Innovation Pédagogique et transition
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Le débat mouvant, fiche de Prospective lab

17 novembre 2023 par GatienBataille Ressources 668 visites 0 commentaire

Un article repris de https://www.prospectiv.be/?MiseEnDe...

Le débat mouvant

Description courte / utilité en une phrase Une technique simple pour lancer un débat et révéler la complexité "cachées" des sujets
Objectif principal Pour identifier la pluralité de points de vue dans le groupe et les éventuelles zones de tension.
Résumé du déroulé L’animateur.trice du débat propose une phrase/affirmation qui doit être suffisamment clivante pour que tous.tes les participant.es se positionnent physiquement, soit en accord avec la proposition (d'un côté), soit en désaccord (de l'autre côté). S'ensuit alors un débat argument / contre argument pour essayer de convaincre les personnes "d'en face" de changer d'avis. Durant toute la durée des échanges les participant.es sont donc libres de changer de camp si un des arguments est convaincant. Une fois les arguments / discussions épuisées, on passe à la question suivante.
Contextualisation de cette méthode avec la prospective (comment introduire la méthode) Le débat mouvant permet d'éclairer une situation de départ ou imaginée en rendant visible la pluralité des points de vue (multidisciplinarité) et les zones d'accords et de désaccords. Il permet aussi d'explorer des hypothèses et de voir comment le groupe y réagit.
En choississant bien les propositions, il peut aussi permettre à chacun.e de se positionner par rapport à sa zone de responsabilité.
Taille du groupe
  • De 6 à 12 personnes
  • De 13 à 30 personnes
  • Plus de 30 personnes
Durée
  • 30 à 60 min
  • 60 à 120 min
Difficulté Il est préférable de l'avoir déjà vécu
Ingrédient.s concerné.s
  • La pluridisciplinarité
  • La zone de responsabilité
Étape.s concernés.s
  • Identifier les zones de tensions
  • Émettre des hypothèses
Déroulé détaillé Préparation :
  • trouver des affirmations clivantes, c’est-à-dire une phrase simple résumant une position sur un sujet dont on suppose qu’elle divisera le groupe en « Pour » et « Contre ».
  • prévoir un.e secrétaire qui prendra note des questions, idées, doutes, infos à creuser...

Animation :

  • Rassembler les participants debout et groupé,
  • Proposer l’affirmation et enjoindre les participants à choisir leur camp par rapport à une ligne au sol divisant l’espace en 2 parties devant l’animateur.
  • Laisser 1mn pour choisir son camp. Expliquer que chaque camp aura alternativement la parole pour exposer un argument.
  • Les personnes convaincues peuvent changer de camp, et sans honte, vu que normalement tout le monde souhaiterait se mettre en milieu, les choses n’étant pas noires ou blanches.
  • Les personnes ne pourront prendre la parole qu’une seule fois.
  • Et l’animateur n’a ensuite plus qu’à distribuer la parole et couper le débat mouvant une fois le temps écoulé, ou bien toutes les personnes dans le même camp ou bien quand les arguments se répètent.
Conseils de mise en œuvre et pièges à éviter Dans un débat, nous cherchons souvent à vouloir une parole libre et fluide, sans contraintes.
  • C’est une bonne intention ET un choix d’animation contre-productif
  • car la Loi de la jungle s'applique : auront accès à la parole les lions, pas les gazelles

Lions > en général les hommes, blancs, ventrus, (costard-cravate), vieux, riches, diplômés, anciens
Gazelles > en général les femmes, personnes de "couleurs", jeunes, pauvres, sans diplômes, nouveaux

Ca s’appelle les rapports de domination et ils sont permanents (on ne peut y couper)
Il va falloir casser les codes des « Lions » en posant des contraintes sur la parole pour pouvoir laisser les "gazelles" s'exprimer.

Les contraintes que l'on peut instaurer

  • sur le temps de parole —> un peu compliqué à mettre en place, cela devient vite du chronométrage
  • sur la prise de parole (bâton)
  • obliger à parler en JE (responsabilité)
  • nombre de prises de parole par personne
  • prise de parole alternée (homme/femme...)
  • alterner argument / contre-argument
  • S'il y a vraiment beaucoup de participants : faire du "face à face" : chacun discute avec la personne en face du camp d’en face
Variantes et bonifications
  • Une variante consiste à donner la parole à celles et ceux qui changent de camp, pour en comprendre les raisons.
  • Une autre variante est appelée « rivière du doute » : on rajoute un espace au centre pour celles et ceux qui ne parviennent pas à prendre position sur une berge ou une autre. Chaque berge cherche alors à convaincre les personnes prises au doute.
  • Une autre variante vise à laisser un temps de préparation en petits groupes dans chaque camp avant l’échange d’arguments entre les 2 camps. Cela peut permettre à chacun d’avoir des arguments à donner. Cela créé en même temps une cohésion au sein de chaque camp mais rendant les changements de camp plus difficile.
  • Une autre encore à écouter d’un bloc tous les arguments préparés par un camp puis par l’autre puis se réunir à nouveau au sein de chaque camp pour fournir réponses et questions face aux arguments du camp d’en face. Et puis tellement d’autres variantes combinant et complexifiant les variantes proposées ici !
  • Une dernière consiste à inverser les camps pour et contre : quels arguments à donner ? Cette variante demande aux participants de jouer le jeu : une fois les camps inversés ils doivent rester à leur place.
Matériel nécessaire
  • Une grande salle ou un espace ouvert (en extérieur par exemple, prévoir une sono).
  • Du scotch pour marquer la limite au sol
Auteur de la fiche Gatien Bataille
Licence associée cet ressource réutilisable librement (CC ou autre)

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom