Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Développer la recherche d’information et l’autorégulation collective en classe renversée : l’apport des tests d’autoévaluation

Un article repris de http://journals.openedition.org/rip...

fr

Ultime déclinaison de la classe inversée, la classe renversée (Cailliez et Hénin, 2017) se présente comme un dispositif audacieux visant à rendre les étudiants plus actifs et à les responsabiliser mais n’ayant, à notre connaissance, pas encore fait l’objet de travaux de recherche. Si ce dispositif semble intéressant sur le plan de la créativité et de la mise en activité, il induit un engagement cognitif élevé qui pourrait compromettre l’apprentissage et exige que les étudiants soient capables de réguler leur motivation collectivement au sein du groupe. Selon Roediger et Karpicke (2006), les tests d’autoévaluation pourraient soutenir l’apprentissage des étudiants sur le plan cognitif et métacognitif. Il reste à voir si des effets se produiront en matière de régulation de la motivation.

Dans le cadre d’une recherche exploratoire, notre classe renversée a été mise en place dans un cours de Culture numérique de Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Information-Communication auprès...

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom