Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Sophie Bailly

Articles de cet auteur (2)

  • Apprendre à écrire en anglais scientifique dans le secteur Lansad en master : quelles aides pour l’autonomisation des étudiants ?

    Etant donnée la diversité croissante des publics de l’université et leurs hétérogénéités linguistiques et langagières, le cours d’anglais scientifique du master didactique des langues/fle de l’Université de Lorraine (UL) se présente depuis 2014 sous la forme d’un dispositif d’apprentissage autodirigé avec soutien. Les étudiants peuvent aller à leur rythme et bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Pour valider ce cours, les étudiants doivent rédiger un texte scientifique long en anglais dans leur discipline, de manière autorégulée et à l’aide d’une variété de ressources mises à leur disposition en appui sur la plateforme de cours de l’UL. Les résultats indiquent que les étudiants ont trouvé ce cours difficile mais que les aides à l’implication et l’accrochage à la tâche demandée, ingrédients importants de l’autorégulation, ont été efficientes.

    Mots-clés : aide à l’apprentissage ; rédaction scientifique en anglais lansad ; apprentissage autodirigé avec soutien.

    2 décembre 2020 par Sophie Bailly, Véronique Lemoine-Bresson RIPES 252 visites 0 commentaire
  • Littéracies universitaires : accompagnement et autonomisation dans l’apprentissage des écrits de et à l’université

    La question des littéracies universitaires, dont l’orthographe varie selon le contexte de production, préoccupe les chercheurs depuis plus de trente ans (Hayes et Flower, 1986) et s’installe dans le monde francophone et lusophone avec les travaux de Rinck et al. (2015). Des chercheurs comme Boch et Grossman (2001), Rinck (2006) ou plus récemment Lopes Dias Ignácio Rodrigues (2016) ont largement décrit la question de l’identité de l’auteur ainsi que les processus et les composantes qui sont à l’œuvre dans les écrits à l’université, comme l’argumentation, la polyphonie, la pratique de la citation. Associées à la problématique de l’accompagnement et de l’autonomisation des étudiants dans le développement complexe de la lecture et l’écriture académique, les littéracies universitaires donnent des pistes intéressantes pour mettre en place des dispositifs d’enseignement pour tous.

    27 novembre 2020 par Sophie Bailly, Véronique Lemoine-Bresson RIPES 287 visites 0 commentaire