Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

via Distances et Médiations des Savoirs : Sept revues sœurs, sept contributions internationales à la formation à distance, petite suite allegro

Un article repris de http://journals.openedition.org/dms/4066

Un articlerepis de la revue Distances et Médiations des Savoirs, une publication sous licence CC by sa

À l’automne 2018, nous avons publié un numéro bien particulier — Sept revues sœurs, sept contributions internationales à la formation à distance [1], qui s’inscrivait dans une longue pratique internationale de D&S/DMS, mue par la volonté de régulièrement élargir, faire connaître et partager des recherches et des pratiques – tous rôles inhérents aux revues scientifiques – au-delà de l’habituel rayonnement de notre revue délibérément et essentiellement francophone.

Nous avions sollicité six revues internationales afin qu’elles nous adressent un, et un seul article choisi parmi leurs publications des quinze dernières années, pour son caractère marquant à l’époque de sa publication. Il n’était nulle question d’un quelconque facteur d’impact, du nombre de citations ou d’autres critères statistiques [2], mais plutôt de partager des avis nuancés et réfléchis avec les rédacteurs en chef des revues qui les avaient publiés. Chacun des textes retenus devait en outre être précédé des commentaires du rédacteur en chef exprimant les raisons de son choix.
« Nous aimerions qu’à l’occasion d’un numéro spécial, publié quinze ans après les débuts de D&S/DMS, vous choisissiez un article publié dans votre propre revue au cours des quinze dernières années, traitant d’un sujet dont vous estimez qu’il était, et qu’il est encore pertinent à l’époque, et pourrait (mais pas nécessairement) l’être encore dans le futur ».

La demande aux rédacteurs en chef était ainsi formulée :

« Nous aimerions qu’à l’occasion d’un numéro spécial, publié quinze ans après les débuts de D&S/DMS, vous choisissiez un article publié dans votre propre revue au cours des quinze dernières années, traitant d’un sujet dont vous estimez qu’il était, et qu’il est encore pertinent à l’époque, et pourrait (mais pas nécessairement) l’être encore dans le futur ».

La seconde partie de la requête adressée aux six revues internationales – et à DMS soi-même – suggérait que le sujet traité dans l’article retenu pouvait être encore pertinent aujourd’hui, mais pas nécessairement. Il peut en effet y avoir des travaux pionniers à un moment donné, qui ouvrent des voies et qui laissent ensuite la place à d’autres développements, ou qui sont rendus caducs, notamment dans notre champ, par les évolutions technologiques rapides qui ont marqué l’enseignement à distance (tout comme l’enseignement en présence, d’ailleurs). Et nous avions dès ce numéro 23, demandé à deux chercheurs, Clément Dussarps et Emmanuelle Voulgre, de faire une lecture des textes que nous avions reçus, précisément dans cette perspective : que pensaient-ils de la postérité des textes en questions ? On retrouvera leurs avis, texte par texte, dans le numéro 23 en question, [3] et [4].

Il s’agissait alors d’une conversation, d’un échange entre communautés de chercheurs et de praticiens de l’enseignement à distance, telles que les revues les représentent, leur permettent de diffuser leurs travaux, que ces communautés aient en commun un environnement géographique, comme l’Asie, l’Amérique du Sud, une langue, une fréquentation privilégiée de certaines conférences, comme EDEN, l’ICDE…

Automne 2019

Notre objectif aujourd’hui est d’interroger la continuité et la pérennité de thèmes que les six rédacteurs en chef (sept avec DMS) ont jugés déterminants dans leurs propres publications ces quinze dernières années. Certains des articles témoignaient d’une rupture dans des pratiques ou des dispositifs, d’autres développaient ce que ces ruptures avaient apporté, c’est-à-dire une innovation aboutie, d’autres s’inscrivaient dans une perspective plus large, économique, sociale et politique. Ces mêmes ruptures et développements sont-ils toujours l’objet d’interrogations, sujets de recherche ? Ont-ils disparu, se sont-ils résorbés ou, au contraire prospèrent-ils entre les mains des praticiens et sous la loupe des chercheurs aujourd’hui ? Ou le pourraient-ils ?

Aussi, toujours en nous affranchissant de toute approche statistique, sommes-nous partis à la recherche des thèmes abordés par les auteurs choisis pour DMS 23, dans les publications les plus récentes possible, en 2018 ou 2019 (autrement dit, des travaux réalisés d’à peu près 2016 à aujourd’hui), dans des revues internationales en ligne et en accès libre [5].

Bien loin de nous l’idée de faire une exploration exhaustive des revues portant sur l’enseignement à distance en 2019. En langue anglaise – international exige, mais les revues n’émanent pas toutes de pays anglophones — il y aurait environ 70 revues actives abordant notre champ. Or bon nombre ne sont pas en accès libre et ouvert.

Il s’est donc plus modestement agi de repérer si des articles s’inscrivant dans les thèmes des textes de DMS 23, ou dans leurs prolongations, avaient été récemment publiés dans celles des revues qui sont en accès libre, quel que soit le pays de publication. Nous avons d’une part puisé dans la liste des revues du DOAJ, de Persée, et d’autre part vérifié ligne à ligne les listes de revues établies par certaines universités (américaines notamment [6]) ou autres organismes (voir note de bas de page 8). Toutefois, relativement peu de ces revues se révèlent porter de façon systématique sur l’enseignement à distance, et se concentrent souvent plus précisément sur les développements technologiques per se, plutôt que sur l’enseignement. Ce qui est parfois sensible dès le titre de la revue, qui peut d’emblée signaler qu’elle porte sur les « educational technologies ».

Rappel des thèmes en 2018

Nous rappelons ces thèmes ci-dessous, avec la date à laquelle ils ont été traités dans l’une ou l’autre des revues sollicitées. Ils relèvent exclusivement du choix des revues. Sept revues représentent un échantillon très restreint, et il n’est pas question ici de le considérer comme représentatif de l’ensemble des revues portant sur l’enseignement à distance. De même, les thèmes qui résultent des choix présentés dans DMS 23, ne peuvent prétendre être les sujets de recherche primordiaux de ces quinze dernières années partout dans le monde. Ils sont, pour chacun d’entre eux, un jalon important dans le développement de l’enseignement à distance, dans l’existence d’une revue donnée, et pour celle-ci, dans sa raison d’être de diffuser et de partager des savoirs.

- Le besoin de créer un sentiment d’appartenance à une communauté à distance (Building Sense of Community at a Distance, Alfred Rovai, 2002),

- la qualité en e-learning, vue du côté de l’apprenant (Quality in e-Learning from a Learner’s Perspective, Ulf-D Ehlers, 2004),

- l’expérience de l’apprenant : celle de l’isolement et de la connexion (i and Connection : The Experience of Distance Education, Penny Rush, 2015).

- l’évaluation du tutorat en Inde (Tutor-Marked Assignments : Evaluation of Monitoring in India, Ramesh Sharma et Mohana Rajesh, 2007),

- le métier du formateur en ligne (Formateur en ligne : vers un modèle d’action, Jacques Béziat, 2012),

- écrire la science : l’aide à apporter aux jeunes chercheurs qui doivent apprendre à « écrire » pour être publiés et pouvoir partager leurs travaux à distance (A Ladder of Publication : Scaffolding for emergent authors, Fred Lockwood, 2003),

- la notion d’ouverture et son rôle dans l’enseignement à distance (On the role of openness in education : A historical reconstruction, Sandra Peters et Markus Deimann, 2013,),

- une rétrospective d’un projet en Chine, l’élaboration de la "Ville apprenante" (A Historical Overview of China’s Learning City Construction : Since the 1990’s, Ye Zhonghai, Zhang Yong et Ma Lihua, 2015).

Aujourd’hui

Les résultats de l’exploration d’aujourd’hui, une fois encore, sont loin d’être exhaustifs. Ainsi 35 revues seulement sur 64 portant réellement sur l’enseignement à distance, se sont révélées être en « open access » et toutes ne pratiquent pas la double relecture par les pairs, ou autre système d’évaluation et révisions avant publication.

Certains thèmes échappent en se cachant sous d’autres habits, les revues payantes ont parfois présenté des résumés intéressant notre quête, mais nous ne sommes pas allés plus loin que le résumé. Toutes les revues n’ont pas toujours publié de nouveau numéro en 2019, et depuis cette exploration (avril-mai 2019) d’autres revues ont peut-être publié quelque texte correspondant aux thèmes, ou en publieront d’ici la publication du présent numéro 27 de DMS. À nos lecteurs de poursuivre…

Certains textes, à l’objet marquant lors de leur première publication, se révèlent en effet toujours d’actualité, et même fréquemment abordés ces deux dernières années. C’est notamment le cas des évolutions de la « communauté à distance », puissamment portée par les outils des réseaux sociaux. En voici quelques approches et études récentes [7].

Communauté à distance

- The Relationship between Teaching Presence and Student Course Outcomes in an Online International Population
Wendt Jillian (University of the District of Columbia, United States), Courduff Jennifer (Azusa Pacific University, United States)
In International Journal on E-Learning Volume 17, Number 1, January 2018, ISSN 1537-2456 Association for the Advancement of Computing in Education (AACE), Waynesville, NC USA, https://www.learntechlib.org/​p/​151904/​

- Older, online and first : Recommendations for retention and success
Stone Cathy (University of Newcastle, Australia, and the National Centre for Student Equity in Higher Education), O’Shea Sarah (University of Wollongong, Australia, and the National Centre for Student Equity in Higher Education)
In Australasian Journal of Educational Technology, 2019, 35(1). https://www.researchgate.net/​profile/​Sarah_Oshea3/​publication/​323546351_Older_online_and_first_Recommendations_for_retention_and_success/​links/​5a9d1b88a6fdcc3cbacda331/​Older-online-and-first-Recommendations-for-retention-and-success.pdf

- Everyone already has their community beyond the screen : Reconceptualising learning and expanding boundaries
Lee, Kyungmee (Department of Educational Research, Lancaster University)
In Proceedings of the 11th International Conference on Networked Learning, 2018, pp. 381-389. ISBN 9781862203372 http://eprints.lancs.ac.uk/​125047/​

- Ethical conduct of e-teachers in online learning community
Ng Alvin, F.S.S. (School of Education, Language and Communications, Wawasan Open University), Vigharajah et Chuah, K.M. (Faculty of Social Sciences andLiberal Arts, UCSI University),
In Pakistan Journal of Distance and Online learning 3(2), 01-12, (2017), https://pjdol.aiou.edu.pk/​wp-content/​uploads/​2018/​01/​01-Ethical-Conduct-of-E-learning.pdf

- The Offline Nature of Online Community
Berry, Sharla (California Lutheran University, United States)
In The International Review of Research in Open and Distributed Learning, (IRRODL), 20(2), 2019. https://doi.org/​10.19173/​irrodl.v20i2.3896, http://www.irrodl.org/​index.php/​irrodl/​article/​view/​3896/​5029

- Promoting a Sense of Belonging in Online Learning Communities of Inquiry
Peacock, Susi (University of West England), Cowan, John (Edinburgh Napier University).
In : Online Learning, [S.l.], v. 23, n. 2, June 2019. ISSN 2472-5730.
https://olj.onlinelearningconsortium.org/​index.php/​olj/​article/​view/​1488.

Intervenants, étudiants comme enseignants et tuteurs

En parallèle de la communauté, l’apprenant isolé ainsi que le point de vue de l’apprenant sur tout ce qui est proposé pour son plus grand bien, sont des objets d’étude bien d’actualité. De même, le tutorat, l’évaluation, parfois bousculés par le contexte technologique qui sous-tend le développement des réseaux sociaux, sont régulièrement réexaminés, questionnés dans leurs rapports à ces environnements changeants.

- Engagement et degré de satisfaction d’étudiants de FLE dans une activité d’écriture télécollaborative italo-espagnole
Desoutter Cécile (Università di Bergamo, Bergame, Italie) et Martin Justine (Universidad de Castilla-La Mancha, Ciudad-Real, Espagne).
In Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur (RIPES), 34(2), 2018, http://journals.openedition.org/​ripes/​1386

- Student perceptions of the effectiveness of formative assessment in an online learning environment
Obura Ogange Betty and Agak John, Odhiambo Okelo Kevin (Department of Educational Communication, Technology and Curriculum Studies), Kiprotich Peter (Department of Statistics and Actuarial Science, at Maseno University, Kenya),
In Open Praxis, vol 10, n° 1, 2018

- Cultural perceptions of online learning : transnational faculty perspectives
Buddhini Gayathri Jayatilleke (Centre for Educational Technology and Media, The Open University of Sri Lanka, Colombo, Sri Lanka)
Charlotte Gunawardena (Organization, Information, and Learning Sciences Program, University of New Mexico, Albuquerque, New Mexico, USA),
In Asian Association of Open Universities Journal, Volume 11 Issue 1, 2016, https://www.emerald.com/​insight/​content/​doi/​10.1108/​AAOUJ-07-2016-0019/​full/​html

- But What Do The Students Think : Results of the CUNY Cross-Campus Zero-Textbook Cost Student Survey
Brandle, S. (Kingsborough Community College United States), Katz, S. (Lehman College United States), Hays, A. (College of Staten Island United States), Beth, A. (Guttman Community College United States), Cooney, C. (New York City College of Technology United States), DiSanto, J. (Hostos Community College United States), Miles, L. (Hostos Community College United States), & Morrison, A. (CUNY School of Professional Studies United States),
In Open Praxis, 11 (1), 85-101. http://dx.doi.org/​10.5944/​openpraxis.11.1.932

Trois sujets proches au moins, le métier, la formation et l’évaluation des tuteurs et autres intervenants en ligne, sont directement les objets de revues sur l’enseignement à distance se spécialisant dans ce domaine précis, comme Contemporary Issues in Technology and Teacher Education, Hybrid Pedagogy : a digital journal of teaching and technology ou Journal of Educators Online.

Leurs articles sont a priori dans la longue continuation d’une préoccupation aussi ancienne que l’enseignement, fût-il en ligne ou en présence, et donc porte aujourd’hui des thèmes abordés et soulignés par l’une ou l’autre des sept revues de DMS 23.

Mais on trouvera aussi, bien sûr, ce thème dans des articles ponctuels d’autres revues :

- Réflexion sur la formation à distance des directeurs d’école en Guinée dans le cadre du projet RESAFAD
Crochet-Thery, Marie-Paule (Docteure en Sciences politiques, responsable du RESAFAD en Guinée de septembre 1996 à avril 2003
In Adjectif : Analyses et recherches sur les TICE, 2019 T2. Mis en ligne mercredi 17 avril 2019 http://www.adjectif.net/​spip/​spip.php?article491

Ou un projet de recherche, qui bien que concernant une période antérieure (1974-2016), envisage une analyse « des caractéristiques et des principales dimensions de l’encadrement à distance » prometteuse :

- La recherche sur l’encadrement à distance en enseignement supérieur
Béatrice Pudelko (TÉLUQ – Université du Québec)
In Distances et médiations des savoirs, 25 | 2019, mis en ligne le 11 mars 2019, http://journals.openedition.org/​dms/​3401

Également bien présentes en 2018, 2019, les recherches sur la notion de qualité, celle-ci s’appliquant à différentes étapes ou intervenants dans les dispositifs d’enseignement à distance.

- Critical Success Factors of E-Learning Systems : A Quality Perspective
Shahid Farid, Mubashra Qadir, (Department of Computer Science, BahauddinZakariya University, Multan, Pakistan), Moiz Uddin Ahmed (Department of Computer Science, Allama Iqbal Open University, Islamabad, Pakistan) and Muhammad Daud Khattak (Regional Director, Allama Iqbal Open University, Peshawar, KPK, Pakistan),
In Pakistan Journal of Distance and Online Learning, vol 4, n° 1, 2018, 01-20
https://pjdol.aiou.edu.pk/​wp-content/​uploads/​2018/​08/​1-critical-success-factors-1.pdf

- Five Elements That Impact Quality Feedback in the Online Asynchronous Classroom
Steele, John ; Holbeck, Rick (Grand Canyon University, Phoenix, Arizona, USA)
In Journal of Educators Online, vo1 5, n° 3, Dec 2018, https://files.eric.ed.gov/​fulltext/​EJ1199171.pdf

- Quality Frameworks and Learning Design for Open Education
Stracke, C. M. (Open University of the Netherlands),
In International Review of Research in Open and Distributed Learning, 2019, 20(2). https://doi.org/​10.19173/​irrodl.v20i2.4213, http://www.irrodl.org/​index.php/​irrodl/​article/​view/​4213/​5023

- Ensuring Quality by Utilizing ICT for Reforms in Management Education through ODL in India
Kapil Dev SHARMA (Former Principal, Government PG Commerce College, University of Kota, India),
In Asian Journal of Distance Education, vol 13, n° 2, pp 157-166, 2018, http://www.asianjde.org/​2018v13.2.Sharma.pdf

- Towards a Model of Quality Features for Mobile Social Networks Apps in Learning Environments : An Extended Information System Success Model
Malek Alksasbeh, Mohammed Abuhelaleh, (Al-Hussein Bin Talal University, Ma’an, Jordan), Mohammed Amin Almaiah (King Faisal University, Al-Ahsa, Saudi Arabia), Mohamed AL-jaafreh, Anas Abu Karaka (Al-Hussein Bin Talal University, Ma’an, Jordan),
In International journal of interactive mobile technologies, vol 13, n° 5, 2019, https://www.online-journals.org/​index.php/​i-jim/​article/​view/​9791

Open !

Puis, cette notion devenue un peu fourre-tout, l’ouverture et son rôle dans l’enseignement à distance, plus communément exprimée en anglais par « open », avec ses interprétations les plus diverses, de celle appliquée aux « Open universities », à celle caractérisant certaines formes d’accès à des ressources, des revues [8]

- What future(s) for distance education universities ? Towards an open network-based approach (¿Qué futuro(s) para las universidades de educación a distancia ? Hacia un enfoque abierto basado en la red)
António Teixeira (Universidade Aberta, UAb & University of Lisbon, UL, Portugal), Tony Bates (Ryerson University - The G. Raymond Chang School of Continuing Education, Canada), José Mota (Laboratory of Distance Education and eLearning, Universidade Aberta, Portugal)
In RIED. Revista Iberoamericana de Educación a Distancia 22(1), pp. 107-126. (2019), http://revistas.uned.es/​index.php/​ried/​article/​view/​22288/​18655

- Ecologies of Openness : Reformations through Open Pedagog
Ebba Ossiannilsson (Swedish Association for Distance Education)
In Asian Journal of Distance Education, 2018, vol 13, no 2, pp 103-119, http://www.asianjde.org/​2018v13.2.Ossiannilsson.pdf

- Using OER in Asia : Factors, Reforms and Possibilities
John Traxler (University of Wolverhampton, United Kingdom),
In Asian Journal of Distance Education 2018, vol 13, no 2, pp 7 -19, http://www.asianjde.org/​2018v13.2.Traxler.pdf

- Differentiation in Access to, and the Use and Sharing of (Open) Educational Resources among Students and Lecturers at Technical and Comprehensive Ghanaian Universities
Pete, J. (Tangaza University College of The Catholic University of Eastern Africa Kenya, Lecturer and Research Coordinator, School of Arts and Social Sciences, Tangaza university College), Mulder, F. (Open University of The Netherlands Netherlands, Emeritus UNESCO/ICDE Chair in OER at the Open University of The Netherlands), Oliveira Neto, J. (University of Sao Paulo Brazil), and Omollo, K. (African Health OER Network ; University of Michigan : Ann Arbor United States, Former Project Manager for the African Health OER Network, Ann Arbor, Michigan),
In Open Praxis, 2018, 10 (4), 405-421. doi :http://dx.doi.org/​10.5944/​openpraxis.10.4.917

- Wide Open Voices : Experiences of OER Course Developers
Brittany Dudek, Darci Duran, Tina Parscal (Colorado Community Colleges Online),
In Online Journal of Distance Learning Administration, Volume XXII, Number 2, Summer 2019, University of West Georgia, Distance Education Center, https://www.westga.edu/​~distance/​ojdla/​summer222/​dudek_duran_parscal222.html

- The Impact of Open Educational Resources on Various Student Success Metrics
Nicholas Colvard (University of Georgia, United States), C. Edward Watson (Association of American Colleges and Universities, United States), Hyojin Park (Ewha Womans University, South Korea),
In International Journal of Teaching and Learning in Higher Education, 2018, Volume 30, Number 2, 262-276 http://www.isetl.org/​ijtlhe/​ISSN 1812-9129, http://www.isetl.org/​ijtlhe/​pdf/​IJTLHE3386.pdf

Aménagement du territoire ?

D’autres thèmes, très circonscrits à un lieu, une politique, un contexte social, tel le texte concernant l’élaboration de la « Ville apprenante » en Chine, ne réapparaissent pratiquement pas dans les revues explorées, qui, d’une façon générale, accordent peu de place à ce type de réflexion, et se concentrent davantage sur les aspects pédagogiques et didactiques. Notons toutefois que l’on revient sur cette même « learning city » de Shangai dans DMS :

- L’Université ouverte de Shanghai au cœur de la ville intelligente
Emilie Rémond (Université de Valenciennes, Play Research Lab - Serre Numérique, CCI Nord GH, France)
In Distances et médiations des savoirs [En ligne], 21 | 2018, mis en ligne le 11 mars 2018, http://journals.openedition.org/​dms/​2112 ; DOI : 10.4000/dms.2112

Enfin, la question de savoir « écrire la science », de l’aide à apporter aux jeunes chercheurs qui doivent apprendre à rendre leurs travaux suffisamment compréhensibles tout en respectant les exigences d’un texte scientifique, pour être pouvoir être publiés et partager leurs travaux à distance. Si l’on sait les efforts dispensés dans le cadre d’ateliers d’écriture, comme ceux organisés par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et l’Institut de la Francophonie pour l’Ingénierie de la Connaissance et la formation à distance (IFIC) à partir de 2013 [9], cette question n’est guère présente dans les revues. Cependant, expérimenter et proposer des méthodes pour préparer les jeunes chercheurs comme les praticiens à rédiger pour la publication en ligne de leurs travaux semble une utile stratégie pour ces mêmes revues, spécialistes de la distance, de la mise en ligne.

A l’occasion d’une « trouvaille » au cours de cette expérience, ce court regard sur des articles ayant marqué ces quinze dernières années et leurs échos tout récents, nous notons, ce dont nous nous doutions quelque peu, qu’il peut être utile de remonter le temps beaucoup plus loin. Ainsi le montre cette recherche qui s’intéresse non pas aux prolongations d’un thème quinze ans plus tard, mais à une méthode qui prend naissance au quinzième siècle et inspire des chercheurs aujourd’hui.

Dans la mesure où l’objet extrait du quinzième siècle est un système de navigation, nous pouvons espérer poursuivre nos explorations sans trop errer…

- How can the Portuguese navigation system in the 15th century inspire the development of the model for project-based learning organizations ?
Hamid Hakamian, Mohammad Hossein Sobhiyah, Mohammad Aghdasi (University of Tarbiat Modares, Tehran, Iran), Mehdi Shamizanjani University of Tehran, Iran),
In Knowledge Management and E-learning vol 11, n° 1, 2019, 59-80, DOI.org/10.34105/j.kmel.2019.11.004, http://www.kmel-journal.org/​ojs/​index.php/​online-publication/​article/​view/​402

Une conclusion très ouverte

À l’issue de ces explorations de revues ayant un champ sensiblement similaire à celui de DMS, j’en ai proposé la lecture au comité de rédaction avant publication, afin qu’il les commente et complète. Ce qui donna lieu à quelques échanges, que je reproduis pour partie ci-dessous. En effet on constatera que diverses questions et suggestions de réponses sont abordées au cours de ces échanges, avec le conseil à l’auteure de les mentionner dans sa conclusion.

Il a paru beaucoup plus simple de donner la parole directement à celui qui les a formulées…

Le 25/06/2019 à 15 :55, martine vidal a écrit :

Chers amis,

Je vous soumets un premier jet du texte promis pour le prochain numéro de DMS, celui de l’automne. Il s’agit d’une petite conclusion aux sept articles proposés par les sept revues internationales, dont DMS.

Comme toujours, toutes les remarques seront bienvenues. Ne vous épuisez pas à corriger le texte – il s’agit d’une première version « martyre », j’ai surtout pris de temps de faire des recherches parmi les revues internationales concernant l’enseignement à distance — ce fut moins simple que je ne le pensais.

Je voudrais surtout votre avis sur la démarche, les révisions viendront ensuite.

Martine

Le 25/06/2019 à 22 :24, Pierre Mœglin a écrit :

Chère Martine,

Vous avez fait un gros travail, même si vous le présentez très modestement, et si, ainsi que vous l’indiquez très clairement dès le départ, vous n’avez pas pu consulter les 70 revues du champ. Entre parenthèses, le nombre de 70 m’a beaucoup surpris : j’aurais davantage parié pour une quarantaine...

Peut-être y aurait-il matière à ajouter une brève conclusion, laquelle pourrait être (au choix ou non) faite de considérations sur l’évolution des problématiques et la vie d’un champ disciplinaire et de commentaires un peu plus fournis sur cette notion de l’Open qu’à juste titre vous qualifiez de « fourre-tout ». Il y aurait sans doute beaucoup à dire sur ce qualificatif, outil de propagande britannique, mais investi (ensuite) de sens différents selon les contextes.

À propos de contexte, vous semblez vous étonner (très implicitement, car vous vous gardez bien de prendre position) du choix (chinois) de la thématique de la Smart City. Ce choix m’étonne moins. Les Chinois que je fréquente ces temps-ci n’ont, en effet, que cette thématique à la bouche, ces temps-ci. Signe après d’autres que le champ de la formation à distance est, dans ses évolutions, perméable aux évolutions politiques et sociales des pays où il intervient. Ce qui pourrait éventuellement faire (aussi) l’objet d’un petit point dans la conclusion.

Le 26/06/2019 à 12 :58, martine vidal a écrit :

Cher Pierre,

Mille mercis pour cette relecture encourageante si vite revenue malgré la traversée de la canicule sur le continent, et un bel orage avec pluie et vent sur l’île où je me trouve, qui reste bien fraîche.

Je suivrai vos conseils, et si d’autres me parviennent, je ferai une synthèse, comme il se doit. Mais nous avons le temps de quelques tempêtes supplémentaires.

Je voudrais éviter le risque passéiste, du style « on l’avait déjà bien vu », sans me lancer dans des développements des grandes et nouvelles tendances d’aujourd’hui, qui doivent être à présent du ressort des jeunes chercheurs.

Mais j’aborderai les points que vous suggérez pour la conclusion. Quant aux chinois... à vrai dire je m’attendais à trouver d’autres démarches similaires, ou approchantes, dans les revues. Mais je n’en ai pas repéré. Il y a vraiment une focalisation sur les intervenants (enseignant, tuteur, étudiant), les outils et le pédagogique (je fais court), et pratiquement rien sur le politique, la stratégie, etc.

Toutefois, je n’ai pas tout vu ! Sur les quelque 70 revues parcourues, un bon nombre émanent de relativement petites structures, colleges (dans le sens américain) ou écoles spécialisées, qui ont leur propre revue, plus ou moins scientifique, même si elles affirment recourir aux relectures par les pairs, et tout ce qui va avec. Avec l’objectif de promouvoir leur structure plutôt que le fond de l’affaire.

Certaines sont d’un niveau modéré, mais témoignent d’une grande volonté de partager, ou plutôt, peut-être, de montrer qu’elles font aussi bien que partout ailleurs, et même mieux dans leur adaptation à leur environnement propre. Enfin il y a un lot important hors « open access », contrôlé par Elsevier, Taylor and Francis, etc., mais la lecture de leurs sommaires ne montre pas de grande différence avec ce que les revues accessibles présentent.

Comme vous l’aurez lu, je suis restée dans le contexte exclusif des revues, sans aller sur les sites de ressources (HAL,...) afin de parler de revue (DMS) à revue.

Le 27/06/2019, à 10 :48, Pierre Mœglin a écrit :

Chère Martine,

Vous posez deux questions importantes :

1) Pourquoi « nos » revues traitent-elles si peu de questions de stratégie, de politique et d’économie (« Il y a vraiment une focalisation sur les intervenants [enseignant, tuteur, étudiant], les outils et le pédagogique [je fais court], et pratiquement rien sur le politique, la stratégie, etc.) ?

J’ai, sur ce point, une réponse (à confirmer ou infirmer) : c’est que ces questions sont désormais abordées hors du champ de l’éducation. En Chine et en Inde, davantage encore à Singapour, de plus en plus au Vietnam et en Australie, la question des « smart cities » est une question importante. Elle l’est aussi aux USA et au Canada, où des projets sont lancés avec plus ou moins de succès (par exemple, la Google City de Toronto). Or, dans les projets et réalisations de « smart cities », trois points reviennent en permanence : la sécurité (télésurveillance sophistiquée), la santé (monitoring) et l’éducation. Par exemple, dans l’île Maurice, une ville intelligente (sur le modèle de Singapour) vient d’être lancée qui donne la priorité au télé-enseignement universitaire. En France même, je connais plusieurs projets de ce type...

Mais qui parle de ces réalisations ? Les urbanistes et les sociologues, des économistes, des spécialistes d’ingénierie sociale… Quant aux pédagogues et spécialistes de l’éducation, ils restent sur la touche, parce que le champ s’est effectivement rétréci, parce que les aspects socio-politiques nous échappent… À nous d’essayer de l’élargir un peu (sur le modèle de ce qui s’est un peu fait sur les questions d’industrialisation de la formation)…

2) Vous évoquez la disparité des 70 revues, les visées auto-promotionnelles de certaines, la faible différence entre revues à accès payant et revues à accès libre, la portée plus ou moins internationale et régionale de certaines, tandis que d’autres n’ont de positionnement que local. Ces constats, chère Martine, demanderaient à être complétés, illustrés, organisés… Je rêverais d’une revue des revues, en français et en anglais, éventuellement assurée par un consortium international de chercheur.e.s dont nous pourrions assurer la responsabilité principale. Amitiés,

Pierre

Je reprends brièvement la parole, et le cours de ces échanges, pour très vivement inviter nos lecteurs à s’y joindre.

Référence électronique

Martine Vidal, « 23 | 2018 : Sept revues sœurs, sept contributions internationales à la formation à distance, petite suite allegro. », Distances et médiations des savoirs [En ligne], 27 | 2019, mis en ligne le 24 octobre 2019, consulté le 25 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/dms/4066 ; DOI : 10.4000/dms.4066

Licence : CC by-sa

Notes

[1On accèdera en ligne aux textes publiés dans ce numéro 23 de DMS ici : 23 | 2018 : Sept revues sœurs, sept contributions internationales à la formation à distance

[2Au risque d’être plus royaliste que le roi … Un article du journal Le Monde cite Richard Horton, directeur de la célèbre revue médicale The Lancet : « On devrait abolir le facteur d’impact », affirme Richard Horton ». L’article du Monde ajoute non sans amusement « Savoureux quand on sait que The Lancet trône au sommet de la hiérarchie des journaux qu’établit cet indicateur ». D. Larousserie (2019). « The Lancet », machine à cash à la pointe de la médecine. Le Monde, 14 août 2019, n°23200, p.16. https://www.lemonde.fr/festival/article/2019/08/13/the-lancet-machine-a-cash-a-la-pointe-de-la-medecine_5498948_4415198.html

[3Une lecture aujourd’hui des textes de 2004, 2007, 2013 et 2015, https://journals.openedition.org/dms/2753

[4Une lecture aujourd’hui des textes de 2002, 2003 et 2012, https://journals.openedition.org/dms/2664

[5« L’open access (ou aussi « libre accès », ou encore « accès ouvert ») à la littérature scientifique est un mode de diffusion des articles de recherche sous forme numérique, gratuite et dans le respect du droit d’auteur ». Cf. https://openaccess.couperin.org/

[6Divers organismes présentant des recensements (non exhaustifs) de revues, en notant qu’un certain nombre des revues citées ne sont plus actives, ou apparaissent plusieurs fois sous des variantes de leur nom :

http://www.mlmcpherson.com/distance-education-and-e-learning-journals.html

http://opac.acer.edu.au/DRDE/drde_acer_journalsites.html

https://usdla.org/resources/books-and-articles/

Education Resources Information Center (ERIC), U.S. Dept. of Education

Association for the Advancement of Computing in Education (AACE) Publications

https://depd.wisc.edu/html/mags3.htm

[7Les revues qui les ont publiés citent les articles de façons assez hétéroclites, certaines appliquant des normes de type APA, d’autres ne suivant aucune norme repérable, d’autres encore indiquant explicitement comment citer leurs articles. Devant la disparité qui résulterait de l’application de chacune des méthodes utilisées par chacune des revues, j’ai opté pour une description simple : titre en exergue, puis les auteurs, dont leur appartenance, puis les références de la revue (date de publication) et un lien vers l’article.

DMS, qui utilise la norme APA adaptée au français, rencontre d’ailleurs quotidiennement ce problème d’harmonisation des références, et souhaite ardemment que les auteurs qui lui soumettent des textes pour publication suivent les consignes accessibles à : https://journals.openedition.org/dms/75#tocto1n4

[8Dans le dernier article de la série estivale 2019 du journal Le Monde « Sous l’empire des revues », on note une déclinaison d’ « open access » à laquelle DMS n’adhère pas : « Avec ses sept revues et sa base de plus de 200 000 articles, PLoS constitue désormais un acteur majeur de l’édition scientifique. Et l’open access est l’enjeu central du moment. Tous les grands groupes ont lancé des revues ouvertes : les coûts d’édition reposent non plus sur les lecteurs, mais sur les auteurs qui payent pour publier. Les publications classiques sont passées au modèle hybride, proposant donc aux chercheurs de payer pour offrir leur article à la lecture des non-abonnés. « Ils gagnent sur les deux tableaux, un scandale », soupire Harold Varmus [Prix Nobel de médecine et directeur des Instituts de la santé américains (NIH) entre 1993 et 1999. (NDLR)]. Changer intégralement de système ? » Herzberg, N. (2019), « arXiv », le pionnier de l’ère numérique, Le Monde, 21 août 2019, n°23206, p.18. https://www.lemonde.fr/festival/article/2019/08/20/arxiv-le-pionnier-de-l-ere-numerique_5500993_4415198.html

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom