Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Mise en place d’une Communauté de pratiques pédagogiques dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche : le réseau CAPTE

24 septembre 2018 par Michel Briand Coopérer 173 visites 0 commentaire

En répondant à l’AMI 2016, la ComUE Lille Nord de France a voulu combler un besoin de mutualisation et de partage exprimé par les personnels chargés de l’accompagnement des enseignants autour des méthodes pédagogiques et des outils numériques. C’est ainsi qu’est né le réseau CAPTE ou "Communauté d’Accompagnants Pour une Transformation des Enseignements".

Un article repris du sitesup-numérique

Les objectifs du réseau CAPTE

CAPTE (Communauté d’Accompagnants Pour une Transformation des Enseignements) est un réseau régional d’accompagnants à la transformation des pratiques pédagogiques, en particulier par le numérique. Une des finalités du réseau est de capter la participation du corps enseignant à cette évolution en rendant l’offre de formation et son organisation visibles et transférables. Les objectifs de CAPTE sont :

  • créer une communauté de pratiques
  • mutualiser les dispositifs de formation
  • partager les retours d’expériences par la création et diffusion :
    • de fiches méthodologiques
    • de vidéos

La mise en commun de retours d’expériences d’enseignants qui se sont engagés dans une démarche d’évolution de leurs pratiques d’enseignement est en phase de réalisation par le biais de capsules vidéo diffusées sur la chaîne "CAPTE" créée sur Canal U.

La "Communauté d’accompagnants"

Pour créer et faire vivre une Communauté d’accompagnants pour une transformation des enseignements, il faut 3 "ingrédients" essentiels :

- avoir des objectifs communs
- disposer d’un environnement propice
- mettre en commun les compétences

Des individus avec des objectifs communs

Pour mettre en place cette communauté, tous les services concernés par l’accompagnement des enseignants ont été mobilisés dès la mise en commun pour la réponse à l’AMI 2016 :

  • TICE
  • SUP
  • S.C.D.
  • F.C.U.

Ceci a permis de formaliser des relations et des entraides qui restaient jusque là ponctuelles pour faire émerger les similitudes des problèmes traités et l’intérêt qu’il y avait à de mettre en place un collectif pour les résoudre. L’accompagnement des enseignants est une nécessité pour favoriser l’appropriation des différents dispositifs permettant la mise en place de nouvelles pédagogies et des outils à disposition des accompagnants pour provoquer et/ou soutenir ces initiatives. Une cohérence des actions de formation avec l’objectif commun d’amplifier les démarches d’évolution des méthodes d’enseignement était recherchée.

Un environnement propice

Une fois le diagnostic posé et partagé, il fallait assurer le soutien institutionnel et donner une dimension territoriale à la démarche afin d’avoir un impact réel sur les pratiques et permettre les conditions de disponibilité et de reconnaissance pour les personnels impliqués, accompagnants et responsables de formation en particulier. La ComUE Lille Nord de France a assuré un pilotage territorial en impliquant tous les établissements membres :

  • l’Université de Lille
  • l’Université Polytechnique Hauts-de-France
  • l’Université d’Artois
  • l’Université du Littoral Côte d’Opale
  • l’Université Catholique de Lille
  • l’Institut Mines Télécom Lille-Douai
  • l’École Centrale de Lille

Des projets en cours et en lien avec la transformation pédagogique ont aussi facilité et rendu visible le fonctionnement du réseau CAPTE comme la mise en place de nouveaux espaces d’apprentissage :

  • salles actives
  • espaces de coworking
  • etc.

Il en a été de même pour le co-pilotage partagé entre :

  • la coordinatrice du réseau des Vice-présidents formation
  • le Vice-président en charge du numérique de la ComUE Lille Nord de France

appuyés par les instances regroupant les différents établissements membres.

La mise en commun de compétences

Les objectifs du projet étaient de stimuler la production d’une offre de formation transférable et un modèle organisationnel pour les établissements. Cet objectif a nécessité la mise en commun et la montée en compétence des accompagnants. Au total, 7 formations mutualisées à destination des accompagnants ont pu être délivrées. Ces formations, proposées par les accompagnants eux-mêmes, ont pu être montées et dispensées rapidement grâce au mode de gestion agile qui facilite le travail en réseau.

La communauté a également organisé et animé le séminaire régional "run.2017 : rencontres universitaires : pédagogie et numérique", qui a rassemblé 120 inscrits et 90 participants.

En parallèle, des retours d’expérience ont été produits sous la forme de capsules vidéos de 3 minutes en moyenne, ancrées dans les disciplines mais rattachées à un type de dispositif partagées sur Canal-U (chaîne CAPTE) :

  • nouveaux espaces d’apprentissage
  • classe inversée
  • utilisation de Q.C.M.
  • etc.

L’objectif était de comprendre :

  • pourquoi ces dispositifs avaient vu le jour ?
    • comment ils s’organisaient ?
    • quels en ont été les effets ?

pour les valoriser auprès des collègues enseignants, les utiliser comme supports de communication ou comme illustration.

Une acculturation nécessaire

L’action du réseau CAPTE a permis aussi de mettre en lumière un certain nombre d’écueils qui doivent être identifiés pour mieux les intégrer dans le travail de la communauté.

En effet, le travail collectif nécessite une clarification sur les objectifs recherchés en commun ainsi qu’une acculturation sur les termes employés et les pratiques déployées. Cette acculturation est une condition sine qua none de relations de confiance et de partage nécessaires à l’action en commun.

Lors d’une session de travail dédiée à l’auto-évaluation du réseau, ses membres l’ont tout de suite qualifié d’un espace "favorisant une démarche collaborative". La construction de relations de confiance a nécessité du temps et il a fallu aussi faire la preuve de l’utilité du réseau vis-à-vis des besoins et des attentes de ses membres.

Par ailleurs, des progrès restent encore à accomplir, en particulier en ce qui concerne le partage de ressources. Les membres du réseau n’ont ainsi pas souhaité mutualiser à un endroit unique les ressources des formations qu’ils mettent en place à destinations des enseignants. Cependant, ils les ont largement communiquées aux accompagnants ayant assisté à leurs formations.

Ce bilan positif a renforcé la volonté de poursuivre le travail en commun autour de nouvelles actions à destination des accompagnants, enseignants et étudiants dont une nouvelle édition du séminaire "run.2018", qui se tiendra le 8 novembre prochain, est un des éléments. Cette rencontre, la 2ème organisée par le Campus numérique de la ComUE Lille Nord de France en collaboration avec le réseau CAPTE, aura pour thème : "Comprendre, adapter, personnaliser ? Apports des Learning Analytics pour l’enseignement et les apprentissages".

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom