Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

L’importance de former les tuteurs et tutrices pour améliorer leurs interventions pédagogiques auprès des apprenantes et apprenants en ligne

12 février 2021 par mmlemieux GRIIP 529 visites 0 commentaire

Un article repris de https://pedagogie.uquebec.ca/veille...

L’importance de former les tuteurs et tutrices pour améliorer leurs interventions pédagogiques auprès des apprenantes et apprenants en ligne

Auteur(s)

mmlemieux
mer 10/02/2021 - 10:22

Numéro

Article

Pitsoane, Enid & Lethole, Patricia. (2020). Exploring e-tutors’ views on in–service training for online student support : a professional development analysis. Open Learning : The Journal of Open, Distance and e-Learning. 1-12. https://doi.org/10.1080/02680513.2020.1801404

Résumé

L’étude choisie porte sur la formation des tuteurs et des tutrices en ligne et les aspects qu’elle doit recouvrir dans le but d’améliorer leurs interventions pédagogiques. Suivant une démarche phénoménologique, les auteurs de l’article ont mené une enquête auprès du personnel tuteur de l’UNISA* afin de recueillir leurs réactions et témoignages à la suite d’une formation suivie dans le cadre de leur développement professionnel.

Cette démarche découle des constats mentionnés dans la littérature qui stipulent que les personnes tutrices sont peu formées et outillées à assumer adéquatement leur rôle de facilitateurs des apprentissages en ligne. Ce manque de formation a notamment été traduit par une insuffisance des connaissances suivantes et sur lesquelles il importe d’orienter la formation du personnel tuteur : (1) le rôle même des personnes tutrices en ligne, (2) les théories entourant les principes d’andragogie et de pédagogie (par exemple l’importance de la théorie constructiviste et de ses dérivés), (3) l’environnement d’apprentissage numérique, (4) l’utilisation et l’intégration optimales des technologies dans l’environnement d’apprentissage.

Au cours des entrevues menées, les réponses empiriques recueillies ont révélé les lacunes suivantes : la formation n’était axée que sur l’utilisation des outils technologiques et de la plateforme de communication institutionnelle (myUnisa). Les théories d’enseignement-apprentissage susceptibles de renforcer la tâche d’encadrement des tuteurs et des tutrices ont été éclipsées lors de la formation : les participantes et participants n’étaient pas en mesure d’expliciter le cadre théorique qui a orienté la formation et n’ont fait aucune allusion aux principes de l’andragogie ou de la pédagogie.

*L’Université d’Afrique du Sud a mis en place en 2016 un modèle d’apprentissage à distance et en ligne (ODeL)

Appréciation et utilisation potentielle

À l’heure des bouleversements dans les modalités d’enseignement et le passage obligé en formation à distance de tous les établissements d’enseignement supérieur, cet article nous semble être de circonstance pour alerter les établissements sur l’importance d’apporter une formation de qualité aux tuteurs et tutrices en ligne.

La dimension phénoménologique de l’étude est très intéressante en ce qu’elle pousse à poser une réflexion sur un double niveau :

  • la compréhension même du rôle des tuteurs et des tutrices en ligne
  • le type de formation qu’il est pertinent de mettre en place.

Nous croyons important de s’interroger sur le rôle même des personnes tutrices en ligne pour éviter l’écueil d’une formation lacunaire : la période de pandémie et l’augmentation massive du nombre d’inscriptions en formation à distance ont-elles modifié les tâches traditionnelles de ces personnes ? Selon les auteurs, une meilleure compréhension de la fonction tutorale en ligne permettrait de mieux circonscrire les aspects autour desquels doit s’articuler la formation des tuteurs et tutrices en ligne. Cette dernière gagnerait à prendre en compte tant les questions techniques et technologiques que les stratégies qui aideront à développer les aptitudes des tuteurs et des tutrices au niveau des connaissances andragogiques, pédagogiques, sociales et autres.

Notice biographique

Naima TebourbiNaïma Tebourbi est détentrice d’une Maîtrise en Éducation (M.A) et cumule plus d’une dizaine d’années dans le domaine de l’enseignement supérieur à distance. Elle a été chargée de cours et a également participé à plusieurs projets de recherche menés par le Laboratoire en Informatique Cognitive et Environnement de Formation (LICEF) et par le département de l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ. Depuis 2015, elle agit à titre de spécialiste en sciences de l’éducation au service technopédagogique de l’Université TÉLUQ. Elle se consacre à la conception pédagogique de cours en ligne et s’intéresse principalement aux différents supports à l’apprentissage qu’il est possible de mettre à profit afin de faciliter les études à distance dans l’enseignement supérieur.

 

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom