et musiques, textes, effets et filtres.

C’est également un logiciel pour débutants dont l’interface utilisateur et la prise en main sont intuitives. Le montage se fait à partir d’un scénarimage (storyboard) dans lequel sont ordonnés les clips qui seront travaillés un à un (découper, fractionner, introduire des textes, effets, filtres …). Il est possible d’intégrer une musique de fond (parmi une liste de musiques proposées) et d’ajouter un fichier audio personnel (musique, narration, bruitage …).

Open Shot Video Editor : ce logiciel est gratuit et open-source. Il est multipiste et propose une interface utilisateur proche des solutions professionnelles de montage tout en étant assez simple d’utilisation.

Ce logiciel permet un montage performant et précis tant pour les images que pour les sons. Nous pouvons modifier les propriétés des rushes et des sons par un menu contextuel lié au clip (clic droit).

Pour ceux qui souhaitent à terme utiliser des logiciels multipistes performants comme par exemple Adobe Première Pro, Open Shot est une bonne préparation à cette évolution.

Suite à cette seconde partie concernant le montage vidéo nous allons voir une troisième et dernière fiche concernant la diffusion du pitch vidéo avec un chapitre concernant la législation de l’image.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom