Innovation Pédagogique
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Conjuguer le tutorat à distance au pluriel

10 février 2019 par Jacques Rodet Tad (blog de Jacques Rodet) 345 visites 0 commentaire

Un article repris de http://blogdetad.blogspot.com/2019/...

Un articlede Jacques Rodet repris de son blog sur le tutorat à distance t@d, un site sous licence CC by sa nc

Lorsqu’une organisation décide de mettre en place des services tutoraux dans ses formations en ligne, son premier réflexe est de chercher la personne présentant toutes les qualités et compétences pour accompagner les apprenants. Le tuteur est conjugué au singulier. Cette solution présente de nombreux désavantages (cf. Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre").

Or, pour des raisons tant économiques que de compétences à mobiliser pour fournir un accompagnement de qualité aux apprenants, il est préférable de conjuguer le tutorat au pluriel. Les raisons économiques sont assez évidentes. Une partie des interventions tutorales peuvent être confiées à des salariés de l’organisation en les ajoutant à leur fiche de fonction, afin de l’actualiser à la dimension numérique de son activité, sans entraîner de coûts supplémentaires. De plus, certaines interventions tutorales sont identiques d’une formation à l’autre, par exemple le tutorat technique qui permet aux apprenants de maîtriser l’environnement d’apprentissage et de les dépanner en cas de besoin. Il est donc plus productif et économique de confier ce tutorat à un seul profil plutôt que de demander aux formateurs ayant des compétences techniques diverses, d’assurer ce soutien auprès des apprenants.

La question des compétences des personnes investissant un profil de tuteur particulier est également plus aisée à résoudre. Naturellement, un formateur ou un expert sera en capacité d’apporter un soutien cognitif aux apprenants. A contrario, un apprenant suivant plusieurs modules dépendant de plusieurs formateurs aura besoin d’être suivi par une personne compétente tant d’un point de vue administratif (tuteur administratif) que sur les plans motivationnel, socio-affectif ou métacognitif (tuteur programme), (cf. Profils de tuteurs à distance).

Le choix des profils de tuteurs à distance pour un dispositif donné dépend de la nature des besoins de soutien des apprenants auxquels l’organisation veut apporter des solutions. A cet égard, la matrice des interventions tutorales (cf.Des fonctions et des plans de support à l’apprentissage à investir par les tuteurs à distance) est une bonne manière de choisir les fonctions tutorales et les plans de support à l’apprentissage qui sont à investir par tel ou tel profil de tuteur. Lors de l’élaboration du scénario tutoral, les interventions tutorales sont affectées aux différents profils de tuteurs. Le fait, pour une personne, d’être rattachée à un profil de tuteur ne remet en aucun cas sa fonction première (responsable de formation, assistant administratif, formateur, expert, technicien, apprenant). Il signifie simplement que la personne concernée est un acteur du dispositif tutoral de la formation concernée.

Licence : CC by-nc-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom