Innovation Pédagogique et transition
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Enseignement Supérieur et Transition : une journée en juillet pour les directions d’établissement

15 septembre 2023 par Audrey Combe ESResponsable 133 visites 0 commentaire

Un article repris de https://www.esresponsable.org/artic...

Un article repris du magazine Enseignement supérieur Responsable (ESR), une publication sous licence CC by sa

Ce mercredi 12 juillet, plus de 80 établissements de l’enseignement supérieur représentés pour la majorité par leur directeur ou directrice général, se sont réunis à l’Académie du Climat pour une journée dédiée à la transition écologique et sociale au sein des Grandes Écoles françaises.

Une journée à destination des directions d’établissements pour transformer l’Enseignement Supérieur

L’événement, à l’initiative du collectif Pour un réveil écologique et du Campus de la Transition, en collaboration avec les organisations représentatives des grandes écoles CGE, CDEFI, CDEFM, FESIC et UGEI, a permis aux directions d’établissement d’échanger sur la nécessité d’agir au regard de l’urgence écologique actuelle, en vue d’une transformation de leur établissement.

Anne-Sophie Barthez, directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, a lancé la journée en rappelant les priorités du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, notamment la formation des enseignants et enseignantes, un socle commun de connaissances et compétences sur les enjeux de la transition écologique assuré à tous les étudiants et étudiantes et la mise en place par chaque établissement supérieur d’un schéma directeur « développement durable – responsabilité sociétale et environnementale ».

L’assistance a ensuite profité de l’expertise d’une douzaine de chercheurs et chercheuses de spécialités différentes : climat (Valérie Masson-Delmotte, Laurent Bopp, Sabrina Speich, Roland Lehoucq), biodiversité (Luc Abbadie, Nathalie Frascaria), économie (Céline Guivarch), ressources (Olivier Vidal), énergie (Christophe Goupil), philosophie (Rémi Beau), droit (Kathia Martin-Chenut) et gestion (Aurélien Acquier). Cette approche transdisciplinaire de la transition écologique et sociale a été mise en avant par Cécile Renouard, présidente de l’association du Campus de la Transition, afin de favoriser une vision systémique pour guider une transformation en profondeur des établissements de l’enseignement supérieur.

L’après-midi était consacré à des ateliers durant lesquels les participants et participantes se sont penchés sur une meilleure considération de la demande étudiante en échangeant avec des membres de Pour un réveil écologique, du RESES, du BNEI, et du BNEM. Ils et elles ont ensuite travaillé à la clarification des enjeux spécifiques à l’enseignement supérieur et à la recherche grâce à l’expertise du Shift Project. Finalement, ils et elles se sont inspirés de l’expérience transformatrice concluante d’Emery Jacquillat, président-directeur général de la Camif et président de l’association des entreprises à mission, afin d’identifier les chantiers prioritaires à lancer ou renforcer pour leurs propres établissements.

A l’issue de la journée : des engagements de la part des directeurs et directrices d’établissements

  • créer un espace de partage des ressources pédagogiques ;
  • mettre en place une charte de communication sur les engagements et les réalisations en matière de développement durable et de responsabilité sociétale des établissements ;
  • former les enseignants et enseignantes et valoriser leur engagement pour la transformation du cursus dans leur évolution de carrière ;
  • travailler sur l’intégration dans les conseils d’administration des établissements de nouveaux membres extérieurs à l’enseignement supérieur et aux profils plus diversifiés et portant des objectifs sociaux et environnementaux ;
  • lancer une réflexion autour de la mise en place de quotas carbone pour les déplacements internationaux que ce soit pour les mobilités étudiantes, enseignantes ou les déplacements professionnels.

Les organisations à l’origine de cette journée se félicitent de son succès et réitèrent leur appel à une transformation de l’enseignement supérieur afin de répondre aux multiples défis de la transition écologique et sociale. Elles donnent par ailleurs rendez-vous à leurs membres et partenaires le 12
juillet 2024 pour une seconde édition qui permettra notamment de réaliser un premier bilan des actions mises en place
.

journee-formation-direction-etablissement
journee-formation-direction-etablissement
journee-formation-direction-etablissement

Contacts presse

  • Pour un réveil écologique : Nathan Colle – n.aliscolle@gmail.com – 06 30 67 44 58
  • Campus de la Transition : Élaine Vetsel – elaine.vetsel@campus-transition.org – +33 6 35 83 16 58
  • CGE : Agence EPOKA – Nicolas Crépin – ncrepin@epoka.fr – 06 52 32 10 11
  • CDEFI : Agence MadameMonsieur – Stéphanie Masson –
    smasson@madamemonsieur.agency – 06 84 65 17 34
  • CDEFM : Françoise Grot – francoise.grot@cdefm.fr – 06 22 39 76 65
  • UGEI : Sophie Savin – sophie.savin@ugei.fr – 06 81 45 25 96
  • FESIC : Aurélie Matignon – aurelie.matignon@fesic.org – 01 80 90 53 13

Les organisations à l’origine de la journée

Campus de la Transition

En 2018, un collectif d’enseignants-chercheurs, d’entrepreneurs et d’étudiants décide de créer un lieu académique unique en France qui rassemble tous les nouveaux savoirs, pensées et concepts émergents sur les questions de transition écologique et sociale et fonde alors l’association du Campus de la Transition.
Le Campus de la Transition est aujourd’hui la seule institution française à déployer les compétences transverses indispensables pour agir à la hauteur des enjeux écologiques, économiques, sociaux et politiques. Sa mission est de former pour transformer l’Enseignement Supérieur et les responsables
d’aujourd’hui et de demain en vue d’une transition écologique et solidaire.
Cette démarche s’ancre sur un lieu qui est lui-même en processus de transition, le domaine de Forges en Seine-et-Marne. Il propose ses enseignements sous forme de sessions, de séminaires sur le site du Campus et de cours délocalisés, en s’appuyant sur son approche systémique originale (la méthodologie des « 6 portes » développée dans le Manuel de la Grande Transition et une pédagogie dite « tête-corps-coeur ») qui favorise l’acquisition de savoirs, savoir-faire et savoir-être indispensables pour relever les défis écologiques et sociaux contemporains.

Pour un réveil écologique

Le collectif Pour un réveil écologique est créé en 2018, suite à la signature du Manifeste étudiant pour un réveil écologique par plus de 30 000 étudiants de l’enseignement supérieur. Composé d’étudiants et d’étudiantes et de jeunes diplômés, le collectif crée et met à disposition des outils pour intégrer les enjeux écologiques dans toutes les formations, notamment au niveau de l’enseignement supérieur et pour travailler au sein d’employeurs porteurs de vision et d’activités cohérentes avec l’urgence écologique.

CDEFI

Fondée en 1976, la CDEFI (Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs) réunit l’ensemble des directeurs et directrices des établissements ou composantes d’établissements, publics ou privés, accrédités par la Commission des titres d’ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur diplômé. Elle a pour principale mission d’étudier tous sujets relatifs au métier et à la formation des ingénieurs, ainsi qu’au développement de la recherche et à la valorisation de celle-ci. Elle a, de plus, vocation à promouvoir l’Ingénieur de l’école française, dans le monde comme en France. Ainsi, la dimension internationale est au cœur de ses préoccupations, notamment dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche.

logo cdefi

Site internet : www.cdefi.fr

CGE

Créée en 1973, la CGE regroupe près de 240 Grandes écoles en France et à l’étranger, couvrant de nombreuses spécialités : ingénieur, management, architecture, sciences politiques, création & design, journalisme, écoles militaires, écoles vétérinaires et de santé… Les Grandes écoles représentent plus de 40 % des diplômes de grade master délivrés chaque année en France. Assurant une recherche intensive, elles mettent en cohérence le projet pédagogique de l’étudiant et les débouchés professionnels. L’appartenance à la CGE est un véritable label de qualité. La CGE s’assure du
respect par l’ensemble de ses membres de ses principes fondamentaux : excellence des cursus, insertion professionnelle, lien à l’entreprise, innovation, ouverture internationale, impact sociétal… Les Grandes écoles membres proposent une offre de formation et de recherche à déclinaisons multiples.
en réponse aux besoins du monde socio-économique.

cge

Site internet : www.cge.asso.fr

UGEI

L’Union des Grandes Ecoles Indépendantes (UGEI) est une association représentative de l’enseignement supérieur privé, regroupant 36 établissements privés évalués par l’Etat et participant au service public d’éducation, accueillant plus de 90 000 étudiants toutes formations confondues. Au nom de ses membres, l’UGEI formule des propositions et rend des avis motivés, depuis 30 ans, sur les questions relatives à l’enseignement supérieur et à la recherche, et leurs implications pour les établissements privés.

ugei

Site internet  : https://www.ugei.fr/

FESIC

La FESIC (Fédération des établissements d’enseignement supérieur d’intérêt collectif), référence du tiers-secteur depuis 1969, rassemble 30 grandes écoles non lucratives (ingénieurs, management et art et sciences humaines), pour un total de plus de 80 000 étudiants et apprentis. Attachée à la dimension non-lucrative de l’enseignement supérieur privé, la FESIC œuvre dans le sens de l’intérêt collectif, au service de ses membres et des jeunes. Partageant une même communauté de valeurs avec ses écoles membres, la FESIC souhaite apporter un cadre qui permettent à chacune d’elles de former des femmes et des hommes professionnels, acteurs engagés dans le développement durable de notre société, au niveau environnemental mais aussi social et économique.

fesic

Site internet  : www.fesic.org

CDEFM

Créée en mars 2021 par six écoles (Audencia, Edhec, ESCP, ESSEC, HEC et SKEMA), la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises de Management (CDEFM) regroupe 35 des plus grandes écoles de management françaises, toutes reconnues par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et délivrant au moins un diplôme valant grade de master.
Sa mission première est d’être leur porte-parole auprès de l’État, de l’Union Européenne, des associations d’étudiants et d’employeurs, des organismes d’accréditation nationaux et internationaux et des autres instances internationales compétentes en matière d’enseignement et de recherche.
La CDEFM a également pour mission de réaliser des actions ou démarches pédagogiques, de recherche ou de conseil en matière d’enseignement et de recherche. Elle a la responsabilité de représenter les intérêts communs des établissements et écoles délivrant des diplômes de management reconnus par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

cdefm

Site internet  : https://cdefm.fr

Licence : CC by-sa

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom