Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Dossier : Handicap, un défi pour la société

Un article repris de https://theconversation.com/dossier...

Rentrée scolaire en 2016 dans un lycée de Caluire-et-Cuire (région lyonnaise), en pointe sur la question de l’inclusion AFP/Philippe Desmazes

« Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l’accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté ». Voilà ce que proclamait en 2005 la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Quinze ans après, la réalité du terrain correspond-elle vraiment à ces principes ? Alors qu’Emmanuel Macron doit présider ce mardi 11 février la Conférence nationale du handicap, le collectif Handicaps fédérant 47 associations pointe des inégalités persistantes au quotidien.

« Chaque jour, des enfants ne peuvent accéder à une école, des travailleurs doivent quitter leur entreprise car les logiciels utilisés ne sont pas adaptés, des personnes ne peuvent aller où elles veulent en raison de multiples obstacles »,

énumère-t-il dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche, tandis que Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, répond que la méthode du gouvernement « porte ses fruits ».

Dans ce contexte, nous vous proposons de relire les analyses de nos auteurs sur l’école inclusive, l’accès au marché du travail et le discours sur la différence. Un recul de la recherche précieux pour comprendre que les écueils ne résident pas seulement dans les moyens mais aussi dans les mentalités.

La France est-elle vraiment en marche vers l’école inclusive ?

En 2006, l’ONU posait ainsi un « droit à l’éducation sans discrimination », clé de voûte morale de l’idéal inclusif. Shutterstock

En 2004, il y avait 37 000 élèves en situation de handicap dans le secondaire. Ils sont aujourd’hui 140 000 environ. Mais derrière les chiffres se pose la question de leur réelle intégration.

L’école inclusive peut-elle profiter à tous les élèves ?

Les enfants scolarisés dans une classe inclusive seraient moins enclins aux préjugés. Shutterstock

Une école ouverte à tous, est-ce une chance pour les jeunes souffrant de handicap ? Peut-être. Mais les autres élèves peuvent aussi en tirer des bénéfices, comme le montre un panorama de la recherche.

Recherche de stage et d’emploi : faut-il révéler son handicap ?

En entretien, certains jeunes évoquent les compétences que l’expérience du handicap leur a permis d’acquérir. Shutterstock

En déclarant leur handicap, les jeunes ont droit à des aménagements de poste. Mais certains redoutent d’être stigmatisés. Le point à l’occasion de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées.

Ils sont malades de longue durée et ils travaillent

Dix millions de personnes, en France, exercent un emploi malgré un cancer, un diabète, le VIH ou une hépatite. adelin preda/Unsplash

Dix millions de personnes exercent un emploi tout en étant suivies pour une affection longue durée. Un management humaniste permettrait de mieux les intégrer et serait profitable à tous les salariés.

Intégration des personnes autistes : un atout pour l’entreprise

La capacité des personnes autistes à voir le monde différemment peut constituer un atout pour les entreprises qui savent les valoriser. Shutterstock

Les personnes autistes ont des qualités à part. Certaines entreprises l’ont compris, et se sont adaptées pour valoriser leur potentiel via des business models innovants, dont tout le monde sort gagnant.

Favoriser le retour au travail après un cancer ou un handicap : encore un (gros) effort

Les femmes ont davantage de difficultés que les hommes à garder leur emploi à la suite d’un cancer ou de la survenue d’un handicap. Cathryn Lavery/Unsplash

Il est plus difficile de garder son emploi après un cancer ou un handicap, ou d’en retrouver un. Les propositions des candidats à la présidentielle sont trop modestes au vu de l’ampleur du phénomène.

Comment les contes parlent de handicap aux enfants

Derrière le merveilleux des péripéties de leurs héros, les contes peuvent interroger la différence et l’intégration sociale. Shutterstock

Si la plupart des contes s’achèvent heureusement, ils abordent aussi sous couvert de merveilleux les questions de handicap et de différence qui préoccupent les enfants. Trois exemples de classiques.

The Conversation

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom