Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Campagne FormIC : la revanche des (Ingénieur·es) Citoyen·nes

Un article repris de https://isf-france.org/node/1543

un articlerepris du site ingénieurs sans frontières, une publication sous licence cc by sa nc

L’ingénieur·e citoyen·ne : une introduction

Dans notre société, l’ingénieur·e occupe une position d’expert·e de la technique, souvent présentée comme neutre. A l’inverse, l’ingénieur·e citoyen·ne, intégrant les valeurs de justice sociale et environnementale à son action, est un·e médiateur·rice des choix techniques qui participent à la construction de la société.

Une campagne crescendo

La campagne est pensée pour suivre la prise de conscience des élèves-ingénieur·es vis-à-vis de leurs formations (voir frise ci-contre). Ainsi, les actions du début d’année s’appuient notamment sur les campagnes EAD1, comme AlimenTerre ou le Festisol. Ces campagnes sont rattachées aux réflexions du comité sur les formations des ingénieur·es et leurs limites pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux actuels.

Une campagne organisée pour et avec les Groupes Locaux (GL)

Pour mettre en place cette campagne, différents temps forts sont définis sur l’année. Afin d’introduire chacun d’entre eux, une réunion de lancement est organisée avec les groupes intéressés. A la fin du temps fort, lors du Retour d’Expérience, les GL montrent l’impact de leurs actions dans leurs écoles, donnent leur avis, proposent des améliorations etc.

A noter que les GL ne sont pas tenus de suivre strictement la chronologie, ils peuvent l’adapter selon leurs besoins.

Un accompagnement personnalisé peut être mis en place auprès des GL qui le souhaitent2.

Lancement du premier temps fort : l’Apostrophe pour une ingénierie citoyenne

L’Apostrophe, en interpellant par des phrases clivantes, permet de créer une dynamique d’échange à la fois entre les membres du GL et au sein de l’école. Elle se pense comme une introduction au débat sur l’ingénierie citoyenne.
Cet outil a été présenté, courant octobre, aux GL ainsi qu’aux organisations avec lesquelles FormIC souhaite porter son plaidoyer (Ingénieur·es Engagé·es, Together for Earth, Pour un réveil écologique, ...).

Treize groupes intéressés ont été recensés à ce jour mais il est possible de rejoindre la dynamique à n’importe quel moment de l’année.

Ce qui reste à venir

Dès janvier 2021, les GL seront amenés à réfléchir et débattre sur le lien entre la formation et la gouvernance de leur école (l’Observatoire des formations citoyennes3 et différents outils seront alors mobilisés). Cela leur permettra de s’approprier ces thématiques et de perpétuer la dynamique les années suivantes.
Autour d’avril est prévu le week-end de formation sur les thématiques FormIC, ouvert à tou·tes les membres de la fédération et aux organisations listées précédemment.

Finalement, la campagne est pensée pour être au service du plaidoyer, afin de transformer durablement le contenu et la gouvernance des formations en ingénierie. Elle doit permettre d’interpeller son administration, pour ensuite présenter des revendications soutenues nationalement par le comité. D’où la représentation multi-scalaire du plaidoyer ci-contre.

1 Campagnes portées par l’équipe Éducation au Développement d’ISF

2 N’hésitez pas à contacter le comité via l’adresse contact.formic@isf-france.org pour en en savoir plus.

3 Plus d’informations sur : http://observatoiredesformationscitoyennes.org/

5 février 2021
Nathan Coutable et Fédora Accoca-Pidolle, membres du comité FormIC
Thématique
Gouvernance
Catégorie
Échanger et débattre
Campagne
L’ingénieur.e citoyen.ne c’est moi ?
Partager sur Facebook Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Partager sur Twitter
Partager sur Google Plus Partager sur Google+

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom