Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Minute de l’innovation pédagogique : l’évaluation entre pairs à IMT Mines Albi

L’évaluation entre pairs, cela permet vraiment de fluidifier la mécanique des fluides ?

La question s’est posée à l’enseignante de cette matière, confrontée à des élèves qui se perdent dans les méandres physiques et mathématiques de la discipline, et se découragent de ne pas trouver comment s’approprier le sujet. Elle a remplacé le TD classique par –entre autre- une évaluation entre pairs. Le résultat, sur 2 années consécutives : des élèves plus engagés dans leur apprentissage, qui prennent confiance dans leurs compétences et se sentent prêts à affronter l’examen final ; une enseignante qui a trouvé un nouveau plaisir à enseigner ; et une approche pédagogique qui diffuse dans l’école.

Pour qui ?
Ce cours s’adresse à des élèves ingénieurs en apprentissage. Ils suivent un parcours “hybride“ : des cours à l’école, des périodes en entreprise, mais également des cours à distance, en e-learning. Chaque année, une cinquantaine d’apprentis s’engage pour les 3 ans de formation. Et ce cours de mécanique des fluides a lieu en 2e année d’école (soit un niveau M1).

Avec qui ?
L’enseignante a fait appel à l’ingénieure pédagogique de l’école : elle était inquiète des difficultés des élèves dans son cours de mécanique des fluides, elle craignait qu’ils ne progressent sur aucun sujet du “programme“. Et pourtant, il ne s’agissait pas d’alléger le cours, ni de baisser les exigences sur les compétences à acquérir.
A deux, on réfléchit mieux ! Elles ont identifié la difficulté majeure : les élèves ne savent plus où ils en sont, entre les phénomènes physiques, leur traduction mathématique… il faut à la fois les aider à clarifier ce qui relève de l’un ou de l’autre ; et les aider à apprendre en leur permettant d’aborder les problèmes sous des angles différents et complémentaires.

Comment ?
Finalement, c’est une séance de e-learning qui permet aux élèves de passer un cap : tout se passe sur la plateforme pédagogique de l’école, une Moodle. 3 temps pour avancer :

  1. D’abord, des vidéos qui détaillent la façon de résoudre un problème de mécanique des fluides : en fait, on cherche à séparer ce qui relève de la physique (comment ça coule ?), ce qui relève des maths (comment je le modélise), ce qui relève des étapes de résolution (dans quel ordre je fais tout ça). La méthodologie est détaillée, point par point : un rappel de cours utile, d’après les retours des élèves.
  2. Puis l’évaluation entre pairs : un exercice à faire, à déposer sur moodle ; puis chaque participant reçoit 4 exercices d’autres élèves, à expertiser. Les élèves prennent successivement des rôles différents (produisent l’exercice, expertisent ceux de leurs camarades). Ils voient le problème sous plusieurs angles, consolident leur compréhension, et augmentent leur confiance : ils sont capables de donner un avis sur les productions de leurs camarades.
  3. Enfin, auto-diagnostic final : pour que chacun fasse le point sur « qu’est-ce qui est clair pour moi », « qu’est-ce qui reste obscur », et « qu’est-ce que ça m’a apporté, cette façon de travailler ». C’est le moment « réflexif », une occasion de regarder le chemin parcouru.

Evaluation entre pairs, des conseils de mise en œuvre ?
Pour cela, le mieux est… de regarder la vidéo ;-)

Et pour quels résultats ?
Pour les élèves : ils sont sortis de cette situation de “blocage“, tout n’est pas nécessairement lumineux pour eux, mais ils soulignent l’intérêt de comparer leurs travaux à ceux des autres, ils deviennent capables de poser des questions pertinentes, ils s’appuient sur les vidéos pour ancrer les méthodes de résolution… et depuis la mise en place de ce parcours, la validation du module se fait dans de meilleurs conditions.

L’enseignante constate que les élèves sont plus en confiance, elle comprend mieux où se situent leurs difficultés et a maintenant des outils pour s’adapter à des publics différents, et puis… elle corrige beaucoup moins de copies, elle est passée à un rôle d’accompagnatrice et de soutien des progrès de ses élèves.

Et pour l’école : grâce au retour d’expérience de l’enseignante, aux essais d’autres collègues, l’évaluation entre pairs est une approche qui se diffuse dans différents cours, sur des petits groupes ou des promos complètes (jusqu’à 200 étudiants).

Licence : CC by-sa

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom