Innovation Pédagogique et transition
Institut Mines-Telecom

Une initiative de l'Institut Mines-Télécom avec un réseau de partenaires

Recourir à ChatGPT pour préparer un jeu de rôle

8 avril 2024 par Living Lab Sofa Cnam living lab sofa 425 visites 0 commentaire

Un article repris de https://living-lab.cnam.fr/recourir...

Le Living Lab Sofa vous emmène à la rencontre de Guillaume Martin au Cnam Nouvelle-Aquitaine. Il est responsable de formation d’une licence Intégrateur BIM et Smart Building. Il a eu recours à l’Intelligence Artificielle pour concevoir un atelier visant à développer les compétences de ses apprenants afin de favoriser leur employabilité. Tout le monde connaît désormais ChatGPT dans la communauté des pédagogues, mais on ne sait pas toujours comment l’utiliser. Guillaume nous partage son expérience. Il a généré l’activité de son atelier, en l’occurrence un jeu de rôle, en “co-production” avec ChatGPT. En route pour le Sud-Ouest, donc !

Living Lab Sofa : dans quel contexte avez-vous eu recours à ChatGPT ?
Guillaume : au départ, je souhaitais construire un atelier pour que les apprenants de cette licence aient une meilleure connaissance du monde de l’entreprise, et qu’ils développent des compétences qui favorisent leur employabilité au-delà du seul métier auquel ils sont formés. D’abord j’ai fait un brainstorming en lui demandant comment je pouvais animer un atelier sur cette problématique. Il m’a proposé plusieurs activités, dont l’usage d’un jeu de rôle.

Living Lab Sofa : comment avez-vous utilisé ChatGPT ?
Guillaume : je lui ai demandé de m’aider à concevoir ce jeu de rôle. J’ai fait un prompt pour lui demander de générer une première fiche donnant le contexte global du jeu de rôle. En l’occurrence, ChatGPT a imaginé une mission pour l’équipe d’un bureau d’étude devant arbitrer entre trois projets proposés. Puis je lui ai ensuite demandé d’écrire des fiches pour détailler les trois projets. Enfin dans chaque équipe, il fallait définir les rôles de chacun, puisqu’ils allaient être joués par les apprenants, en fonction des différents métiers dans l’entreprise. Et ChatGPT a défini, sous forme de Pitch, le rôle du dessinateur-projeteur, qui est la fonction à laquelle nous formons les apprenants dans le cadre de cette licence, mais aussi d’autres fonctions comme celles de chargé d’affaires, directeur de l’entreprise, personne en charge des RH, de la communication, responsable comptable… Des métiers dont les alternants ne sont pas familiers, d’où l’importance qu’ils aient des fiches pour les orienter sur leur rôle, et qu’ils puissent disposer d’arguments pour choisir l’un des trois projets.

Living Lab Sofa : comment s’est déroulé le développement cet atelier ?
Guillaume : le développement de cet atelier s’est déroulé en plusieurs étapes d’itérations et d’apport à chaque session. J’ai aussi demandé à ChatGPT de me générer une analyse PESTEL pour préciser l’environnement de ces projets. PESTEL est une grille d’analyse qui permet de prendre en compte différentes composantes d’un projet, à savoir l’environnement Politique, Economique, Social, Technologique, Environnemental et Légal (juridique). Cette analyse leur permettait de mieux comprendre les enjeux des trois projets qui étaient en concurrence et sur lesquels ils devaient arbitrer. L’activité jeu de rôle en elle-même a duré 2h environ (préparation + simulation de réunion). Les membres de l’équipe devaient se mettre d’accord en fonction de leurs arguments et de leur fonction dans l’entreprise. Ils devaient identifier les avantages et les inconvénients de chacun des trois projets.

Living Lab Sofa : quel était l’intérêt d’utiliser ChatGPT pour créer ce jeu de rôle ?
Guillaume : ChatGPT m’a permis de gagner du temps car il y avait beaucoup de fiches à créer. Par ailleurs je ne suis pas spécialiste du domaine de l’ingénierie électrique, et cela m’a permis de proposer un jeu de rôle assez complet, assez fourni, qui permettait d’intégrer plusieurs spécificités propres à ce domaine-là, avec un certain niveau technique que je n’aurai pas pu faire par moi-même. ChatGPT a participé à rendre cette activité possible !

Living Lab Sofa : quels sont les points de vigilance dans l’usage ChatGPT pour créer ce jeu de rôle ?Guillaume : j’aurais aimé prendre davantage l’avis d’un professionnel pour valider le bon calibrage des trois projets en concurrence, car le même projet a finalement fait consensus parmi les différents groupes, et pour affiner le scénario.

Living Lab Sofa : au final, le dispositif était-il pertinent ?
Guillaume : l’atelier correspondait assez bien à ce que j’avais envie de faire initialement. ChatGPT a pu me proposer suffisamment d’éléments pour nourrir les rôles de chacun. Il a joué son rôle d’inspiration. Ça a aussi été un moment sympa avec les élèves. Pour eux, c’était assez nouveau, à la fois ludique dans la forme, et apprenant sur les métiers qu’ils ne connaissaient pas. Ils ont dû aussi à cette occasion apprendre à coopérer et à argumenter, des compétences utiles dans la pratique professionnelle. Ils ont pu se mettre dans la peau de futurs collègues avec lesquels ils auront inévitablement à collaborer. L’activité complétait bien le travail fait par ailleurs sur les compétences transverses. Au final, on peut dire qu’il y a eu un travail conjoint avec ChatGPT pour la construction de l’atelier !

The post Recourir à ChatGPT pour préparer un jeu de rôle first appeared on Le Cnam - Living Lab Sofa.

Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom