Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

La distance en formation, parcours d’expériences personnelles par Bruno Devauchelle

24 avril 2020 par admin Bruno Devauchelle 215 visites 0 commentaire

Un article repris de http://www.brunodevauchelle.com/blo...

Un article de Bruno Devauchelle repris de son blog, une publication sous licence CC by nc sa

De nombreux propos sont tenus sur l’enseignement à distance en cette période de confinement. Malheureusement, un certain nombre ne repose que sur très peu d’expérience, voire pas du tout, mais ceci n’empêche pas les prises de paroles… Or cette expérience dans des contextes variés et des niveaux tout aussi variés permet de proposer certaines analyses, voire des recommandations.

- La première de ces analyses est qu’il ne faut pas prendre l’enseignement à distance comme un tout, mais comme une partie d’un contexte plus large qui intègre en particulier le sujet à qui s’adresse cet enseignement, ce qui s’est passé avant, et ce qui se passe après.
- La deuxième est que le « tout à distance » est jouable mais qu’il est presque toujours insuffisant, on lui préfère la FOAD (ouvert) ou l’hybridation (la même chose en fait que la FOAD).
- La troisième est que l’instrumentation de l’enseignement/apprentissage à distance est un des facteurs clés de la réussite ou de l’échec. Par instrumentation on entend aussi bien les matériels que les logiciels, les ressources et le type de dispositif pédagogique choisi.
- La quatrième est l’importance d’une contractualisation explicite qui englobe la connaissance et la compréhension de l’ensemble du dispositif proposé
- La cinquième est que le guidage et la guidance (certains parlent de tutorat) sont essentiels pour nombre de personnes car la compétences d’autodirection dans l’apprentissage est complexe à développer

Après plus de quarante années d’activités professionnelles, il est intéressant de réactualiser le parcours que l’on a fait autour d’une des activités menées tout au long de sa carrière professionnelle. En relisant ces années, je m’aperçois que deux dominantes ressortent : les technologies d’information et de communication, la transmission ou encore la pédagogie. Comme on va le constater, ces expériences personnelles et professionnelles se sont succédées, me permettant ainsi de construire des repères et de les partager avec d’autres. Cette chronologie d’expériences produit un ensemble d’informations, de connaissances et surtout de témoignages. Parmi ces expériences voici celles qui m’ont permis de construire mes repères pour la formation à distance ou la formation hybride (FOAD).


Voilà donc cette (longue liste) et les commentaires associés à chacune de ces expériences :

1978 – 1979 Surveillant d’internat dans un établissement privé sous contrat, en charge de jeunes de CAP et de fin de collège, j’ai eu la chance d’être dans un établissement qui expérimentait l’enseignement des médias en ayant mis en place un studio de télévision et de suivre une formation interne de conception d’émissions de télévision.

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Découverte de la place de la construction médiatique d’un objet final, l’émission. Ce construit est d’abord celui d’un angle de prise de vue, mais aussi des trucages ou encore des raccourcis du discours du fait de la complexité audiovisuelle.

1981 – 1982 Participation active à la vague des radios libres (animateur d’émission à Radio Bro Vigouden et participation à l’association support)

que j’ai appris de cette expérience :

  • Mise en situation de produire un discours médiatique et donc appropriation de quelques compétences de construction d’émissions et de « transmission » à distance dans un contexte social. Interview, reportages, enregistrement, commentaires, bref, apprentissage sauvage du journalisme culturel

1979 – 1984 : Développement de projets de conceptions de supports vidéo pour la formation : enseigner des gestes rares en s’appuyant sur la vidéo pour remplacer les manipulations coûteuses ou dangereuses

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • A partir de l’utilisation de la vidéo, il pouvait être intéressant d’envisager de fabriquer des contenus pour transmettre des gestes professionnels

1983 – 1989 basculement de la télévision à l’informatique : expérimentation scolaire

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Comprendre l’Enseignement Assisté par Ordinateur, de sa conception à sa mise en œuvre en classe. Programmation classique, logo et Intelligence artificielle (langage Prolog)
  • Le comportement des élèves face aux écrans, de la fascination à la compréhension des mécanismes, de l’utilisation transversale à la place première de la pédagogie1

1984 – 1993 connexion aux réseaux numériques en ligne : Calvacom + minitel

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Comprendre et développer l’utilisation de la télématique, découvrir les réseaux numériques et les interactions humaines et machiniques
  • Mesurer les enjeux de la distance permise et du lien de partage de connaissance possible

1989 – 1990 Élaboration d’un projet de formation hybride appuyé sur les réseaux numériques (NTASN et autres)

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Proposer l’intégration des réseaux numériques en ligne pour développer des projets d’enseignement (le village un siècle après, des monographies actualisées)
  • Elaboration d’un projet de formation hybride en explicitant les avantages et les limites des services en ligne

1989 – 1992 Accompagnement de projet informatiques pédagogiques dans les établissements scolaires dans un dispositif alternant suivi à distance, regroupements et supports d’autoformation ainsi que suivi en établissement

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Co-concevoir un dispositif hybride fondé sur une pédagogie de projet en formation d’adulte. Développer des outils d’autoformation papier/numérique et les mettre en place.
  • Analyser les comportements des équipes enseignantes face au développement de projets d’informatiques au service de l’enseignement.

1993 – 1995 Accompagnement de projets innovants dans le cadre d’un dispositif Hybride appuyé par IBM France

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Amélioration du suivi à distance et des interactions. Développements multimédia et regard sur l’autodidaxie
    Développer des partenariats comme forme de relation qui facilite l’hybridation

1995 – 2000 Expérimentation visio-conférence de formation entre sites distants et développement de réseaux sociaux via listes de diffusion

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • L’intérêt de visioconférences intersites, importance de l’animation des groupes locaux et distants
  • Importance des communautés virtuelles, de pratiques, d’intérêt
  • Nécessité d’une animation/fil rouge dans les relations à distance

1998 – 2000 Accompagnement et formation des formateurs à la formation numérique et à distance (Enseignement Catholique secondaire et supérieur)

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • La montée en puissance de la forme distancielle rendue possible par les mises en réseau numérique
  • L’importance d’une ingénierie qui associe synchrone et asynchrone. La possibilité d’aller au-delà du seul présentiel en formation et en éducation

1998 – 2008 Accompagnement d’un dispositif de FOAD pour les enseignants préparant les concours internes et externes dans l’enseignement catholique

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • L’engagement personnel dans un dispositif, formateur comme apprenant, est indispensable à la réussite
  • La nécessité de construire la représentation identitaire de chacun : celui qui est stagiaire, celui qui est formateur et le contrat qui les lie.
  • Possibilité pour des formateurs de travailler en équipe cohérente pour développer la formation hybride, majoritairement à distance

1998 – 2008 Accompagnement du projet LOREAD, enseignement à distance dans des lycées à petits effectifs, recherche et publication sur le dispositif (Distances et savoirs)

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • La nécessité de conserver les repères de la forme scolaire présentiel pour introduire le distanciel en contexte scolaire
  • La capacité des élèves de lycée à profiter de ce genre de dispositif atypique, encadré mais souple
  • L’importance pour les enseignants de concevoir des scénarisations pédagogiques spécifiques et de mettre à profit la mise en œuvre pour les ajuster

2008 – 2012 Expérimentation de projets hybrides et expérimentation de dispositifs perlés en formation d’enseignants

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Difficulté de mettre en activité des enseignants entre périodes de regroupement alors qu’ils sont pris par leur quotidien professionnel, parfois étouffant
  • Complexité de la conception de ces dispositifs pour favoriser l’engagement dans l’idée d’apprendre par soi-même antinomique avec l’idée traditionnelle du départ en formation
  • Les enseignants en formation continue transposent un inconscient scolaire qui les amène à développer des attitudes plutôt attentistes

2012 – 2018 Enseignant en présence et à distance en ingénierie éducative dans le cadre du département IME de l’université de Poitiers (plus participation Erasmus mundus)

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • La nécessité d’un tutorat fort en lien avec un engagement et une intention de suivre un cursus universitaire
  • La possibilité d’apprendre à distance de nouvelles notions, de réaliser des travaux de recherche et d’articuler activité professionnelle et apprentissage universitaire
  • L’importance des interactions étudiants/enseignants comme facteur de confiance favorisant les apprentissages
  • La place des interactions dans une équipe enseignante fondée sur un labo de recherche qui intervient aussi dans les enseignements

2012 – 2014 Intervention dans le cadre des MOOC Itypa 1 et 2

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Confortation du rôle des communautés apprenantes pour permettre des dynamiques personnelles de développement et d’apprentissage
  • Possibilité d’articuler les pratiques formelles et informelles au sein d’un dispositif de formation

2012 – 2018 Accompagnement de l’évolution d’un dispositif d’enseignement à distance de la Théologie (Théo en ligne)

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • L’enseignement à distance peut aussi reposer sur des pratiques d’enseignement traditionnel et être efficace dans un contexte adapté (enseignement de la théologie)
  • Nécessité d’un accompagnement long et varié pour faire évoluer un dispositif : changer d’outil technologique ne suffit pas, il faut aussi travailler l’évaluation, la posture pédagogique et l’accompagnement

2017 – 2018 Accompagnement de la conception d’un dispositif de formation en FOAD (Diplôme d’Université) pour l’international, ingénierie du dispositif à partir d’un dispositif présentiel pré existant mais transformé pour pouvoir être accessible par les populations éloignées géographiquement.

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Amener des enseignants universitaires à passer d’une situation le plus souvent magistrale en présence à la conception d’un dispositif totalement à distance est une démarche difficile et lente de transformation de la représentation de ce que c’est que la transmission
  • Rappel de l’importance du maillon faible comme base de la conception d’un dispositif hybride ou à distance : ce que peut le plus démuni des apprenants, techniquement ou sur un plan cognitif

2014 – 2020 Enseignant/formateur dans le module politique numérique en éducation dans le cadre du master MADOS (management des organisations scolaires)

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • Possibilité particulièrement positive du travail de groupe à distance fondé sur des enquêtes, des analyses et des réflexions collectives
  • Importance des temps de regroupement à distance pour maintenir les dynamiques des groupes autonomes
  • Force de l’animation à distance et en présence de l’ensemble de l’équipe d’enseignants quel que soit leurs spécialités disciplinaires

2012 – 2020 Accompagnement de mémoires de master en présence et à distance

Ce que j’ai appris de cette expérience :

  • On peut apprendre à distance (totalement) et réaliser un mémoire de recherche de bon niveau de qualité à distance, soutenance comprise
  • La dimension humaine de l’accompagnement repose d’une part sur la possible régularité souhaitée par l’apprenant et d’autre part par la qualité professionnelle de l’accompagnement du mémoire (régulation, appui théorique, relecture, forme…)

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom